Actualité

"École et sexe" : le site d'information propagandiste de la Manif pour tous


Il n’y a pas que Donald Trump qui sait formuler des « faits alternatifs » aveuglants de malhonnêteté. La Manif pour tous aussi, et surtout quand il s’agit des enfants.

Manif pour tous École et sexe éducation sexuelle
Capture écran ecoleetsexe.fr

Sur un nouveau site internet discrètement sponsorisé par la Manif pour tous – il faut fouiller en pied de page et dans les rubriques annexes pour apercevoir l’obédience de La Rochère -, le mouvement anti-mariage pour tous s’en prend à l’Éducation nationale.

Mêlant écriture enfantine (du type de celle qui s’affichait sur tableau noir en classe de CP), salles de maternelle et photographies de bambins, à des extraits de brochures et de manuels d’éducation sexuelle destinés aux adolescents et même aux adultes, LMPT tente de faire croire qu’on apprend pénétration et partouze à des enfants de 4 ans. Et si on remettait les pendules à l’heure ?

Manif pour tous École et sexe éducation sexuelle
Capture écran ecoleetsexe.fr

Tomber la culotte ? En fait c’est pour les lesbiennes d’âge adulte…

Contrairement à ce que la Manif pour tous indique aux internautes peu méfiants, Tomber la culotte ! n’est pas un « conseil de lecture pour… tout petits, petits et un peu plus grands » mais une brochure du Planning Familial s’adressant aux « femmes » (c’est-à-dire adultes) « ayant des relations avec les femmes », comme l’annonce explicitement l’association. Donc les images de femmes en corset cuir et gode à la main qu’elle contient ne s’adressent pas du tout, mais alors pas du tout, aux enfants.

 

 

Manif pour tous École et sexe éducation sexuelle

Manif pour tous École et sexe éducation sexuelle
Captures écran ecoleetsexe.fr

La sexualité et nous… des 13-18 ans

Décidément détective dans l’âme, la Manif pour tous a déniché un autre « conseil de lecture pour les tout petits » : La sexualité et nous, bande-dessinée du Crips (le Centre Régional d’Information et de Prévention du Sida) est en réalité distribuée dans les lycées et commence par « À l’adolescence… ». Ladite BD est même en train d’être retravaillée car il est apparu – sur retour des élèves – que les dessins étaient trop enfantins pour la tranche d’âge visée, à savoir des jeunes de 13 à 18 ans. Si la Manif pour tous a encore des doutes, une brève analyse de la couverture devrait pourtant suffire : selfie avec smartphone, acné, appareil dentaire, puberté. En fait ça s’appelle un adolescent…

Manif pour tous École et sexe éducation sexuelle
Capture écran ecoleetsexe.fr

Questions d’ados, ben c’est pour les ados…

Oui oui, ça semble absurde de le préciser, mais Questions d’ados, un manuel que les collégiens et lycéens feuillettent depuis les années Sarkozy (première diffusion en 2007), s’adresse aux ados, ces êtres humains qui ont les hormones en ébullition et plein de question à poser sur l’amour, leurs corps qui changent, leurs désirs…

On sex’prime, pour les jeunes sur internet

Autre cible de LMPT, le site internet onsexprime.fr créé par l’INPES – sous tutelle du ministère de la Santé – et recommandé par le site du ministère de l’Éducation nationale ainsi que par un manuel professionnel de pédiatrie qui le décrit comme « un site internet bien fait », nous apprend Le Figaro. Et pour preuve, la diversité des supports (vidéos, schémas, explications des positions sexuelles avec des  figurines, etc.) offre une information à la fois riche et ludique à des adolescents et des jeunes adultes, comme en témoigne les vingtenaires qui livrent leur expériences (sur leur première fois, leur premier rencards, etc.).

Manif pour tous École et sexe éducation sexuelle
Capture écran onsexprime.fr

L’objectif ? Rameuter des signatures

La Manif pour tous y ajoute pèle-mêle des captures écrans de vidéos YouTube, des couvertures de livres pour enfants (dont Tous à poil où des individus se déshabillent… pour aller se baigner) et des aperçus de manuels scolaires destinés aux collégiens et aux lycéens (qui expliquent tout bonnement que l’homosexualité existe et que le genre est une identité culturelle), décrites comme « atteintes à la pudeur et à la conscience » des enfants.

Allant contre la nécessité évidente d’offrir des cours d’éducation sexuelle aux adolescents (pour prévenir des infections sexuellement transmissibles, du VIH, des grossesses non planifiées, et tout simplement apporter des réponses qu’ils n’obtiennent pas forcément chez eux), le site « École et sexe » mélange tout ce qui l’arrange. Et cela dans le but de rameuter des signatures pour la refonte des manuels scolaires – qui inciteraient à « la débauche » et au « viol des consciences » – pour imposer la panoplie idéologique de la Manif pour tous : « un papa, une maman, des enfants ». Et éradiquer au passage toute allusion au genre, à l’homosexualité, au plaisir, aux modes de prévention et de protection… Bref, à l’information pour tous.

 

Couverture : capture écran ecoleetsexe.fr

 

 

A LIRE AUSSI

Jérémie : « J’interviens à l’école pour lutter contre l’homophobie »

  • Philippe Pérot

    Les réacs ont un très gros problème avec la sexualité, étant très majoritairement cathos tradis. Tout vient de là, de ce rapport pathologique à la sexualité et au sexe.

  • Jeremie Verdier

    La Manif Pour Tous a raison ! Le gvt devrait se concentrer à éduquer intellectuellement nos gamins !

    • herveb0o

      prdr et encore lool devrait.. perce que il y a rien. lool

    • le vicomte

      Notamment toi par exemple, parce qu’il me semble que des siècles de consanguinité t’ont rendu abruti à un point tel que tu ne saches plus réfléchir par toi même. Va mourir, c’est la plus grande chose que tu puisses apporter à ce pays et au monde.

      • Jeremie Verdier poste sur des sites d’extrême droite où ses propos sont nettement moins policés. Il semblerait en effet qu’il ait échappé à un minimum d’éducation intellectuelle et qu’il regarde beaucoup de porno pour un supporteur de LMPT.

  • Julien Richard

    Je m’étonne qu’ils continuent de nous sortir le coup du grand méchant loup de la « théorie du genre » avec des histoires d’homos socialistes qui veulent masturber des enfants de 5 ans. Cela fait déjà 3 ans que plus personne n’y croit.

  • Denis

    Je vois que Verdier est bloqué, tant mieux, un con de réac en moins à lire.
    Les cathos nous emmerdent.

ads