Le FC Barcelone soutient Jesús, arbitre espagnol ouvertement gay
Actualité

Le FC Barcelone soutient Jesús, arbitre espagnol ouvertement gay


Depuis son coming-out, Jesús Tomillero fait face à des menaces et insultes homophobes. Cependant, il peut compter sur de nombreux soutiens dont celui du FC Barcelone.

Jesús Tomillero est un arbitre espagnol de deuxième division et le premier à avoir fait son coming-out. Cette annonce courageuse, dans un milieu connu pour son machisme et son homophobie, ne s’est pas faite sans heurts. En effet, le jeune homme de 21 ans, originaire de Cadix en Andalousie, fait face à de nombreuses insultes homophobes voire à des menaces de mort depuis son coming-out. A tel point qu’en mai dernier, il décide de rendre son sifflet, « fatigué de toute cette homophobie qui règne dans le football ». Néanmoins, sa passion pour l’arbitrage aura raison du harcèlement dont il fait l’objet puisqu’il a annoncé le mois dernier son retour sur les pelouses. Et les insultes repartent de plus belle.

Lors d’un match de division jeunes entre l’Atlético Zabal et le CD Lasalle, un supporter (également arbitre) l’a insulté après qu’il a accordé un penalty à Zabal : « Va te faire foutre, sale gay », lui a-t-il lancé. Jesús Tomillero a fait interrompre le match et a demandé à ce que le fauteur de trouble soit expulsé du stade. Cependant, ce dernier a réussi à revenir dans les gradins et a hurlé : « T’es une putain de tapette ». Après le match, le jeune arbitre a signalé l’incident à la fédération andalouse de football ainsi qu’à la police. Il n’en fallait pas plus pour susciter un déferlement de haine sur les réseaux sociaux, jusqu’aux menaces de mort. Tant et si bien que Jesús Tomillero a été placé sous protection policière.

Des soutiens de poids

Néanmoins, le premier arbitre ouvertement gay d’Espagne peut compter sur un soutien de poids, celui du FC Barcelone, lequel l’a invité à assister à un match pour lui manifester son soutien. Aucune date n’a encore été arrêtée mais le club catalan confirme être déjà en contact avec Jesús Tomillero et souhaiter que sa venue se fasse le plus vite possible. Car le club catalan souhaite également mener la lutter contre les comportements homophobes dans le milieu du football, indiquant que les détails des actions à mener seront communiqués prochainement, selon le site spécialisé ESPN FC.

Le FC Barcelone n’est pas le seul supporter de l’arbitre andalou. En effet, ce dernier a récemment été invité à Bruxelles par l’eurodéputé Santiago Fisas Ayxelá afin de contribuer, avec d’autres représentants du Parlement européen, à la mise en place de mesures de protection des personnes LGBT en milieu sportif, comme le rapporte El País. C’est dire combien le coming-out de Jesús Tomillero – et les insultes homophobes qui en ont découlé – a suscité l’émoi de l’autre côté des Pyrénées. Dans un clip promotionnel hautement politique, le salon de l’érotisme de Barcelone a récemment fait référence aux mésaventures du jeune arbitre, dénonçant « un pays qui se dit ouvert et tolérant mais où un arbitre reçoit des menaces de mort parce qu’il est gay ».

 

Pour en savoir plus :





Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter

  • Granny Spoth

    J’ai toujours pensée que les assoc gays prennait le problème à l’envers à propos de l’homophobie dans le foot.
    Il faut d’abord avoir des alliés dans les vestiaires, des hétéros fiers de défendre les droits gays haut et fort, avant que les joueurs gays puissent faire leurs coming out et vivre enfin un vie apaisée.
    En tant que gays, on doit soutenir et faire de la promotion à tous les joueurs hétéros qui nous soutiennent! Malheureusement, je ne vois aucune assoc’ essayer de démarcher des ambassadeurs de bonne volonté.

  • Pingback: TÊTU | Instaguys : Yoan, 24 ans, Nice()

ads