L'OFNI de la semaine : le pull régressif
Objets du désir

L'OFNI de la semaine : le pull régressif


“ – C’est quelle taille ton pull?
– 12 ans.”

On connaissait le pull de Noël, petit bijou du vestiaire geek aujourd’hui bien répandu. Alors que celui-ci ne fait son apparition qu’une fois par an lorsqu’il s’agit d’impressionner mamie à coups de flocons mignons et de rennes coquins, l’Objet Fashion Non Identifié de la semaine fait durer le plaisir tout au long de l’hiver. Nous vous présentons donc la très sérieuse tendance du pullover régressif. #prout (Photo : Six & Sept / DR)

 

Le ridicool ne tue pas

La mode opère selon une logique implacable: plus c’est ringard, plus c’est génial. Le pull régressif est en cela une tendance inévitable mais bien plus profonde qu’elle n’y paraît. Elle fait ainsi appel aux souvenirs intimes et aux liens affectifs que vous tissez avec les totems de votre enfance. Vos peluches, passe-temps et personnages préférés prennent la pose pour parfaire votre panoplie. Vous êtes donc assurés de trouver une maille qui vous aille.

Si la fonction première d’un gros pull en laine est de vous envelopper chaleureusement le corps, le pullover régressif a des vertus presque freudiennes puisqu’il vous donne également chaud au coeur et vous rassure. Un doudou d’adulte très doux en somme.

 

 

Parade de chatons festifs chez Dolce & Gabbana.

Passion dévorante pour les dinosaures chez Paul Smith.

Du chic et du chien chez Gucci.

 

Plus d’infos : sixetsept.fr

ads