Pics of You : Photographe voyeur et poétique
Culture

Pics of You : Photographe voyeur et poétique


Lorsqu’il part en voyage, Pedro Ivan Serralva photographie amants et amis dans l’intimité de leur logement, déshabillés devant son objectif.

Pics of you Pedro Ivan Serralva photographe

Je me considère comme un photographe amateur. J’ai toujours été quelqu’un de créatif mais je n’ai ni parcours ni formation artistique.

Pics of you Pedro Ivan Serralva photographe

Pedro Ivan Serralva est Portugais et passionné par la photographie depuis toujours. Il y a sept ans, il a décidé de s’investir davantage dans cette technique en l’explorant d’une manière plus créative. A l’époque, Tumblr lui apparaît comme une nouveauté permettant à la communauté artistique de s’étendre et à de nombreux anonymes de dépeindre leur intimité. Son petit ami alimente lui-même un blog (Hypnopompia) de contenus homoérotiques. Pedro préfère une alternative plus confidentielle : il commence à publier des portraits de son compagnon. Pour le nom de son blog, il s’inspire de sa « chanson préférée de tous les temps » – « Pictures of You » de The Cure – et démarre Pics of You.

Pics of you Pedro Ivan Serralva photographe

Je n’ai pas d’approche créative particulière. Je me concentre sur la nudité masculine mais ce que j’aime le plus c’est quand la photographie fait partie de ma routine quotidienne. Mon travail est basé sur l’expérience; c’est le reflet de ma propre vie.

Pics of you Pedro Ivan Serralva photographe

Les sujets s’étendent ensuite vers ses amis proches, et ses portraits suivent le chemin de ses pérégrinations.

Pics of you Pedro Ivan Serralva photographe

Ce que je préfère, c’est contacter les personnes lorsque je voyage et les photographier dans leur propre maison. Ça ouvre souvent beaucoup de possibilité pour la photo car les gens se sentent plus à l’aise lorsqu’il sont entourés de leurs affaires, de leurs histoires. C’est ça qui me permet d’atteindre le niveau d’intimité que je recherche.

Pics of you Pedro Ivan Serralva photographe

Je ne fais rien de particulier pour que mes modèles se sentent à l’aise. Par bien des aspects je manque de confiance en moi mais je n’essaie pas de le cacher. Je pense qu’être moi-même et ne pas dissimuler cette vulnérabilité m’aide à gagner la confiance des gens.

Pics of you Pedro Ivan Serralva photographe

Je préfère trouver mes modèles sur Butt Magazine, sur Instagram ou même sur Facebook car les gens y sont ouverts aux expériences. Alors que sur Grindr il a toujours cette arrière-pensée sexuelle, or je préfère discuter et explorer l’intimité à un autre niveau.

Pics of you Pedro Ivan Serralva photographe

J’ai une approche poétique de l’intimité. Mon travail est à la fois très érotique et très sexuel, mais il l’est d’une manière subtile. Je suis un voyeur et il est impossible de dissocier mon désir sexuel de mes photographies.

Pics of you Pedro Ivan Serralva photographe

Pedro envisage désormais de décliner son travail numérique au format papier : il travaille sur la conception d’un livre, fier de réaliser « quelque chose de tangible dans cette ère du tout numérique ». Mais il désire avant tout continuer de photographier, de jour en jour, afin de lutter contre le body-shaming et d’apporter de l’émotion à son public, ses modèles, et lui-même.

Pics of you Pedro Ivan Serralva photographe

La figure masculine a toujours été assimilée à la domination et au pouvoir. Mais je pense que dans notre société moderne, en raison de la manière dont les perceptions des rôles de genre se sont transformées, ce statut s’est doucement modifié. On est maintenant capable d’accepter qu’un homme puisse être vulnérable. Reconnaître cela peut aider la plupart des mecs à moins se préoccuper de leur corps et à cesser de se comparer aux canons de beautés et aux normes du genre.

Pics of you Pedro Ivan Serralva photographe

J’adore faire des portraits en extérieur. Un corps nu et la nature réunis c’est de la pure magie. Mais ça peut aussi devenir plus difficile de trouver un lieu de shooting. Une fois j’étais à Madrid avec mon ami Francisco Prato et on a décidé d’aller au Retiro Park qui est rempli de voyeurs, de cruisers, de joggers; au final c’était plutôt drôle. Une autre fois à Sao Paulo on a fait ça dans le campus universitaire. Une foule de chauffeurs de taxi nous sifflaient… Mais c’est aussi un peu excitant car ça défie les gens et leurs idées préconçues sur la nudité.

Pics of you Pedro Ivan Serralva photographe

Retrouvez le travail de Pedro Ivan Serralva – aka Pics of you – sur TumblrFlickrFacebook et Instagram.

 

Crédits photos Pedro Ivan Serralva

ads