Saint-Malo hors des sentiers battus : 5 idées de visites insolites
Destinations

Saint-Malo hors des sentiers battus : 5 idées de visites insolites


Malgré sa célébrité, Saint-Malo recèle encore des charmes insoupçonnés. Jetons l’ancre dans la cité corsaire pour découvrir 5 idées de visites insolites.

Que dire de Saint-Malo, tant d’encre ayant coulé à son sujet (et d’ancres aussi, pour ses corsaires). Son histoire est d’une telle richesse qu’il serait bien difficile de la conter ici. Cependant, quelques faits marquants – parfois peu connus – méritent d’être cités pour aiguiser un peu plus votre curiosité. Saint-Malo (Intra-Muros) fut une brève République au XVe siècle, le premier port de France au XVIIe siècle et reconstruite quasiment à l’identique au XXe siècle après sa destruction pendant la Seconde Guerre mondiale. De ce passé glorieux, Saint-Malo conserve une remarquable architecture civile, religieuse et militaire ainsi que certains privilèges. Il s’agit, par exemple, de la seule ville de France à pouvoir faire flotter son pavillon au-dessus du drapeau français.

La cité corsaire a su profiter de cet héritage pour devenir l’une des premières destinations en France. Un classement établi par le site touristique TripAdvisor la classe dans le Top 10 des meilleures destinations françaises, et ce depuis plusieurs années. Mais Saint-Malo ne s’est pas endormie sur ses lauriers et a su faire fructifier son attractivité bien au-delà de son histoire. Ainsi, la ville accueille d’importants rassemblements tout au long de l’année : Quai des bulles, Étonnants voyageurs, La Route du rock, La Route du rhum… La situation géographique de Saint-Malo est également un atout : entre l’extrémité ouest de la baie du Mont-Saint-Michel et l’embouchure de la Rance, la cité corsaire offre des paysages magnifiques au cœur de la côte d’Émeraude. Enfin, Saint-Malo est l’une des rares villes de France de cette taille à être desservie par le TGV (c’est dire son importance touristique). A l’horizon 2017, le trajet Paris-Saint-Malo se fera en 2h15 (contre 3h aujourd’hui) grâce au prolongement de la ligne à grande vitesse entre le Mans et Rennes.

Découvrez cinq lieux insolites lors d’un séjour à Saint-Malo.

saint-malo visites insolites

Visitez l’Hôtel Magon

Saint-Malo a vu naître de nombreux marins et corsaires, dont certains sont passés à la postérité : Jacques Cartier, à qui on attribut la découverte du Canada en 1534 ; Surcouf, qu’on considère comme l’un des meilleurs marins que la France ait connus… D’autres sont moins célèbres, certes, mais ont tout de même laissé leur empreinte dans la cité corsaire. C’est le cas de François-Auguste Magon de la Lande, riche armateur-corsaire du XVIIe siècle et directeur de la Compagnie des Indes orientales. Il fit construire un hôtel particulier porte Saint-Louis.

C’est un très bel exemple de la demeure urbaine d’un négociant malouin. L’hôtel se caractérise par un grand corps de logis bâti en granit de Chausey, d’un perron à double révolution, d’un majestueux escalier intérieur en fer forgé, de boiseries, de cheminées en marbres, d’escaliers dérobés… Autant de vestiges qui justifièrent son classement comme monument historique en 2000 après avoir été racheté et rénové par un particulier. C’est le seul hôtel d’armateur d’Intra-Muros n’ayant pas été détruit pendant la Seconde Guerre mondiale. L’hôtel se visite toute l’année.

saint-malo visites insolites

Escaladez les brises-lames

Emblématiques du paysage malouin, les brises-lames sont des troncs d’arbre plantés dans le sable le long du sillon afin de protéger la ville des assauts de la mer, particulièrement puissante lors des grandes marées. Les vagues peuvent parfois dépasser la hauteur des immeubles lorsque le vent se conjugue aux grands coefficients. Installés pour la première fois en 1698, ils ont petit à petit envahi la plage du sillon, longue de 3 km. Les brises-lames façonnent la physionomie du front de mer et peu de gens pensent à aller se perdre ou se cacher entre leurs rangées, voire même à les escalader (avec précaution, bien sûr !). Nous vous conseillons ceux plantés au niveau de la calle de l’éventail. Vous découvrirez la plage et les remparts sous un autre angle, qui ravira les amateurs de photographie : les troncs noueux et noirci par la mer tranchent magnifiquement avec l’émeraude de la Manche.

