Royaume-Uni : Un couple hétéro réclame le droit de se Pacser
Actualité

Royaume-Uni : Un couple hétéro réclame le droit de se Pacser


C’est un peu le monde à l’envers. Au Royaume-Uni, un couple hétéro a entamé une bataille judiciaire pour ouvrir le Pacs aux couples de sexe opposé.

Mais ils sont fous ces British, serions-nous tentés de penser. En apparence. Car le combat de ces deux Britanniques a des allures de plaidoyer pour l’égalité. Rebecca et Charles (au centre de la photo) – 35 et 40 ans – vivent ensemble depuis sept ans. Une petite fille est née de cette union libre. Pour la protéger mais également pour se protéger mutuellement, le couple souhaite s’unir devant la loi. Cependant, le mariage ne leur convient pas. Rebecca et Charles le juge « patriarcal et sexiste ».

Ils décident alors de se tourner vers le Civil partnership – l’équivalent du Pacs en France. Mais une entrave juridique de taille vient se dresser entre eux et cette forme d’union légale. Le Pacs anglais – adopté en 2004 sous Tony Blair – n’est ouvert qu’aux couples de même sexe, excepté sur l’Île de Man. Le législateur en a décidé ainsi étant donné que le mariage restait, quant à lui, réservé aux couple hétérosexuels.

Une « discrimination juridique »

Hors, Rebecca et Charles considèrent que cette interdiction de contracté un Civil partnership est une « discrimination juridique » puisque depuis 2014 les couples homosexuels peuvent également se marier au même titre que les hétérosexuels. De fait, le couple a porté l’affaire devant la Haute Cour de Londres. Celle-ci a rejeté de peu leur requête en réaffirmant que seuls les couples de même sexe pouvaient bénéficier du Civil partnership, comme le relate un article de The Guardian, repéré par nos confrères de Libération. Rebecca et Charles restent toutefois déterminés et sont prêts à porter l’affaire devant la Cour suprême si le gouvernement ou le Parlement ne s’en saisissaient pas pour amender la loi.

Dans leur combat pour l’égalité, ils ont été rejoints par de nombreuses personnalités politiques de tous bords, travaillistes, conservateurs, verts… Sadiq Khan, maire progressiste de Londres, a également apporté son soutien à cette évolution législative.

  • herveb0o

    ça me rappelle quand je parlais avec des anciens amis.  » oui mais le mariage vous l’avez.. qu’est ce que vous voulez de plus !.. » bref l’égalité serait égale ou au même niveau.. ont aurai pas ce genres de situations désastreuses et humiliantes. que ce soit dans n’importe quelle pays, je leurs souhaite de réussir. merci à eux, à tous.

ads