La meilleure façon de débuter la musculation
Santé/Forme

La meilleure façon de débuter la musculation


Vous vous demandez comment débuter la musculation sans risque et à votre rythme ? Suivez les conseil de Romain Moreau, notre coach sportif.

Qui va piano va sano

Débuter à 2000 à l’heure pour compenser des années d’inactivité ne mène qu’à la stagnation, voire pire, à la blessure. Après avoir établi vos objectifs prioritaires, utilisez des charges légères à modérées pour apprendre les mouvements. Donnez-vous du temps pour l’apprentissage, consacrez vos premières semaines à l’amélioration technique sans chercher à forcer. Lorsque vous aurez identifié les mouvements qui semblent vous correspondre le mieux, vous pourrez augmenter un peu vos charges.

Vous vous apercevrez que bien souvent, la technique se dégrade avec la difficulté de l’exercice. N’hésitez pas à diminuer la difficulté si vous avez été trop optimiste.

Par ailleurs, donnez-vous du temps pour récupérer. Commencez avec 2 sessions par semaine, 3 pour les plus motivés, afin d’installer une routine que vous pourrez tenir sur le long terme. Rien de pire que de commencer trop fort et de se décourager après quelques semaines parce que la fréquence d’entraînement que vous aviez en tête n’était en réalité pas tenable.

Utiliser prioritairement des mouvements poly-articulaires

La majeure partie des pratiquants débutants se focalise sur des exercices d’isolation, c’est-à-dire de petits exercices qui ne ciblent qu’un groupe musculaire (exemple, la flexion de coude pour travailler les biceps). Prenez ces exercices comme des exercices de « finition », placez-les si vous le souhaitez en fin de séance mais dédiez l’essentiel de votre séance aux exercices polyvalents.

En effet les exercices poly-articulaires mettent en jeu plusieurs articulations donc plusieurs groupes musculaires en même temps. En plus de gagner du temps en travaillant plusieurs masses musculaires à la fois, ces exercices se révéleront les plus efficaces pour prendre du muscle ou pour perdre du poids en étant très énergétiques.

Mettre en place une alimentation en rapport avec sa pratique

En pratiquant une pratique sportive de façon assidue, vous sortez de votre relative sédentarité et entrez dans la peau d’un sportif. Quel que soit votre niveau, je vous invite, si ce n’est pas déjà le cas, à équilibrer vos repas afin d’optimiser vos résultats et faciliter votre récupération. Cela va sans dire, mais cela va tout de même mieux en le disant : associez votre pratique sportive à une diététique équilibrée pour améliorer votre santé.

Retrouvez notre coach Romain Moreau sur son site : rm-coach-sportif

Romain Moreau, coach sportif
ads