Trois destinations scandinaves à découvrir en hiver
Destinations

Trois destinations scandinaves à découvrir en hiver


Pour les amoureux de la nature, de la tranquillité et des ambiances hivernales, la Scandinavie est faite pour vous. Découvrez trois destinations où partir cet hiver.

En hiver, nombreux sont ceux à rêver de chaleur, des tropiques, d’îles lointaines. Pourtant, certains aiment la froideur de l’hiver, ses paysages paisibles et déserts. Il est vrai que se promener au bord de l’eau ou dans des plaines enneigées lorsque le froid et le vent vous fouettent le visage a quelque chose d’agréable et d’apaisant, comme si c’était ainsi qu’on pouvait profiter pleinement de la nature et des éléments. S’il y a un endroit où l’hiver prend tout son sens, c’est bien en Scandinavie, véritable paradis hivernal. Découvrez trois destinations qui vous réconcilieront avec l’hiver.

ambiances hivernales où partir cette hiver Scandinavie
Aurore boréale

La Laponie finlandaise

Je vous vois venir avec vos gros sabots : « Non mais allô, la Finlande ne fait pas partie de la Scandinavie donc sa partie lapone ne devrait pas se trouver dans cet article… ». Tout doux les rennes, tout doux ! Il est vrai que la Scandinavie regroupe stricto sensu la Norvège et la Suède, auxquels on rajoute volontiers le Danemark, de part sa proximité culturelle et linguistique. Au sens large, elle comprend également la Finlande, l’Islande, les îles Féroé voire l’Estonie (le finnois et l’estonien étant très proches). Ils forment ce qu’on appelle les pays nordiques. En outre, la Finlande a toute sa place dans cet article à partir du moment où l’on y fait référence à travers sa région la plus septentrionale : la Laponie. En effet, la Laponie est à cheval sur deux pays scandinaves – la Norvège et la Suède – ainsi que sur la Finlande et la Russie. Voilà pour les explications technico-historico-géographiques.

La Laponie finlandaise est un endroit absolument incroyable et singulier pour passer des vacances d’hiver. Par sa blancheur, on pourrait la croire monotone et plate à l’ennui. Absolument pas ! La Laponie propose de nombreuses activités aux voyageurs qui aiment la neige, la glace et la nature. Vous pourrez escalader un glacier, sillonner la région en moto-neige ou en traîneau tirés par des huskies ou encore pêcher dans un lac gelé. D’ailleurs, pour ceux qui raffolent de la nature, une expédition en Laponie sera l’occasion d’observer une faune endémique (renards et lapins arctiques, rennes, loups, lynx…). Vous pourrez également partir à la rencontre des Samis – le seul peuple indigène encore présent sur le territoire de l’Union européenne – à la culture ancestrale. Enfin, vous contemplerez probablement une aurore boréale, la Laponie finlandaise étant le lieu le plus propice pour les admirer. Il s’en produit environ 200 fois pas an. Une expérience unique !

ambiances hivernales où partir cette hiver Scandinavie
Les murailles de Visby

L’île de Gotland en Suède

C’est l’un des endroits les plus ensoleillés de Suède. De fait, en été, l’île est prise d’assaut, notamment durant le festival médiéval qui se tient chaque année en août. La coupure physique et mentale qu’offrent les terres insulaires ainsi que ses longues plages de sable expliquent également cet engouement. Néanmoins, ceux qui connaissent l’île, voire qui y vivent, vous le diront : c’est en hiver qu’on apprécie pleinement la beauté de cet endroit sauvage et isolé.

Les hôtels étant presque vides, ceux qui les tiennent auront plus de temps pour s’occuper de vous. Vous pourrez même les réserver entièrement pour séjourner avec un groupe d’amis ou en famille, faire vos petits déjeuners vous-mêmes dans la cuisine. Si vous préférez encore plus de tranquillité, louez un cottage en bord de mer avec un cheminée ouverte afin de vous réchauffer après de longues balades dans la fraîche campagne du Gotland. Car du fait du climat maritime, il neige peu en hiver. Vous pourrez ainsi profiter d’une nature endormie mais présente. Promenez-vous dans le parc naturel de Ekstakusten pendant une tempête, vous profiterez d’un magnifique spectacle baigné par la lumière hivernale.

