Le sport pour maîtriser ses émotions
Santé/Forme

Le sport pour maîtriser ses émotions


Comment le sport peut nous aider à maîtriser nos émotions pour améliorer notre vie de tous les jours.

La vie peut-être d’une grande violence physique, morale ou sociale. Le sport représente un bon moyen d’évacuer ses frustrations mais aussi, plus simplement, d’apprendre à gérer ses émotions.

Apprendre à contrôler ses nerfs

Bernard Jeu parlait du sport comme une guerre simulée. En effet, le sport est une situation d’opposition directe ou indirecte qui induit une situation de victoire ou de défaite. La symbolique qui en découle suscite alors des émotions d’autant plus grandes que l’enjeu donné à l’opposition est grande. De la même façon, le sport étant codifié par des règles, le sentiment d’injustice ressenti par une triche est souvent vécu comme une forme de violence, suscitant des émotions difficiles à contenir.

Un sportif accompli apprend progressivement à réagir positivement à ses émotions, sans cela il perd ses moyens et se dirige vers une contre-performance. L’exemple le plus flagrant serait de réagir violemment et de se faire exclure lors d’un match et ainsi pénaliser son équipe. La bonne réaction aurait été de se servir de ses émotions pour les « sublimer » en quelque sorte en agressivité positive sur le terrain (faire plus d’efforts).

La pratique répétée de ces situations émotionnellement chargées développe des compétences de gestion de ses émotions et surtout de ses réactions face à ses émotions. Ainsi, le pratiquant saura réagir plus efficacement lors d’une injustice ou une frustration qui a lieu dans la vie quotidienne.

Se dépasser et se connaître

Les exercices qui mettent en jeu des ressources affectives du pratiquant, parce que perçus comme risqués et dangereux, sont un bon moyen d’apprendre à gérer ses émotions.

Nous avons tous déjà eu peur de mettre la tête en bas en gymnastique ou de rentrer dans le grand bain à la piscine. Ce sont des situations émotionnellement chargées par peur de mettre en danger son intégrité physique. Mais finalement, nous avons du nous dépasser pour y parvenir et souvent nous avons réussi. Cette réussite a renforcé la confiance que vous aviez en vous-même.

En accumulant toutes sortes de petites victoires sportives sur vous-même, vous aurez sans doute moins d’appréhension à vous jeter à l’eau dans les autres domaines de votre vie parce que vous identifierez les mêmes émotions de crainte et que vous pourrez les relativiser. Il ne s’agit pas de prendre des risques inconsidérés dans votre vie, mais de réussir à passer à l’acte quand vous estimez que vous avez de bonnes chances de succès.

Pour conclure, je pense que les similitudes entre les situations vécues dans une activité sportive et la vie quotidienne sont souvent plus grandes qu’on ne le pense. Ainsi, les émotions ressenties par la pratique du sport peuvent être considérées comme les bases d’un entraînement pour améliorer sa vie.

Retrouvez notre coach Romain Moreau sur son site : rm-coach-sportif

ads