Vidéo : deux cow-boys australiens pour le mariage pour tous
Actualité

Vidéo : deux cow-boys australiens pour le mariage pour tous


En Australie, un couple de cow-boys gay milite pour le mariage pour tous. Et raconte le temps qu’il leur a fallu pour réconcilier les clichés sur l’homosexualité et le monde rural.

Dan Smith et Miki Velickovski, 36 et 32 ans, forment un couple de cow-boys gays qui gère une ferme en Nouvelle-Galles du Sud. Si les images des deux fermiers australiens dirigeant leur troupeau à cheval dans le bush nous fait indéniablement penser au somptueux film Le Secret de Brokeback Mountain, leur histoire est beaucoup plus apaisée et heureuse que celle de Jack et Ennis, les deux héros du film. En effet, Dan et Miki vivent ensemble depuis 6 ans et n’ont jusqu’à présent pas ressenti de désapprobation de la part des fermiers aux alentours, ni subi de commentaires homophobes dans un milieu pourtant réputé conservateur et manquant d’ouverture :

En général, le gens ne sourcillent pas que Miki et moi travaillions parmi d’autres fermiers. Nous sommes juste Dan et Miki, et ceci est notre troupeau, déclarait Dan à Equality Australia, un groupe d’associations australiennes qui milite pour l’égalité devant le mariage.

Dépasser les stéréotypes

La tolérance dont fait preuve la communauté rurale envers ce couple de cow-boys gays n’a pourtant pas toujours été évidente. Et Dan raconte avoir eu du mal à concilier son métier d’éleveur et son orientation sexuelle :

J’ai fait du rodéo de mes 14 à mes 16 ans. Mon coming-out a été un peu compliqué car je ne me voyais pas vivre avec mon compagnon sur un terre élevant des bêtes tout en me mélangeant à d’autres fermiers alors que j’étais gay. Pour moi, ça me paraissait incompatible. Donc pendant une dizaine d’années je n’ai pas fait d’élevage. Je suis parti vivre en ville. J’essayais d’écouter de la musique que tout le monde écoutait, de me comporter comme je pensais que je devais me comporter. En somme, j’ai passé plusieurs années à me conformer aux stéréotypes de ce que je pensais qu’un gay devait être.

« Le milieu rural accepte le mariage pour tous »

En 2009, Miki quitte son travail à Melbourne. Il rencontre Dan par hasard dans le nord du Queensland. Un véritable coup de foudre selon eux. Après quelques mois, ils décident de partir visiter l’Australie tous les deux. Pour finir, ils s’installent dans le nord de la Nouvelle-Galles du Sud et décident de devenir fermiers. Aujourd’hui, ils militent pour l’égalité des droits :

L’engagement est là. L’engagement de vouloir travailler ensemble et de traverser ensemble toutes les épreuves de la vie. Se marier serait un moyen de prouver cet engagement. On ne veut rien de plus que les autres, on veut juste la même chose, expliquent Dan et Miki.

Et à ceux qui pensent que l’Australie rurale n’est pas prête pour accepter une évolution de la loi sur le mariage, le couple souhaite montrer que l’acceptation de leur communauté prouve qu’ils ont tort :

Je pense que l’égalité devant le mariage serait un grand changement pour l’Australie. Les personnes LGBT sentiraient que leur amour est aussi important que celui des autres. J’encourage les gens qui vivent en milieu rural et en région (…) à prendre contact avec leurs députés et à leur dire : ‘Non, vous vous trompez. Les gens en milieu rural accepte le mariage pour tous’.

Le Sénat australien a rejeté lundi le projet du gouvernement de référendum sur le mariage pour tous qui secoue le pays depuis plusieurs mois. Cette décision fait craindre aux associations LGBT que le projet de loi soit repoussé à 2019, après les prochaines élections législatives. Autant dire aux calendes grecques pour tout ceux qui attendent de pouvoir se dire « oui ».

Pour en savoir plus :





Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter

ads