La ville médiévale de Visby – où accostent les bateaux qui vous conduiront sur l’île – vaut à elle seule le détour. Ses imposantes murailles vous attendent au loin et vous émerveillent à mesure que vous vous approchez de la côte. Classée au patrimoine mondiale de l’UNESCO, c’est la seule ville du Gotland. Le reste de l’île étant parcouru de villages, hameaux et maisons isolées. A Visby, quelques cafés et restaurants de qualité vous accueilleront même en hiver tels Berså ou Ett Rum för Resande.

Poussez également jusqu’au nord de l’île, Fårö. C’est une île séparée du reste du Gotland par un détroit. Ingmar Bergman, l’un des plus grands noms du cinéma suédois, tomba amoureux de Fårö. C’est dire la beauté sauvage et mystérieuse du lieu. Vous y admirerez des étranges rochers, les rauks : des piliers calcaires géants qui se dressent majestueusement sur la côte.

ambiances hivernales où partir cette hiver Scandinavie
Musée du ski de Holmenkollen

Oslo

La capitale norvégienne est plus petite et moins connue que sa consœur suédoise mais elle propose de nombreuses activités aux touristes hivernaux. Lors d’un séjour à Oslo, profitez des patinoires, notamment de celle de Spikersuppa, en plein centre-ville. Cette patinoire est gratuite et ouverte à tous. Il ne vous suffira que de louer et de faire affûter vos patins pour profiter de cette activité prisée des Osloïtes.

Pour les amateurs de ski, vous serez ravis. Oslo est la capitale de l’hiver et du ski. A seulement 30 minutes du centre-ville vous pourrez profiter du parc d’hiver d’Oslo, un domaine skiable composé de 11 remontées mécaniques et de 18 pistes allant du vert au noir en passant par la piste enfant. Une autre activité vaut le détour pour les amateurs de ski mais aussi pour les curieux en tous genres : Holmenkollen. Il s’agit du plus vieux musée du ski au monde. Il retrace 4.000 ans d’histoire du ski. Vous avez bien entendu, 4.000 ans ! Vous découvrirez l’évolution de la pratique, du matériel ; l’histoire olympique ; des photos de la famille royale… Faites également l’expérience d’un « saut » dans le simulateur de ski ou sur le tremplin proche du musée si vous vous en sentez le courage.

En parlant de musée, sachez qu’Oslo en compte plus de 50. Vous n’aurez probablement pas le temps de tous les visiter. En voici quelques uns qu’il ne faut pas rater. Le Centre Nobel de la paix est un établissement dans lequel sont présentés les travaux des lauréats de ce prix remis chaque année à Oslo depuis 1901. Créé par Albert Nobel, il vise à récompenser « la personnalité ou la communauté ayant le plus ou le mieux contribué au rapprochement des peuples, à la suppression ou à la réduction des armées permanentes, à la réunion et à la propagation des progrès pour la paix « . Le bâtiment, réalisé par l’architecte britannique de renommée internationale David Adjaye, mérite qu’on s’y attarde. Le musée folklorique norvégien, quant à lui, est un musée en plein air qui présente 155 maisons traditionnelles des différentes régions norvégiennes. Ainsi, vous visiterez tout le pays sans quitter Oslo. Enfin, le musée Astrup Fearnley – du nom du collectionneur qui lui donna son nom – abrite une collection d’art moderne et contemporain qui compte parmi les plus importantes en son genre en Europe du Nord. Le bâtiment du musée a été conçu par le célèbre architecte italien Renzo Piano (The Shard à Londres, Centre Pompidou à Paris, Fondation Beyeler en Suisse…).

PS : N’oubliez pas le traditionnel sauna 😉

ads