Cinéma : Julieta, Boulevard et Le Voyage de Fanny
Culture

Cinéma : Julieta, Boulevard et Le Voyage de Fanny


Julieta, Boulevard et Le Voyage de Fanny : notre sélection de films à découvrir en salles cette semaine.

 

Julieta parce que Pedro Almodovar revient en majesté à Cannes pour un film qui renoue avec les années 1980, sa grande époque. Parce que c’est un portrait de femmes, aussi, la marque de fabrique du cinéaste, comme ont pu l’être Femmes au bord de la crise de nerf ou plus récemment Volver, mais ici centré sur la relation mère-fille et avec des actrices qui font presque toutes leurs débuts dans son cinéma – sauf son icône, Rossy de Palma, ce qui n’est pas pour nous déplaire. Julieta est une adaptation de trois nouvelles d’Alice Munro, prix Nobel de littérature en 2013.

 

Boulevard parce qu’il s’agit du dernier rôle de Robin Williams qui s’est suicidé il y a deux ans, et parce qu’il incarne un homme au quotidien morne qui découvre son homosexualité à l’âge de 60 ans. Un film qui revendique l’idée qu’il n’y a pas d’âge pour changer de vie, au détour d’une rencontre fortuite avec un jeune homme qui peut bouleverser une existence.

 

Le Voyage de Fanny parce que la réalisatrice Lola Doillon s’inspire d’une histoire vraie, dans la France antisémite de l’Occupation, pour raconter l’incroyable périple d’un groupe d’enfants, mené par une petite fille, qui doit fuir en Suisse. Cécile de France incarne une femme inspirée de figures de la Résistance qui ont aidé des enfants à se cacher pendant la Seconde guerre mondiale.

 

cine3

Julieta de Pedro Almodovar

Julieta s’apprête à quitter Madrid définitivement lorsqu’une rencontre fortuite avec Bea, l’amie d’enfance de sa fille Antía la pousse à changer ses projets. Bea lui apprend qu’elle a croisé Antía une semaine plus tôt. Julieta se met alors à nourrir l’espoir de retrouvailles avec sa fille qu’elle n’a pas vu depuis des années. Elle décide de lui écrire tout ce qu’elle a gardé secret depuis toujours. Julieta parle du destin, de la culpabilité, de la lutte d’une mère pour survivre à l’incertitude, et de ce mystère insondable qui nous pousse à abandonner les êtres que nous aimons en les effaçant de notre vie comme s’ils n’avaient jamais existé.

 

cine2

Boulevard de Dito Montiel

Si Nolan et sa femme Joy vivent sous le même toit, ils font chambre à part depuis longtemps. Employé de banque modèle, Nolan affiche pourtant un air absent et se montre insensible à une promotion. Rien ne semble pouvoir combler le vide de son existence. Un soir, alors qu’il circule le long d’une avenue déserte, il fait la rencontre de Léo, jeune homme écorché. Rattrapant le temps perdu, Nolan retrouve un nouveau sens à sa vie et décide enfin de ne plus se mentir.

 

cine1

Le Voyage de Fanny de Lola Doillon

Du haut de ses 12 ans, Fanny a la tête dure ! Mais c’est surtout une jeune fille courageuse qui, cachée dans un foyer loin de ses parents, s’occupe de ses deux petites sœurs. Devant fuir précipitamment, Fanny prend alors la tête d’un groupe de huit enfants, et s’engage dans un dangereux périple à travers la France occupée pour rejoindre la frontière suisse. Entre les peurs, les fous rires partagés et les rencontres inattendues, le petit groupe fait l’apprentissage de l’indépendance et découvre la solidarité et l’amitié…

ads