Metz : Ceux qui voulaient
Actualité

Metz : Ceux qui voulaient "casser du pédé" arrêtés grâce aux caméras de surveillance


Dans la nuit du samedi au dimanche 18 décembre, cinq jeunes ont roué de coups un couple d’hommes sortant d’un bar gay à Metz. L’un d’eux accuse plusieurs fractures au visage.

Nous sortions [du bar gay de Metz] L’Endroit et nous nous dirigions vers le parking (…) lorsque nous avons croisé cinq jeunes à hauteur du tribunal. L’un d’eux m’a frappé au visage sans prévenir tandis que les autres ont commencé à crier : « On va casser du pédé. »

Le 19 décembre dernier, Jean Toniolo, adjoint au maire d’Homécourt, raconte au Républicain Lorrain l’agression dont il a été victime la veille avec son compagnon Christophe Trépaut, 42 ans, coiffeur dans la même ville. Ce dernier, qui a tenté de s’interposer contre les assaillants, est sorti défiguré de l’altercation : double fracture du nez, fracture du sinus et du plancher orbital, ainsi que des œdèmes oculaires. Il s’est vu accorder 15 jours d’incapacité totale de travail. Jean Toniolo compte plusieurs hématomes et douleurs musculaires ; il a été arrêté pendant six jours. Il décrit ses assaillants comme des « furies » qui ont tabassé et roué de coups de pied son compagnon tandis que celui-ci était à terre : « Trois portaient les coups et deux autres nous criaient de déguerpir et de ne pas en rajouter. » Selon lui, il s’agit « ni plus ni moins d’une expédition punitive contre les homosexuels », les agresseurs ayant ensuite hurlé qu’ils allaient « en trouver d’autres » lorsqu’ils fuyaient l’arrivée des forces de l’ordre.

Metz agression homophobe
Christophe Trépaut et Jean Toniolo – © Jean Toniolo/Facebook

Des suspects d’une vingtaine d’années

L’exploitation de la vidéoprotection installée dans le quartier a depuis permis d’identifier les auteurs de l’agression, rapporte le Républicain Lorrain. Lundi 2 janvier, la police a interpellé quatre individus âgé de 23, 24 et 29 ans : un habitant de Rozérieulles, une ville voisine, et trois habitant de Metz dont une femme. Cette dernière ainsi qu’un autre suspect ont par la suite été relâchés, mais les deux individus restant ont été placés en garde à vue et auditionné par un magistrat afin de décider d’éventuelles poursuites. Selon le site d’informations locales Loractu.fr, le parquet de Metz s’apprête à ouvrir une information judiciaire pour violences volontaires commises en réunion, ce qui entraînera probablement la mise en examen des deux suspects.

Lors de leur audition, les deux suspects ont toutefois minimisé le caractère homophobe de l’agression, lequel peut alourdir les peines retenues. Cette dimension devrait pourtant être corroborée par des nombreux témoins, d’après le journal luxembourgeois Le Quotidien.

Un cinquième suspect est toujours recherché par les enquêteurs de la brigade des violences urbaines de la sûreté départementale.

  • wahhh

    j’espère que les commentaires seront au moins aussi virulents que pour le toubib de 33 ans qui a soigné une syphilis a Dijon. > parce que là oui cela s’appelle de l’homophobie.

    • Philippe Pérot

      L’homophobie, comme le racisme, est pareillement détestable à quelque degré qu’elle s’exprime.

      • wahhh

        J’aime bien les noirs, ils embrassent bien, de grosses lèvres, mais le problème c’est quand ils te sucent dans la nuit : tu leur touches la tête et tu sais qu’ils sont noirs. Pour la quéquette c’est franchement pas mal (j’ai l’impression de me faire sauter par un singe qui me domine dans ma sous race de blanc).
        Pour les salopards de Metz je ne ressens aucun désir.
        Avec les vraies victimes et toutes mes pensées vont vers ces deux garçons.

        • Philippe Pérot

          J’aime bien les fachos, ils embrassent mal, de petites lèvres, mais le
          problème c’est quand ils te sucent dans la nuit : tu leur touches la
          tête et tu sais qu’ils sont fachos. Pour la quéquette c’est franchement
          nul (j’ai l’impression de me faire sauter par un chihuahua).

          • wahhh

            que dire apres cette lecture, va voter PS tu dois en etre un des rares electeurs!! C est pas beau

          • Philippe Pérot

            Espèce de petit lâche qui poste des commentaires haineux sous couvert d’anonymat, pas le courage de le faire sous ta véritable identité !

    • Julien Deb’s

      déjà il l’a pas soigné car il ne savait pas que ca exsistait encore , et de plus quand on n’a pas l’air de connaitre a l’affaire faut pas trop l’ouvrir … d’ailleurs quand on voit les commentaires de certain de ses camarade dont un qui appelle a envoyer de l’anthrax a ceux qui l’ont dénoncer montre l’intelligeance ce ces médecins

      • wahhh

        hormis les cas comme celui de Metz qui me mets en colère j’affirme que toutes vos histoires d’homophobie sont à dormir debout, et personne ne lit les médias gays. Commençons par faire des enfants entre homme et femme, et après on pourra crier aux loups. Acheter un gosse, le priver de sa mère, ou d’un père pour moi c’est anormal ; et quand on se prends des bites dans le cul on n est pas un homophobe. Je comprends tous ces jeunes mecs qui vont chez les Le Pen !
        La LGBT a certainement plus de sang sur les mains que les cathos intégristes de la manif pour tous.
        Y a deux mecs qui se sont fait casser la gueule parce que homosexuels et cela c’est de l’homophobie!! Tout le reste vous nous emmerdez ; je suis en colère de voir autant de follasses qui se font défoncer par n importe qui au jus et au sida par le premier clochard, et qui nous petent les burnes avec une LGBT qui n a rien à defendre les homosexuels si ce n’est les faire disparaître en tant que tels. Les associations me degoutent finalement.

        • Philippe Pérot

          Pauvre con.

        • Julien Deb’s

          toi par contre si c’est pas le Sida t’es bien atteins tellement atteins que ca t’as bouffé le cerveau
          et bien que tu le veille ou non petite sous merde on continuera bien a te faire chier , d’ailleurs tu sais tu devrais peut être aller chez tes copain Russe tu y vivera surement mieux
          En attendant tes paroles s’est que du vent je te rappelle que les hétéro aussi adopte , les hétéro aussi on le SIDA , et tous les hétéro ne font pas de gamins
          Moi se qui me dégoute s’est les gens comme toi

      • Fred275

        si il a soigné sa syphilis justement, il a pu eviter l erreur

  • Fred275

    bisous a vous deux les garçons, nous sommes tous de tout cœur avec vous.

ads