La mort inexpliquée d'un ado deux semaines après son coming-out
Actualité

La mort inexpliquée d'un ado deux semaines après son coming-out


Il avait révélé son homosexualité dans une vidéo YouTube et appelé les victimes de brimades à résister à leurs bourreaux…

Dimanche 5 mars après-midi, Liam McAlpine a été retrouvé mort dans sa chambre d’adolescent par son père, dans la ville de Glenrothes au nord-est de Glasgow. Il était âgé de 14 ans et élève au lycée. Depuis un an, le jeune garçon diffusait des vidéos sur YouTube compilant challenges, moments passés avec ses amis, et d’autres aspects de sa vie privée auprès d’une audience très confidentielle. Le mois dernier, Liam postait ainsi sur sa chaîne la vidéo « Coming out » où, la lumière éteinte, il faisait état de son homosexualité et désarmait déjà les hypothétiques moqueries :

Ça fait trois ans que je sais que je suis gay. Je sais que certains gars à l’école diront « haha t’es gay ». Mes véritables amis resteront près de moi, les faux amis vont juste se tirer et me laissant derrière-eux. Allez-y, jugez-moi. Je n’en ai rien à faire. C’est ce que je suis et je suis fier d’être gay.

Dans la vidéo « Bullying » (aujourd’hui visionnée plus de 10.000 fois), publiée quelques jours avant son décès, Liam s’élevait cette fois-ci contre le harcèlement scolaire. Expliquant avoir été lui-même brimé tous les jours passés à l’école primaire, il invitait les victimes à se défendre et à prévenir quiconque (amis, famille, professeurs) pouvant leur venir en aide. « Tu ne vas pas l’école pour te faire brimer tous les jours. Tu y vas pour apprendre » déclarait-il en appelant les enseignants de son lycée à se joindre à l’effort.

L’ouverture d’une enquête

La police n’a pas encore découvert la cause de la mort mais a annoncé l’ouverture d’une enquête, comme le rapportait hier le journal Mirror. Les autorités suivent notamment la piste de médicaments normalement prescrit sous ordonnance qui circuleraient dans plusieurs écoles de la région.

Alors que fleurissent les hommages à Liam et sa famille dressant le portrait d’un adolescent aimant et entouré, sa sœur Chelsea a posté un texte en sa mémoire sur Facebook :

Je suis détruite sans toi Liam, je ne sais plus quoi faire. Pourquoi es-tu parti si tôt ? Tu n’avais que 14 ans et toute ta vie devant toi. Je me souviens lorsque je restais assise avec toi pendant des heures dans ta chambre; on parlerait de tout et tu serais toujours heureux. Tu étais toujours heureux et je me rappelle que tu avais l’habitude de me chanter des chansons en japonais. Il y a tant de choses que je n’ai pas eu le temps de te dire, j’avais l’habitude de te parler de tout et de rire avec toi. Savoir que tu es parti me brise le cœur.

 

Couverture : © YouTube

  • Dorian

    Cet article est très émouvant. Il est vrai que beaucoup de mystères resteront à jamais secret. Je trouve bien que Liam se soit ouvert à lui même mais c’est regrettable d’avoir perdu la vie à son âge. Je porte mon soutien à ses parents et surtout à sa soeur. J’espère qu’un jour toutes violences aura sentence

ads