L’OFNI de la semaine : le caleçon apparent
Objets du désir

L’OFNI de la semaine : le caleçon apparent


Scoop de la fashion week : le bon vieux caleçon en coton n’est pas mort. Une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule, on apprend qu’il s’expose au dessus de la ceinture pour l’été 2017.

 

L’industrie du textile ne nous épargnera décidément rien. Un phénomène vestimentaire venu d’outre-tombe vient secouer la région de vos hanches. Figure de proue du inattendue du revival skate et streetwear (notamment incarné par le heavy metal et le motif à damier), l’Objet Fashion Non Identifié de la semaine révolutionne les plus grandes maisons de mode. Avant que le caleçon apparent ne finisse inexorablement par se démocratiser et envahir vos placards, voici deux astuces pour ne jamais basculer dans l’absolue vulgarité (vous nous avez habitué à mieux).

Leçon nº 1 : ASSUMER

Trop facilement catalogué « signe extérieur de paresse », le caleçon apparent souffre d’une mauvaise réputation et l’on condamne encore trop facilement ceux qui osent l’arborer. Évitez d’être rapidement catalogué comme le pauvre type de service, négligé et sans avenir, celui que l’on accable de toutes les tares.

Clouez ainsi le bec aux bien-pensants en assortissant les couleurs de votre sous-vêtement à celles votre pull, vos chaussettes, votre chemise ou les trois. Vous ferez preuve d’un dévouement vestimentaire des plus respectables, celui qui frôle l’obsession mais qui traduit résolument votre conscience professionnelle.
Humberto Leon et Carol Lim, les cools new-yorkais aux manettes de la non moins cool maison Kenzo ont opté pour une palette techno-house-rave, qui fait le grand écart américain entre les tons pastels et les teintes fluo.

 

OFNI-tetu-caleçon-apparent-kenzo

Défilé Kenzo printemps-été 2017

Découvrez en vidéo le défilé Kenzo printemps-été 2017 :

 

Leçon nº 2 : ASSURER

Exercice de style périlleux, le port du calbute apparent est une discipline de haute voltige qui se pratique trop souvent sans filet. Il requiert une parfaite préparation et maîtrise. On a effectivement vite fait de se retrouver le blue jean sur les chevilles malgré soi, ce qui crée parfois des malentendus. La marque Y/Project a donc mis au point le décolleté pubien. Archi-pratique et graphique, il laisse élégamment comprendre que vous portez des sous-vêtements (sauf quand vous n’en portez pas).

Ne renoncez pas à votre pantalon taille (très) haute, porté omniprésent sur les podiums de l’été 2017, grâce à la judicieuse braguette en Y, compatible avec baggys, slims et pantalons de costumes.

OFNI-tetu-caleçon-apparent-yproject

Défilé Y/Project printemps-été 2017

BONUS : profitons-en pour redécouvrir avec fébrilité cette pépite musicale #jaiunpetitquelquechosepourtoi

Photo de une : Kenzo (DR)

Pour en savoir plus :





Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter

ads