Cinéma : Elle, De Douces paroles et John From
Culture

Cinéma : Elle, De Douces paroles et John From


Elle, De Douces paroles et John From : notre sélection de films à découvrir en salles dès ce mercredi 25 mai.

 

Elle parce que Paul Verhoeven revient après dix ans d’absence en salles. Le réalisateur de Basic Instinct a troqué Sharon Stone contre notre Isabelle Huppert nationale ; énième rôle de dominante/ dominée pour elle dans un thriller « amoral » où la victime d’une agression ne réagit pas de la manière la plus attendue…

 

De Douces paroles parce qu’on aime les histoires de frères et sœurs réunis par les circonstances de la vie, comme la disparition de la mère ici… Le réalisateur, Shemi Zarhin, dit que « l’incapacité des gens à vivre ensemble, même lorsqu’ils le veulent désespérément, [le] fait rire et [le] rend triste tout à la fois. Filmer une famille est le meilleur moyen de porter ces thématiques à l’écran, certainement parce que, dans la famille plus qu’ailleurs, les gens jouent un rôle, tentent de se conformer à ce qui est attendu d’eux, et se retrouvent prisonniers des non-dits ».

 

John From parce que le réalisateur décrypte le désir depuis la tête d’une adolescente qui tombe amoureuse du papa du balcon d’à côté, à Lisbonne, un été : comment naissent les fantasmes dans la tête des ados ? Et que sont-ils prêts à mettre en œuvre pour les réaliser ?

 

Sans-titre-1

Elle de Paul Verhoeven

Michèle fait partie de ces femmes que rien ne semble atteindre. À la tête d’une grande entreprise de jeux vidéo, elle gère ses affaires comme sa vie sentimentale : d’une main de fer. Sa vie bascule lorsqu’elle est agressée chez elle par un mystérieux inconnu. Inébranlable, Michèle se met à le traquer en retour. Un jeu étrange s’installe alors entre eux. Un jeu qui, à tout instant, peut dégénérer.

 

Sans-titre-3

De Douces paroles de Shemi Zarhin

À la mort de leur mère, une jeune femme israélienne et ses deux frères découvrent qu’elle avait enfoui un important secret. La quête de la vérité va les entraîner jusqu’en France, dans un voyage qui provoquera un chaos sans nom, tour à tour tragique et hilarant, au milieu duquel Dorona, Natanel et Shai s’interrogeront sur leur identité, sur la vérité et sur l’amour.

 

Sans-titre-2

John From de João Nicolau

Lisbonne, dans des familles sans histoire, Rita et Sara, 15 ans, partagent leurs vacances d’été entre cafés glacés et après-midi lascives. La rencontre de son nouveau voisin, Philippe, enflamme la jolie Rita d’un désir violent. Le quartier tranquille en devient magique et merveilleux, comme une île de Mélanésie au cœur du Pacifique.

ads