Montpellier : itinéraire d'une surdouée
Destinations

Montpellier : itinéraire d'une surdouée


Montpellier combine le charme des villes chargées d’histoire et le dynamisme des grandes métropoles. Visite guidée le temps d’un week-end.

Montpellier est l’une des villes les plus dynamiques de France et fait partie du classement très sélect des grandes métropoles françaises où il fait bon vivre. Quand on s’intéresse à celle qu’on surnomme parfois « La Surdouée », on comprend mieux les raisons de cet engouement. Idéalement située à 7 kilomètres de la Méditerranée, Montpellier bénéficie d’un climat tempéré tout au long de l’année et s’avère être un excellent point de départ pour rayonner dans une région qui compte de nombreux sites touristiques. Fondée en 985, Montpellier conserve de cette histoire ancienne un important patrimoine architectural, dont un centre historique extrêmement bien conservé : l’Écusson. Mais Montpellier peut également s’enorgueillir d’être une ville moderne, dont témoigne le quartier Antigone. Ce dynamisme s’explique notamment par la forte proportion d’étudiants dans la population (21%). Enfin, Montpellier est réputée pour sa vie nocturne notamment à destination de la communauté gay. Mais que voir absolument le temps d’un week-end ?

Jour 1 : un cœur à prendre

Montpellier 48h
Place de la Comédié – Crédit photo : Flickr/Wolgang Staudt

10h – Débutez votre découverte par la fameuse place de la Comédie. Cette place historique est le point névralgique de la ville. C’est ici que se rencontrent les transports de la ville et donc ses habitants. Haut lieu de sociabilisation, l’élégante place de la Comédie est bordée d’immeubles haussmanniens de caractère et de nombreux cafés et restaurants, en faisant un lieu particulièrement attractif et animé. Les amoureux de musique pourront assister à des spectacles très variés (opéra, ciné-concert, musique de chambre…) à l’opéra Comédie, qui déploie son imposante façade à l’extrémité ouest de la place. La statue-fontaine des Trois Grâces, au centre de la place, date de 1790.

12h – Pour déjeuner, remontez le boulevard Sarrail au nord de la place de la Comédie pour découvrir le restaurant Chez Boris Esplanade. Chez cet ex-vigneron, on propose des produits de qualité, servis par une équipe jeune et accueillante, le tout pour un budget raisonnable pour qui aime se faire plaisir tout en mangeant à sa faim.

Montpellier 48h
Place Saint-Anne – Crédit photo : Flickr/Peter

14h – Si une petite balade digestive s’impose, profitez d’être sur le boulevard Sarrail pour aller explorer l’esplanade Charles-de-Gaulle, l’un des nombreux parcs de Montpellier, de l’autre côté du boulevard. Sinon, partez à la découverte du cœur historique : l’Écusson. Empruntez le dédale de petites rues médiévales devenues presque intégralement piétonnes depuis 2004, faisant du centre historique de Montpellier la plus vastes zone piétonnière de France (24 km2). En remontant la rue de l’Ancien Courrier, pénétrez dans la cour intérieure de l’hôtel de Montcalm, un ancien hôtel particulier qui représente un beau témoignage de l’architecture de la ville. Continuez la rue de l’Ancien Courrier qui devient la rue Saint-Anne une fois passée la rue Saint-Guilhem. A son extrémité nord, vous découvrirez la place Saint-Anne, du nom de l’église qui la surplombe, transformée en salle d’exposition municipale. Encastrée entre de vieux immeubles, cette place délicieusement ombragée compte de nombreuses terrasses qui en font un excellent lieu pour une collation bien méritée.

Montpellier 48h
Arc de Triomphe – Crédit photo : Flickr/Wolgang Staudt

16h – Depuis la place Saint-Anne, remontez la rue Eugène Lisbonne pour déboucher sur la rue Foch. De là, vous pourrez admirer l’Arc de Triomphe. Ce monument a été construit à l’emplacement d’un des anciens remparts de la ville. Vous pourrez réserver une visite guidée de l’Arc de triomphe, laquelle vous mènera à son sommet d’où vous bénéficierez d’une vue imprenable sur Montpellier. Dans le prolongement de la rue Foch, vers l’ouest, déambulez sur la place royale du Peyrou, dédiée à la gloire de Louis XIV, bienfaiteur de la ville. La promenade est traversée d’un ancien aqueduc qui en son centre s’élève en un château d’eau monumental. De là, vous profiterez d’une très belle vue sur les arches de l’aqueduc, illuminés de nuit.

18h – Pour terminer ce périple architectural à travers les ruelles de la ville, remontez vers le nord jusqu’à la cathédrale Saint-Pierre de Montpellier. Ce monument gothique imposant aux allures de château fort est le plus grand bâtiment religieux du Languedoc-Rousillon. Ensuite, serpentez à votre guise dans l’Écusson en prenant soin de vous perdre de-ci, de-là. C’est le meilleur moyen de découvrir des trésors insoupçonnés.

