La prise de muscle passe-t-elle forcément par une prise de gras ?
Santé/Forme

La prise de muscle passe-t-elle forcément par une prise de gras ?


A ceux qui se demandent si la prise de muscle en passe forcément par une prise de gras (un plus grand apport calorique), voici mes conseils de pro.

Si vous pensez que le gras se transforme en muscle, cet article est fait pour vous.

Malheureusement, aucun processus physiologique ne permet de transformer du gras en masse musculaire. Le seul avantage d’être un peu surpoids est d’être plus fort sur les exercices et ainsi mettre plus de tension sur le muscle. Si vous êtes un lecteur assidu de mes articles sur tetu.com, vous savez que la tension mise sur les muscles via la charge utilisée sur les exercices est le paramètre principal de la prise de muscle.

Cependant, vous n’êtes pas obligés d’être en surpoids pour prendre du muscle, loin de là !

Niveau débutant :

Au niveau débutant, vous n’avez jamais fait de musculation et vous êtes donc loin de votre potentiel. Vous pouvez aisément prendre de la masse musculaire sans prendre de gras. Inutile de commencer à trop manger.

Niveau initié :

Vous avez quelques mois de musculation derrière vous et vous sentez une certaine stagnation. Continuer votre progression passera par une alimentation un peu plus calorique que vos besoins. Cette alimentation permet de mettre votre corps dans une situation favorable pour progresser. En pratique, un surplus calorique léger composé d’aliments de bonne qualité sera suffisant. Attention, erreur fréquente, il ne s’agit pas de manger tout ce qui vous passe sous la main – en ne faisant pas attention au type d’aliments consommés – sans quoi les kilos pris sur la balance seront davantage dus à une prise de gras qu’à une prise de muscle.

Niveau expérimenté :

Vous avez observé une belle progression en mangeant un peu plus calorique. Vous êtes à une étape où, pour optimiser votre progression, vous intensifiez la fréquence de vos entraînements et adoptez une alimentation carrée avec un apport en macro-nutriments (protéines, glucides, lipides) calibré.

A titre personnel, si votre niveau de masse graisseuse est déjà un peu élevé, je recommande de perdre du poids en priorité. Les adipocytes (cellules graisseuses) ont la réputation de se « vider » mais de ne jamais disparaître totalement. Ainsi il apparaît primordial de ne pas stimuler leur synthèse en étant trop gras. Ne serait-ce que pour votre état de santé général.

Pour vulgariser, vos cellules graisseuses sont des petits sacs qui se remplissent quand vous prenez du poids. Quand ils sont pleins, votre corps en crée d’autres qu’il videra lors d’un régime mais ne détruira vraisemblablement jamais. En d’autres termes, plus vous accumulez du gras, plus il sera difficile de ne pas en reprendre à long terme (le moindre écart ira remplir ces petits sacs).

Pour conclure, sortez de la représentation que prendre du muscle passe par une période de prise de gras. Ne confondez pas les kilos sur la balance et la masse musculaire acquise. Alors évidemment, pas d’excuses pour se laisser cet hiver.

ads