saint-malo visites insolites

Savourez les grandes marées

Les grandes marées – parmi les plus importantes d’Europe – sont également un moment magique pour qui souhaite découvrir Saint-Malo. La mer se retire sur plusieurs kilomètres, mettant à nu des fonds jusqu’alors submergés. Rochers, bancs de sable et flaques apparaissent au gré de la marée. Par beau temps, la fine pellicule d’eau de mer qui stagne sur le sable reflète admirablement le ciel, terre et mer se confondant avant que celle-ci ne reprenne ses droits. Car l’amplitude est impressionnante dans une sens comme dans l’autre. La mer revient – furieuse parfois – pour tout recouvrir sur son passage, allant même jusqu’à empiéter sur le domaines des hommes, comme si elle voulait reprendre les quelques mètres qu’on lui a volés.

saint-malo visites insolites

Admirez les rochers sculptés

C’est l’un des lieux les plus insolites et les plus enchanteurs de cette sélection. Situés à Rothéneuf – une ancienne commune au nord-est de Saint-Malo qui lui est rattachée en 1967 – les rochers sculptés ont été réalisés par l’abbé Adolphe Julien Fouéré. En 1894, il est contraint de quitter son poste de Langouët et vient s’installer à Rothéneuf. Il début alors une oeuvre monumentale, sculptée dans le granit : des visages, personnages, animaux et autres monstres marins.

Son inspiration, l’abbé la tire de l’actualité de son époque et de sa foi. Ainsi, la Guerre de Transvaal – qui opposa Boers et Britanniques en Afrique du Sud – fait l’objet d’une saynète (une petite comédie bouffonne). L’actualité coloniale est également représentée : l’abbé est un catholique militant et un patriote nationaliste qui a voulu par ses sculptures faire la propagande pour l’évangélisation des peuples colonisés par la France. De nombreux saints et scènes religieuses sont taillées dans la pierre, reliques de sa culture biblique. Enfin, Jacques Cartier – l’un de ses sujets préférés – est largement représenté. Malheureusement, cette immense fresque rocheuse, sculptée en plein air, est à la merci de l’érosion marine. Les contours et détails s’estompent peu à peu mais le lieu n’en demeure pas moins fascinant et apaisant.

Saint-Malo visites insolites

Dansez à la Nouvelle vague

Rares sont les touristes à s’enfoncer hors des quartiers de bord de mer (Courtoiville, Saint-Servan, Intra-Muros…). Pourtant, Saint-Malo offre de nombreuses activités et lieux hors des sentiers battus. Profitez d’un séjour à Saint-Malo pour découvrir la Nouvelle vague. Cette petite salle de concerts (920 places) est un des hauts lieux de la vie culturelle malouine. Et comme toujours la taille importe peu. De fait, la salle propose une programmation prestigieuse, éclectique et ambitieuse. Ainsi, elle a déjà accueilli Lou Doillon, Moriraty, Feu! Charterton, Izia, Arthur H, Yelle, Paul Personne, Miossec, Kerry James et tant d’autres. En trois ans d’existence, la Nouvelle Vague s’est taillée une belle réputation en Bretagne et au-delà. Il faut dire que Saint-Malo brille depuis longtemps sur la scène musicale nationale avec son festival de musique bi-annuel : La Route du rock. En cette fin d’année, vous pourrez écouter ALA.NI (une des révélations de l’année de 2016 à la voix époustouflante), Benjamin Biolay ou encore le talentueux Pone.

Pour plus d’informations : www.saint-malo-tourisme.com

 

Pour en savoir plus :






Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter

ads