La Belle et la bête : Le premier personnage gay Disney agite les homophobes
Actualité

La Belle et la bête : Le premier personnage gay Disney agite les homophobes


Disney va mettre en scène son premier personnage ouvertement gay dans le remake de La Belle et la bête. Un choix qui agite les homophobes de la Russie à l’Alabama.

Le 22 mars prochain sortira en France le remake de La Belle et la bête avec Emma Watson et Luke Evans. Un film qui fait déjà parler de lui depuis que certains critiques américains l’ont visionné. En effet, on sait d’ores et déjà que ce nouvel opus sera l’occasion pour Disney de faire son « coming-out » puisque le studio d’animation a choisi d’y mettre en scène son premier personnage ouvertement gay : Lefou.

Incarné par Josh Gad, Lefou est un pitre (ce que certains reprochent déjà à Disney) qui accompagne partout son maître hétéro, Gaston, interprété par Luke Evans. Le réalisateur, Bill Condon, a déclaré au magazine britannique Attitude : « C’est un beau moment gay et unique dans un film Disney », sans en dire davantage pour laisser planer le mystère jusqu’au bout. Un « moment gay » que d’aucuns jugent furtif et qui nécessitera beaucoup d’attention pour être repéré par le spectateur.

Malgré ces réactions mitigées, ce choix de Disney représente un changement de paradigme chez le studio américain et laisse présager d’autres personnages LGBT dans les films et dessins animés à venir. Une représentation nécessaire pour que les jeunes LGBT trouvent des modèles auxquels s’identifier – essentiels pour l’acceptation de soi – et ne se sentent pas exclus des médias.

Cependant, les homophobes à travers le globe ne l’entendent pas de cette oreille. C’est le cas du député russe Vitaly Milonov, du parti Russie unie, majoritaire à la Douma. Ce dernier est tristement célèbre pour être à l’origine d’une loi controversée condamnant la « propagande homosexuelle » depuis 2013, notamment auprès des mineurs. Vitaly Milonov a demandé au ministre de la Culture qu’une séance de visionnage spéciale soit organisée pour déterminer si le film contient « des éléments de propagande homosexuelle » et ainsi « prendre des mesures pour l’interdire ».

De l’autre côté de l’Atlantique, la petite révolution chez Disney fait également grincer des dents. En Alabama – un État situé dans la Bible belt (la « ceinture de la Bible », en référence aux nombreux chrétiens fondamentalistes qui y vivent) -, un cinéma en plein air a fait savoir qu’il ne diffusera pas le film car ce dernier irait contre « les enseignements de la Bible ». De son côté, le très controversé pasteur évangéliste Franklin Graham appelle au boycott du remake de La Belle et la bête, qui essaie « d’imposer le point de vue LGBT dans le cœur et l’esprit de nos enfants ».

Pourtant, aucun des actuels détracteurs ne sait encore de quoi il retourne réellement puisque la première sortie mondiale du film est prévu pour le 17 mars. À l’inverse, des internautes se demandent pourquoi ces mêmes personnes ne sont pas choquées de l’amour entre un monstre poilu et une jeune fille…

  • Walladoox

    J’attends de voir car en aucun cas ce perso n’était gay dans la dessin animé. Je n’en vois pas l’intérêt du coup. Surtout qu’il s’agit d’un personnage comique plutôt bouffonesque a l’origine donc rien de très valorisant donc.

  • florent

    Il y a un moment ou il faut apprendre a tolerer que des gens n aiment pas voir l’homosexualité devenir une norme. J’ai rien contre les gays mais ca doit rester marginal sinon ca ouvre la porte a n’importe quel dérive. La russie prefere s en premunir. Honnetement je prefere ca plutot qu un pays qui le met completement en avant. Nos sociétés occidentales perdent leur fonction de reproduction. Grace a ca la plupart des gens n auront pas de retraite…. Il faut essayer de prendre du recul et justement ouvrir son esprit a des gens qui ne pensent pas comme nous et surtout on pensait comme eux avant et on avait un systeme qui fonctionnait.
    Je le repete je n ai rien contre les gays. Mais pour moi on ferait mieux de parler d autres chose quand on voit ce que la france s appauvrit de jour en jour…. que la plupart des gens ne sont pas heureux…. IL faut commencer a se poser les bonnes questions et sans tabou mais dans le respect. Apprendre a ecouter quelqu un qui n est pas du meme avis et essayer de comprendre pourquoi plutot que de partir au clash tout de suite -> ce qui est un super exemple donné par les medias au passage. Il faut revenir sur des sujets de rassemblement et non de division.

    • herveb0o

       » rien contre les gays mais.. » je pouf de rire à te lire. c’est pas à toi de décidé tout court ! ha le « mais ».. dans le phrase.. bref ça change pas. c’est plus à avis, là lol

    • Nolhann Savinel Guilloton

      Réduire les libertés personnel de certaines personnes pour ne pas en choquer d’autres, qu’est ce qu’il ne faut pas entendre.. pauvre con

    • Patricia L

      Pauvre chou qui veut qu’on «  »respecte » » sa connerie !
      J’ai rien contre les cons mais je veux que ça reste marginal. Qui sait *quel* dérives ça peut entrainer ! On enseignera à nos enfants que la connerie sera la norme. Plus d’éducation, plus de médecins. Vous voulez qu’on ferme les hôpitaux ?

ads