Santé/Forme

Paris 2018 a besoin de petits dons pour ses athlètes défavorisés


Pour leur 10e édition, les Gay Games, la compétition multisports la plus inclusive du monde, espèrent financer 800 participations grâce à un système de bourse.

Du 4 au 12 août 2018, Paris 2018 accueillera 15.000 participants pour un programme composé de 36 sports, 14 événements culturels, de 2 cérémonies, et d’une conférence académique.

Une campagne de demande de dons sur la plateforme Fosburit appelle les internautes à soutenir cette ambition. L’objectif : 200 soutiens avant fin mars, sinon toute la cagnotte sera perdue… 109 personnes ont déjà apporté leur aide à ce jour pour que, des quartiers défavorisés en France ou du fond d’Afrique ou d’Asie, on puisse réaliser le rêve de participer à une compétition sportive sans regard réprobateur, ni jugement moral sur son aspect physique, son niveau sportif, son identité de genre ou son orientation sexuelle.

Les postulants ne sont évalués, acceptés et financés que sur l’unique motivation démontrée : qu’est-ce que les Gay Games pourraient leur apporter, que veulent-ils apporter comme valeur dans la compétition, etc.

Les dons pour aider ce programme commencent à 10€ (cela couvre les frais d’un repas), 50€ couvrent les repas d’un participant pour deux jours et 200€ couvrent les coûts d’inscription d’un participant. L’objectif est de récolter de l’argent, certes, mais surtout d’atteindre les 200 « supporters ». Stacy, responsable à Paris 2018 nous explique :

On ne voudrait pas tout perdre. Cette plateforme permet le « tout ou rien », donc si vous voulez donner 30€, mieux vaut le faire avec 3 mails à 10€, pour augmenter le nombre de participants. En plus, à partir de 15€, les dons sont défiscalisables. En aidant aussi les personnes venant de France, mais qui ne peuvent pas se permettre de payer les hébergements, le transport ou les frais d’inscription, on pense pouvoir augmenter le nombre de bourses. L’objectif cette année est de financer jusqu’à 800 athlètes, alors que c’était 200 à 300 dans les éditions précédentes comme à Cleveland.

Alors, envie de soutenir les athlètes du monde entier, qui préfèrent se battre pour défendre de belles valeurs plutôt que pour une place sur un podium ou une nation ?

À vos divers adresses mails, l’objectif est d’arriver à 200 soutiens !

La plateforme de dons est ici :

https://www.fosburit.com/projets/projet/bourses-du-programme-outreach-de-paris-2018/ 

À LIRE AUSSI :

L’interview de Manuel Picaud, président des Gay Games.

ads