USA : Kim Davis devra émettre des actes de mariage gays

13104 Vues
usa-kim-davis-devra-emettre-des-actes-de-mariage-gays

Nous ne sommes pas les seuls à avoir des agents publics réfractaires à célébrer des mariages homosexuels pour motivation religieuse, comme nous vous en faisions part dans un récent article.

Kim Davis, greffière dans l’Etat du Kentucky, avait refusé d’émettre des actes de mariage aux couples homosexuels, et ce comme l’y obligeait la décision de la Court Suprême des Etats-Unis, qui en juin 2015 avait légalisé le mariage pour les personnes de même-sexe sur l’ensemble du territoire. Ce refus avait valu à Kim Davis de passer cinq nuits en prison.

Depuis, elle a autorisé ses adjoints à émettre des actes de mariage à tout couple se présentant à leur office, qu’il soit hétérosexuel ou homosexuel. Cependant, elle refuse toujours d’y apposer son nom et sa fonction, arguant que cela allait à l’encontre de ses convictions religieuses, la bible considérant cela comme un pêché. Kim Davis est d’ailleurs devenue une figure dans les milieux conservateurs, qui ont fait de son cas un emblème de la défense de la liberté de conscience. Le pape François lui a même accordé une audience.

L’Union Américaine pour les Libertés Civiles avait fortement protesté contre cette altération des actes et demandé à ce que la greffière les émette à nouveau sous leur forme légal. Le juge David Bumming a rejeté leur demande, considérant qu’elle s’était acquittée de ses obligations et que de toute manière les actes, bien qu’altérés, seraient reconnus par la Court de Justice du Kentucky, bien que celle-ci doive encore se prononcer sur l’affaire.

En effet, le Gouverneur de l’Etat a signé en décembre un décret modifiant la forme des actes de mariage et les informations devant y figurer, en réponse à l’affaire Davis. C’est vous dire l’écho qu’a pu avoir cette affaire dans l’opinion américaine. Kim Davis a même été invitée par des responsables républicains au dernier discours de Barack Obama sur l’état de l’Union, normalement réservé aux membres du Congrès. En réponse, Michelle Obama avait décidé d’inviter Jim Obergefell, plaignant dont le cas avait débouché sur la légalisation du mariage homosexuel par la Cour Suprême.


  • Julien Deb’s

    un moment faudra a penser a virer tous ces religieux si leur jugement est altéré par leur religion

  • momom

    Heu… les mecs de chez Têtu, on ne comprend rien à l’article, titre : Kim Davis devra émettre des actes de mariage gay, il est écrit totalement l’inverse dans l’article, abus de fumette ?

    • Andreea Barladean

      à vrai dire, ce n’est pas chez Têtu que tu trouveras du journalisme d’investigation et de qualité.

      • momom

        Vi ! Mais on peut rêver !