Nice et Cannes : Plaisirs des sens face à la mer
Destinations

Nice et Cannes : Plaisirs des sens face à la mer


Rapprochez-vous encore un peu plus des beaux jours et passez la fin de l’hiver face à la mer. Les villes de Nice et de Cannes ravissent vos sens et radoucissent vos jours et vos nuits. La preuve par trois.

 

Hystérique : le Carnaval

Le Carnaval de Nice réunit traditionnellement deux manifestations phares : le Corso carnavalesque (de jour ou de nuit) et la Bataille de fleurs. Cette 133e édition ne déroge pas à la règle.

D’une part, des chars allégoriques ou burlesques défilent sur la Place Masséna, sous joyeuse escorte : arts de rue (la marque de fabrique du Carnaval nouveau) ou groupes musicaux. D’autre part, les délicates et pacifiques batailles de fleurs valorisent le patrimoine naturel de la région.

 

© OTCN - Frank Donzelli
© OTCN – Frank Donzelli

 

Le carnaval, initialement héritier des fêtes païennes liées au cycle des saisons, marque la nouvelle année et le renouveau. À la veille d’entrer en carême, des bals, mascarades, farandoles et autres animations sont de mise, sur fond de transgression. Se moquer de tout, de tous aux dépens de chacun devient la règle, la permissivité est aidée par le masque et le travestissement.

L’édition 2017 est placée sous le signe du “Roi de l’énergie”: de l’énergie personnelle à l’énergie technologique en passant par les énergies écologiques… À vos masques, prêts ? Paradez !

Carnaval de Nice (jusqu’au 26 février) – Plus d’infos: nicecarnaval.com

 

Iconique : Helmut Newton

L’exposition Icônes inaugure le Musée de la photographie Charles Nègre de Nice et met Helmut Newton à l’honneur. Réalisée en collaboration avec la Fondation Helmut Newton à Berlin, elle a été conçue spécialement pour ce nouveau lieu culturel. Une partie de l’exposition est tirée de la rétrospective Newton Work, organisée à l’occasion de son 80ème anniversaire. Une autre partie, intitulée Private Property Suites, est composée de 45 photos célèbres en noir et blanc sélectionnées par Newton lui-même en 1984.

 

Tied Up Torso, Ramatuelle, 1980 © Helmut Newton Estate
© Helmut Newton Estate – Tied Up Torso, Ramatuelle, 1980

 

Il ne fait aucun doute que Helmut Newton est l’un des plus grands photographes du XXe siècle. Ses extraordinaires photographies de mode, ses portraits et ses nus continuent de fasciner à ce jour. On retrouve logiquement ces trois grands genres au sein de l’exposition. Passant au-delà des formes traditionnelles de la narration, la photographie de mode de Newton est imprégnée d’élégance et de séduction, de citations culturelles et d’un sens de l’humour surprenant, affichant un mépris total des tabous.

Chez Newton, les femmes dominent le paysage – et les hommes.

Dans les années 70, Newton décide d’intégrer la nudité dans le monde visuel de la mode. Alors que ses images insolites étonnent et provoquent, elles créent une onde de choc et révolutionnent surtout la photographie de mode. Les photographies de Newton renvoient invariablement à la transformation du rôle des femmes dans la société occidentale de l’époque. Il a placé les femmes sur un piédestal métaphorique, faisant appel à la confiance en soi de ces dernières, plutôt que par simple galanterie. #GentlemanVisionnaire

 

Self-Portrait with wife and models, Paris, 1981 © Helmut Newton Estate
© Helmut Newton Estate – Self-Portrait with wife and models, Paris, 1981

 

En outre, Newton met en scène la mode dans les rues, dans les espaces publics, c’est-à-dire « dans la vie » plutôt que dans le studio. Il décrit par ailleurs les femmes comme des créatures actives et attrayantes, affirmées et érotiques, qui semblent dominer le paysage – et les hommes réduits au statut d’accessoires.

Sa fascination pour les femmes de caractère atteint son zénith dans les années 80 avec la célèbre série plus grande que nature Big Nudes (Grands Nus). L’idée non conventionnelle de présenter la mode contemporaine avec des modèles vêtus et non vêtus en diptyques était un thème qu’il avait déjà travaillé au milieu des années 70. Avec ses Big Nudes et les images de sa série Naked and Dressed (Nu et Habillé), Newton ouvre une nouvelle dimension de l’image photographique humaine.

Exposition Icônes, jusqu’au 28 mai 2017 au Musée de la photographie Charles Nègre (1 place Pierre Gautier, 06364 Nice) – Plus d’infos: museephotographie.nice.fr

 

Mythique : l’Hôtel Majestic

Offrez-vous un brin de douceur en attendant le retour du printemps, dans l’exceptionnel écrin qu’offre l’emblématique Hôtel Majestic de Cannes. Ce repaire cinq étoiles du littoral azuréen propose son excellence au plus grand nombre avec l’expérience « Un hiver face à la mer »: des chambres de luxe avec vue sur la Croisette à prix plus modérés.

Entrez ainsi dans la légende de la French Riviera et goûtez sans modération aux services sur-mesure et personnalisés de ce joyau de l’hôtellerie. #çacestpalace

 

tetu-2017-02-13-voyage-destination-nice-cannes-hotel-majestic-lobby-piscinetetu-2017-02-13-voyage-destination-nice-cannes-hotel-majestic-chambre

 

Si le standing est naturellement grandiose, il n’y est en rien intimidant, ni désincarné. Le Majestic inspire convivialité et proximité à tel point que l’on appellerait presque le concierge et le barman par leurs prénoms.

Simplicité et exclusivité ne sont pas définitivement pas incompatibles, selon les standards du lieu. Un précieux prétexte pour (re)découvrir Cannes et ses alentours avec gourmandise (Mougins, Vallauris…).

Un hiver face à la mer (à partir de 167 euros la nuit pour deux personnes), à l’Hôtel Barrière Le Majestic de Cannes (tarifs valables jusqu’au 14 avril 2017) – Plus d’infos: hotelsbarriere.com

tetu-2017-02-13-voyage-destination-nice-cannes-hotel-majestic-croisette

ads