Viol, sida, sexisme... le puissant discours de Madonna aux Billboard Women in Music
Actualité

Viol, sida, sexisme... le puissant discours de Madonna aux Billboard Women in Music


Madonna a été sacrée « femme de l’année » aux Billboard Women in Music et en a profité pour prononcer un puissant discours contre le sexisme. Émouvant et inspirant.

Chaque année, le magazine Billboard organise les Billboard Women in Music. Le moment phare de la cérémonie est la remise du prix de la « femme de l’année », lequel récompense une artiste pour sa contribution à l’industrie musicale ainsi que pour la source d’inspiration qu’elle représente pour les autres femmes. Cette année, c’est Madonna qui s’est vue décerner le prix. La reine de la pop s’est fendue d’un magnifique discours triste mais optimiste sur la condition des femmes dans l’industrie de la musique et dans le monde en général.

Récit de son viol

Madonna a évoqué le viol dont elle a été victime à l’âge de 21 ans alors qu’elle venait d’arriver à New York. Un récit courageux pendant lequel on entend les mouches voler dans la salle :

New York était un endroit effrayant. Rien que la première année, j’ai été mise en joue avec un pistolet, j’ai été violée sur le toit d’un immeuble avec un couteau sous la gorge et j’ai eu mon appartement saccagé et dévalisé tant de fois que j’ai arrêté de fermer la porte à clé…

Cette douloureuse révélation avait notamment pour but de dénoncer le sexisme ambiant et la réification des femmes. En effet, Madonna débute son discours par ceci :

Merci de reconnaître ma capacité à avoir poursuivi ma carrière durant 34 ans et ce malgré la misogynie et le sexisme flagrants, malgré le harcèlement et les injures incessantes.

Femmes objets

La star a continué en dézinguant l’attitude machiste des hommes de l’industrie et les libertés bafouées des femmes dans un milieu où seuls les hommes décident :

Il n’y a pas de règle lorsqu’on est un garçon. Lorsque vous êtes une fille, vous devez jouer le jeu. Mais quel est ce jeu ?

Vous avez le droit d’être jolie, sexy et mignonne mais ne soyez pas trop futée et n’ayez pas d’opinion. Tout du moins, n’ayez pas une opinion qui remette en cause l’ordre établi. On vous permet d’être traitées comme des objets par les hommes et de vous habiller comme une salope mais surtout ne jouez pas de votre côté salope. Et ne partagez pas, je le répète, ne partagez pas vos propres fantasmes sexuels avec le monde [en référence notamment à son livre Sex qui déchaîna les passions et les insultes lors de sa sortie, ndlr]. Soyez ce que les hommes ont envie que vous soyez. Mais, plus important, agissez de sorte que les femmes se sentent à l’aise avec vous même si vous êtes entourées d’hommes. Et enfin, ne vieillissez pas. Vieillir est un pêché. Vous serez critiquées, calomniées et vous ne passerez certainement plus à la radio.

Occuper l’espace coûte que coûte

Madonna rappelle ensuite à toutes les femmes de l’assemblée qu’elles doivent rester fortes, présentes dans toutes les sphères. « Je pense que la chose la plus controversée que j’ai faite a été de rester dans les parages », leur a-t-elle lancé. Et d’appeler les femmes « à apprécier [leur] propre valeur et [leurs] valeurs respectives aux unes et aux autres. Recherchez des femmes fortes qui pourraient devenir vos amies, vous guider, desquelles vous pourriez apprendre, avec qui vous pourriez collaborer, qui pourraient vous inspirer, vous soutenir et vous éclairer ».

Les années sida

Madonna a également évoqué les années sida durant lesquelles elle a perdu de nombreux amis. « Les gens mouraient du sida partout. Ce n’était pas prudent d’être gay. Ce n’était pas cool d’être associée à la communauté gay. On était en 1979 (…) Les années suivantes, j’ai perdu presque tous mes amis à cause du sida, de la drogue ou de la violence par arme à feu ».

On l’a dite finie, on l’a dite has been et en manque d’inspiration. On ne pourra pas en dire autant quand il s’agit d’envoyer une salve à l’adresse de ceux qui considèrent les femmes comme des pots de fleurs et des marie-couche-toi-là. Madonna un jour, Madonna toujours.

  • facteur30

    qu on l aime ou qu on la deteste, on ne pourra jamais lui enlever son militantisme et son intelligence! j aime pas forcement l artiste mais j adore la femme!

  • JMC

    Waouh !!!!!! Franchement c’est puissant là ce qu’elle vient de dire ….C’est sincère (il n’ y a que les cons et les haineux qui pourraient encore prétendre le contraire !) et c’est surtout très très intelligent de sa part …J’ai depuis pas mal de temps lâché l’artiste mais la femme ……Je suis vraiment scotché !!!!!

ads