Le sexe pour la forme (physique)
Santé/Forme

Le sexe pour la forme (physique)


Découvrez en quoi l’acte sexuel peut permettre d’améliorer votre gainage ainsi que vos qualités musculaires et cardio-vasculaires.

L’acte sexuel est aussi une activité physique. Et comme dans toute activité physique, ce sont les contractions musculaires qui permettent de faire bouger le squelette et de mettre ainsi le corps en mouvement. Quels sont les muscles les plus sollicités pendant l’acte sexuel ? Voyons ensemble comment conjuguer extase et amélioration de sa forme physique.

Bouger plus = dépenser plus

Si marcher 30 minutes par jour n’est pas votre tasse de thé, pourquoi ne pas dépenser des calories dans un acte sexuel façon porno ? Plus l’intensité de l’effort est élevée (« accélère !… accélère ! »), plus vous dépensez des calories. Les positions acrobatiques augmenteront cette dépense calorique (bon, veillez tout de même à ne pas oublier votre plaisir !).

Du cardio, en veux-tu, en voilà !

L’élévation de la fréquence cardiaque, lors d’une activité sexuelle intense (de simples câlins ne suffisent pas), permet même d’augmenter vos capacités cardiaques. D’une façon générale, atteindre des valeurs proches de la VO2max (volume maximal d’oxygène) est primordial pour améliorer ses capacités cardio-vasculaires. Si vous pouvez l’atteindre lors d’une session sexuelle, pourquoi ne pas en profiter ?

Fessiers, spinaux et transverse

Actif ? Passif ? Activement passif ? Le principal pour solliciter ses muscles est d’être en mouvement. Le mouvement de base du « reproducteur » est un mouvement du bassin vers l’avant, qui est en fait un mouvement de redressement du corps. Il implique une contraction des fessiers ainsi que des spinaux, ces muscles posturaux proches de la colonne vertébrale. Ainsi, vous renforcez vos fessiers et votre posture. Ne vous attendez tout de même pas à ce que cette activité soit suffisante pour développer de la masse musculaire (la tension mise sur ces muscles n’est pas suffisante), mais une tonification n’est pas à exclure.

Et pour peu que vous adoptiez des mouvements acrobatiques, vous améliorez votre gainage par la sollicitation du transverse (muscle profond des abdominaux). Qui a dit que c’était pénible de faire du gainage ?

Renforcer sa musculature, améliorer ses qualités cardio-vasculaire et augmenter sa dépense énergétique, en voilà une belle activité pour compléter ses séances de sport traditionnelles.

Retrouvez notre coach Romain Moreau sur son site : rm-coach-sportif

Romain Moreau, coach sportif
Romain Moreau, coach sportif
ads