Petite tournée des bars gays en France
Destinations

Petite tournée des bars gays en France


Bien que la grande époque des quartiers gays semble révolue, il existe toujours une myriade de bars gays à travers la France. Petite tournée subjective et non-exhaustive.

J’entends souvent dire : « Le Marais, c’est plus ce que c’était ». Pas faux ! L’âge d’or des quartiers gays est un peu révolu en France comme ailleurs en Europe. Seule Bruxelles semble tirer son épingle du jeu puisque que la capitale belge n’a pas perdu d’établissements gays ces dernières années et en a même gagné (mais c’est une histoire que je vous conterai une autre fois…). Plusieurs raisons expliquent que les quartiers gays attirent moins qu’à une certaine époque : avènement des applis de rencontres, éclatement de la communauté LGBT, désir de banalisation, plus grande inclusion des bars « classiques », etc. Pourtant, les droits acquis sont sans cesse remis en cause et les sujets de lutte encore nombreux (droits des trans, GPA, PMA…) mais, ça aussi, c’est une autre histoire…

Néanmoins, une myriade d’établissements gays constellent notre beau pays. Bien sûr, cette liste n’a pas vocation à désigner les meilleurs bars de France; cela serait vain et présomptueux. Elle vise simplement à mettre en lumière des bars gays qui animent la scène gay à travers l’Hexagone, qu’ils soient anciens, récents, originaux ou pas. En somme, une sélection très subjective (où j’ai roulé ma bosse) et non-exhaustive (d’autres suivront). Embarquez pour une petite tournée des bars gays de France et de Navarre. À la vôtre !

 

petite tournée subjective bars gays en France

Les Fées maison (Nantes)

Nantes décolle. La ville jouit d’une attractivité parmi les plus importantes de France. C’est LA ville où s’installent bon nombre de parisiens blasés des affres de la capitale. De fait, Nantes est dynamique professionnellement, culturellement, mais également « festivement ». La ville compte plusieurs établissements gays dont le charmantissime Les Fées maison. Ce petit bar se cache à l’angle des petites rues du Pré Nian et de la Clavurerie, à l’ombre de la basilique Saint-Nicolas. L’ambiance y est cosy, quasi-familiale. Tout est fait pour qu’on s’y sente bien et qu’on y revienne. Idéal pour un début de soirée entre amis ou en solitaire.

petite tournée subjective bars gays en France

Le Duplex (Paris)

Indéniablement, mon coup de cœur parisien. Légèrement éloigné des autres bars du Marais, le Duplex est l’un des plus vieux bars gays de la capitale dont la réputation n’est plus à faire. Vous n’en avez jamais entendu parler ? C’est normal ! Le Duplex ne se pavane pas comme certains et garde de son passé intello cette modestie. Il fut le rendez-vous des artistes, intellos, étudiants… Aujourd’hui, l’ambiance est plus décontractée mais non moins animée. On ne sait guère pourquoi mais on y croise foule d’étrangers, anglo-saxons en tête. Surement pour son côté iconoclaste à l’opposé des bars aseptisés du Marais. Surtout pour son équipe qui a su rester sympa. Beaucoup pour sa musique pointue, jamais trop forte. Un peu pour ses expos souvent réussie. Un must to go à Paris où l’ambiance débute rarement avant minuit et où on se marche dessus le week-end pour notre plus grand plaisir.

petite tournée subjective bars gays en France

Le Batchi (Rennes)

Plus club que bar, le Batchi a toute sa place dans ce classement tant il est incontournable dans la nuit gay rennaise. C’est LE club gay de la ville. Le Batchi est situé rue Vasselot en plein centre ville, dans une rue pavée juste derrière la place de la République (centre névralgique de Rennes). À première vue, rien d’exceptionnel quand on se retrouve devant la porte sombre du Batchi. On aurait presque l’impression de sonner à l’entrée d’un club privé… ou autre. Ne vous fiez pas aux apparences ! L’endroit est petit mais très animé et la musique s’écoute plutôt bien. Le Batchi organise même des happy hours nocturnes (0h30 – 1h30). Que demande le peuple !

petite tournée subjective bars gays en France

Le So Divine (Strasbourg)

C’est l’endroit gay strasbourgeois par excellence. Il faut dire que le So Divine a plus d’un tour dans son sac. C’est avant tout un bar très fréquenté où sont régulièrement organisés des café-concerts. Vous pourrez y prendre un verre et même y manger. En effet, que ce soit pour bruncher ou pour dîner, le So Divine est couplé avec le restaurant la Ruche. En somme, un lieu bi, multi, poly. Et on ne s’arrête pas en si bon chemin. L’endroit organise même des soirées clubbing chic et branchées. Un endroit qui satisfera le plus grand nombre et qui se veut inclusif. Gays et lesbiennes, welcome !

petite tournée subjective bars gays en France

Le Privilège (Lille)

Idéalement situé dans le Vieux Lille, le Privilège est une ancienne bibliothèque transformée en lieu gay-friendly à la déco aux accents néo-baroques. Le Privilège est réparti sur trois niveaux dont l’un doté d’une petite piste de danse. De nombreuses soirées à thème y sont organisées et l’ambiance y est survoltée le week-end. C’est l’endroit parfait pour commencer la soirée mais également la poursuivre, puisqu’on peut y danser jusqu’à tard. En plus, le Privilège accueille tout le monde : gays, lesbiennes et hétéros. Plus on est de fou plus on rit.

petite tournée subjective bars gays en France

Le Quinquina (Toulouse)

Toulouse, quatrième ville de France, est surnommée la ville rose. Il n’est donc pas étonnant d’y trouver de nombreux établissements gays (#MauvaisBlague). De plus, Toulouse est une ville particulièrement jeune, assurant à ses nuits un dynamisme qui va bien au-delà de la communauté gay. Le Quinquina est l’un des plus vieux bars de Toulouse, ouvert en 1985. C’est avant tout un bar à vin (avis aux amateurs) qui propose régulièrement des apéritifs et des soirées thématiques (blind test, dégustation, jukebox, huîtres…). Le Quinquina accueille un clientèle très variée, gay et hétéro; il est simplement ouvert « à tous les gens sympas ».

petite tournée subjective bars gays en France

Le Cubix (Montpellier)

Montpellier est considérée comme l’une des villes les plus gay-friendly de France. De fait, la réputation de ses nuits n’est plus à faire et on y trouve de nombreux établissements gays. Le Cubix est un lieu incontournable, beau et agréable. Sa terrasse n’y est d’ailleurs pas étrangère, surtout durant les chaudes nuits d’été. Chaudes par les températures mais également par l’ambiance. En effet, si le bar se veut plutôt lounge en début de soirée, il se transforme rapidement en un lieu de clubbing (électro/house) très apprécié. Le lieu est évidemment ouvert à tous mais accueille une large population gay.

A bientôt !

ads