Une enquête cherche à mesurer l'impact des Autotest VIH
Actualité

Une enquête cherche à mesurer l'impact des Autotest VIH


Mesurer l’impact des autotests VIH sur le grand public et son efficacité dans la lutte contre le Sida, voilà l’objectif que se sont fixés un étudiant et un médecin Grenoblois. En effet, on estime aujourd’hui qu’en France, environ 120 000 à 150 000 personnes sont infectées par le VIH et que 30 000 ignoreraient être infectés par ce même virus. C’est dans le but d’apporter un meilleur diagnostic, que les offres de dépistages se multiplient.

Pour évaluer l’accueil par le grand public des autotest VIH, disponibles en pharmacie depuis septembre 2015, le professeur Olivier Epaulard, chef du service d’infectiologie au CHU de Grenoble, ainsi que Paul-Emmanuel Devez, étudiant en thèse de pharmacie, ont lancé une enquête en ligne, en partenariat avec le CoReVIH « Arc Alpin ». Cette étude s’adresse l’ensemble du territoire.

A ce jour plus de 600 personnes ont répondues à l’enquête, tandis que l’objectif de 1000 répondants a été fixé au 15 janvier. Il est effectivement difficile d’évaluer l’impact de ce genre de tests sur l’opinion, sachant que les médecins n’ont que peu de retours de la part des patients ayant eu un test négatif. De même qu’il n’est pas exclut qu’un test positif soit délibérément ignoré par celui qui l’a effectué.

Qu’on envisage ou non de recourir un jour à ces autotests, tout le monde peut répondre à l’enquête de façon anonyme et donner son avis. Le remplissage du questionnaire ne prenant que 5 minutes.

Pour répondre à l’enquête :

www.autotest-et-vous.com

  • JaYz-58

    Comment pouvez vous savoir qu’il y a 30 000 personnes qui ignorent leur maladie ?

ads