Vidéo : fête queer géante devant la maison du futur vice-président des Etats-Unis
Actualité

Vidéo : fête queer géante devant la maison du futur vice-président des Etats-Unis


Des militants LGBT et leurs alliés ont organisé une fête géante devant la maison de Mike Pence, pour protester contre ses positions anti-LGBT. Ambiance !

Les « ennuis » ne font que commencer pour le futur président des Etats-Unis et son vice-président. En effet, à peine leur mandat entamé, ils font déjà face à une importante défiance populaire, notamment de la part des minorités, LGBT en tête. Alors que Donald Trump et Mike Pence seront officiellement investis vendredi 20 janvier à Washington, de nombreux contre-événements et manifestations sont prévus pour dénoncer leurs positions sexistes, racistes et discriminatoires.

Queer power

Hier soir, à l’appel du collectif Werk For Peace, 200 personnes ont pris d’assaut la rue pour protester contre les positions anti-LGBT du futur exécutif américain. Mais pas n’importe quelle rue puisqu’il s’agit de celle menant à la maison de Mike Pence, Chevy Chase Street dans le Maryland. Dans une ambiance festive et bon enfant, des militants LGBT et leurs alliés se sont rejoints à la station de métro Friendship Heights puis ont parcouru les 2 kilomètres qui les séparaient de la résidence de Mike Pence.

Pendant plusieurs heures, le quartier – d’ordinaire calme – a résonné aux sons d’icônes gays telles que Rihanna, Lady Gaga, Whitney Houston ou Beyoncé. Les participants arboraient des tutus, des tallons aiguilles, des lycras, des bracelets fluorescents et tout un tas d’accessoires transformant cette marche de protestation en une mini Pride. Plusieurs pancartes agrémentaient le parcours tels « Queer Power », « Come Dance, Daddy Pence » ou « Love Trumps Hate ». Nombreux étaient les voisins à sortir de leur maison avec leurs enfants pour profiter du « spectacle » et offrir des snacks aux participants. L’un d’entre-eux à même déclaré : « C’est la chose la plus excitante qui se soit passée dans le voisinage ».

Homophobie notoire

Mike Pence est connu pour ses positions anti-LGBT, faisant passer Donald Trump pour un enfant de chœur. En tant que gouverneur de l’Indiana il a promulgué une loi sur la « liberté religieuse », laquelle permettait de discriminer les personnes LGBT en invoquant ses croyances. En outre, le futur vice-président des Etats-Unis est opposé au mariage pour tous  ainsi qu’à la loi Matthew Shepard reconnaissant les crimes de haine sur la base de l’orientation sexuelle. En revanche, il défend les thérapies de conversion.

Il y a quelques semaines, plusieurs habitants du même quartier avaient pavoisé leur maison du drapeau LGBT pour protester contre l’homophobie notoire de Mike Pence. Il semblerait que le quartier ne soit pas prêt de retrouver son calme.

Crédit photo : Twitter

ads