Des rugbymen en cuir et drag-queen primés au World Press Photo
Culture

Des rugbymen en cuir et drag-queen primés au World Press Photo


Le plus prestigieux concours de photojournalisme a sacré les clichés d’un club de rugby gay-friendly coutumier des Marches des fiertés et des drag show.

Les portraits de ces sportifs tout en muscles et en glam ont même décroché le Premier Prix « Stories » (« Histoires ») dans la catégorie Sport du 59ème World Press Photo qui dévoilait ses lauréats lundi 13 février, départagés entre 5.000 photographes et un total de 80.000 photos.

Ces sportifs couchés sur papier noir et blanc jouent tous au sein du Muddy York Rugby Football Club, le premier et le seul club de rugby gay-friendly de Toronto. Il fut créé en 2003 par plusieurs joueurs de rugby homos qui ne se sentaient pas à l’aise avec le fait de partager le vestiaire avec leurs homologues hétéros. Inclusif, le club n’a pas une ambition communautariste – ses joueurs affrontent d’ailleurs principalement des équipes « régulières » du Toronto Rugby Union – mais participe à la lutte contre les préjugés, et à la déconstruction des stéréotypes virilistes. La série de photos primée au World Press Photo s’intitule d’ailleurs « Boys will be Boys » (« Les mecs seront toujours des mecs »).

Au sein de celle-ci, des photographies de matchs et de vestiaires cohabitent avec des clichés plus intimes. Comme celui de Michael Smith, Devin McCarney et Jean Paul Markides, trois joueurs de l’équipe enfilant robes et souliers à talon pour animer un spectacle de drag-queen (en couverture) et ainsi récolter des fonds nécessaire au bon fonctionnement de l’équipe; une autre alternative aux calendriers nus ou dénudés choisis par les Dieux de l’Aviron, les Gaillards, les rameurs de l’université de Warwick

 

World Press Photo club de rugby gay-friendly Muddy York Rugby Football Club
© Giovanni Capriotti/wordpressphoto.org

 

Sur une autre photographie, l’un des membres de l’équipe embrasse tendrement son coéquipier et compagnon lors de la Pride de Toronto organisée en juillet dernier. Sur une troisième, un couple profite de la vue sur la CN Tower de Toronto, encore vêtu des chaps en cuir que chacun portait la veille sous les drapeaux arc-en-ciel.

 

World Press Photo club de rugby gay-friendly Muddy York Rugby Football Club
© Giovanni Capriotti/wordpressphoto.org

 

Le quotidien de ces Canadiens fut capturée par l’objectif d’un Romain, Giovanni Capriotti qui vit actuellement entre Toronto et Montréal avec sa femme et sa fille. Lui qui a déjà été missionné par le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés explore avec contraste et poésie les parcours de vie, les portraits, les regards. Retrouvez l’intégralité de la série « Boys will be boys » ici, et le reste de ses travaux sur son site officiel.

 

Couverture : © Giovanni Capriotti/wordpressphoto.org

  • JaYz-58

    Pas top tout ça :/

ads