Montpellier 48h
Place du marché aux fleurs

20h et + – Montpellier est réputée pour sa vie nocturne ainsi que pour sa scène LGBT. Commencez la soirée place du marché aux fleurs au café de la Mer. Un endroit incontournable dans le paysage gay montpelliérain. Le bar possède une terrasse, ce qui en fait un lieu particulièrement prisé en fin de journée. Besoin de grignoter quelque chose avant de festoyer jusqu’au petit matin ? De nombreux restaurants bordent la place du marché aux fleurs. Petit coup de cœur pour le Tamarillos : un joli restaurant kitch et coloré où les fleurs (comestibles) sont à l’honneur.

Côté dancefloor, deux lieux vous accueilleront : le Cubix Bar (11 rue des Balances) et le Moom (3 Rue Collot), où vous pourrez veiller jusque tard si le cœur vous en dit !

Jour 2 : Montpellier « La Surdouée »

Montpellier 48h
Musée Fabre – La Portée de Daniel Buren

10h – Matinée culturelle en perspective puisque Montpellier possède l’un des plus impressionnants musées des beaux-arts d’Europe : le musée Fabre. Il se situe à l’extrémité nord du boulevard Sarrail, en face de l’esplanade Charles-de-Gaulle. Le musée doit sa création au baron François-Xavier Fabre, peintre et collectionneur qui fit don de ses collections d’art à la ville de Montpellier à condition que cette dernière crée un musée pour les accueillir. Le maire de l’époque, son ami le marquis Ange Jean Michel Bonaventure de Dax d’Axat, lui-même féru d’art, accepta d’installer ses œuvres dans l’hôtel de Massilian, pour en faire le musée des beaux-arts de Montpellier, l’un des plus importants musée de France. On découvre au gré des différentes galeries des œuvres de Nicolas Poussin, Lionello Spade, Jan Steen, Francisco de Zurbarán, Paul Rubens… Le musée fut fermé entre 2003 et 2007 pour y mener d’importants travaux de rénovation et d’agrandissement, faisant passer la superficie de 3000 à 9000 m2. Une aile contemporaine a été créée pour exposer des œuvres plus modernes : Théodore Géricault, Eugène Delacroix, Nicolas de Staël, Henri Matisse… Deux salles sont dédiées exclusivement aux œuvres de Pierre Soulages, l’un des plus grands peintres contemporains français et originaire de la région.

Montpellier 48h
Place Saint-Roch – Crédit photo : Instagram/marine_bjx

13h – Après tant de plaisir des yeux, que diriez-vous de contenter vos papilles en vous délectant des spécialités montpelliéraines ? Direction la place Saint-Roch. En elle-même, elle vaut déjà le détour. Organisée autour de l’église du même nom, elle est l’une des places les plus populaires de la ville grâce à ses nombreux bars à vins et à tapas. Attablez-vous à l’une de ses accueillantes terrasses, comme celle du Comptoir Saint-Paul qui propose une belle cuisine régionale et familiale.

15h – De la place Saint-Roch, descendez plus au sud vers la tour de la Babote, un vestige des anciens remparts entourant l’Écusson. De fait, elle délimite encore aujourd’hui le centre historique. Elle fit longtemps office d’observatoire d’astronomie. Aujourd’hui, elle reste un monument remarquable à Montpellier de par son architecture atypique. Pénétrez en son sein : vous y découvrirez une place cachée des regards et du bruit où règne calme et fraîcheur.

Montpellier 48h
Hôtel de Région – Quartier Antigone – Crédit photo : Flickr/Wolgang Staudt

16h – A l’est de la tour de la Babote, remontez le boulevard Victor Hugo jusqu’à la place de la Comédie, où vous aurez plaisir à prendre un café en terrasse et profiter une dernière fois de ce haut lieu de la vie montpelliéraine. De là, dirigez vous vers le Polygone, plus à l’est. Cet immense centre commercial est le lieu idéal pour qui souhaite flâner de boutiques en grandes enseignes. Ensuite, éloignez-vous un peu plus du centre et découvrez le quartier Antigone. Monumental, inspiré des principes du rationalisme et de style néo-grec, cet ensemble architectural mérite de s’y attarder. C’est un magnifique exemple d’architecture moderne belle et fonctionnelle, qui a réussi le pari de faire cohabiter espaces résidentiels, bureaux et culture. En effet, le quartier Antigone de Montpellier facilite la circulation des piétons et propose au hasard des balades de découvrir des copies de célèbres sculptures gréco-romaines telles la Victoire de Samothrace, la Vénus d’Arles, la Diane à la biche ou Zeus.

18h – Pour terminer cette journée au pas de course, direction Palavas-les-Flots, à quelques encablures de Montpellier. Ce fameux village de pêcheurs est devenu est un haut lieu de villégiature en été mais retrouve un certain calme hors saison. C’est évidemment l’endroit idéal pour déguster de délicieux poissons et fruits de mer en provenance directe des environs.

Montpellier 48h
Crédit photo : Fierté Montpellier – Tignes

Focus : la Pride de Montpellier, reportée suite à l’attentat de Nice, aura lieu le samedi 15 octobre. Rendez-vous place royale du Peyrou à 16h. Le trajet complet sur www.montpelliergay.com.

Pour plus d’informations sur la ville de Montpellier : www.montpellier-tourisme.fr





Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter

Crédit photo de couverture : Instagram/@Nathparis

ads