Détention, coups, électrocution... Le cauchemar des homosexuels en Tchétchénie
Actualité

Détention, coups, électrocution... Le cauchemar des homosexuels en Tchétchénie


Alors que la communauté internationale s’inquiète d’une purge anti-gay qui s’abattrait en Tchétchénie, plusieurs témoignages de victimes font surface.

purge anti-gay Tchétchénie
Vue de Grozny, capitale de la Tchétchénie.

 

République constitutive de la Russie de Vladimir Poutine, la Tchétchénie est soupçonnée d’emprisonner les homosexuels – rééls ou supposés – par centaines selon les informations du média russe d’opposition Novaïa Gazeta corroborées par plusieurs organisme de défense des droits de l’homme ; une chasse à l’homme qui aurait débuté en début d’année et qui se terminerait parfois dans le meurtre. Ce journal, réputé pour ses investigations, se dit être en mesure de donner l’identité de trois victimes assassinées par les autorités tchétchènes à cause de leur orientation sexuelle, et craint des chiffres bien plus élevés. Novaïa Gazeta refuse depuis sept ans d’envoyer ses journalistes dans cette région du nord du Caucase pour garantir leur sécurité, mais se fait le relais d’une ligne d’urgence pour sauver les LGBT en danger. Après son article choc publié le 1er avril 2017, il a ainsi récolté plusieurs témoignages de rescapés de cette purge anti-gay qui s’abattrait aux portes de l’Europe.

Deux Tchétchènes (identifiés comme Témoin 1 et Témoin 2 par le journal et depuis placés hors de danger) racontent, photos de leurs blessures à l’appui, comment ils ont été régulièrement frappés, humiliés et torturés par électrocution par les forces de l’ordre. Ils parlent aussi d’hommes battus à mort sous leurs yeux, et de prisonniers enfermés depuis plusieurs années. Surtout, ils corroborent un système d’extorsion de fonds organisés par les autorités (« de l’argent contre le silence et la liberté ») ainsi qu’une traque « au hasard » utilisant les mobiles :

Leur objectif principal était de pourchasser nos contacts car dans leur tête, si tu es un suspecté d’être gay, alors tout ton réseau de contact est gay. Ils gardaient nos téléphones allumés – n’importe quel homme qui appelait ou envoyait un message était une nouvelle cible.

D’après Novaïa Gazeta, les hommes interpellés dans ces circonstances seraient détenus dans une « prison secrète » de Tchétchénie : un ancien quartier militaire officiellement vide qui se situe à Argun près de Grozny, la capitale.

 

purge anti-gay Tchétchénie
« Prison secrète » présumée identifiée par Novaïa Gazeta – ©Novaïa Gazeta

 

De leurs côtés, les autorités tchétchènes ont tourné en dérision et nié ces accusations, prétendant que le pays était innocent puisque vierge de toute homosexualité et justifiant même la violence perpétrée contre les homosexuels. Amnesty International, ILGA Europe, le département d’État américain et le Parlement européen réclament l’ouverture d’une enquête.

 

Couverture : Photographies des blessures des deux témoins – ©Novaïa Gazeta

 

À LIRE AUSSI :

La Tchétchénie est-elle en train d’exécuter les homosexuels ?

  • Arectos

    Homophobie ? La Tchétchénie nie ! N’ont-ils rien d’autre à faire pour persécuter les homosexuels ? Aurait-ils peur d’une remise en cause de leur propre virilité ? En tout cas , s’attaquer au PD c’est pas super glorieux, vous parlez d’une virilité ! Ça doit soulager certaines consciences, un peu comme ces psychorigides obsédés à l’idée des choses bien droites et rectilignes, des carrés avec les carrés et les ronds avec les ronds… Je pense à tous ces frères meurtrie qui souffre dans leur chaire le simple fait d’être ce qu’ils sont. Que fait la communauté internationale ?

    • ludwig123

      Le problème est que l’islam semble penser que c’est un gouvernement en soi et a le droit d’imposer les lois ignorantes du 9ème siècle partout où les disciples de Mohammed sont et refusent d’assimiler aux cultures d’autres pays.

      Ces lois religieuses sont égocentriques et physiques selon lesquelles, si les gens ne reproduisent pas davantage d’enfants islamiques, les espèces humaines disparaîtront. Il ne reconnaît pas que les homosexuels peuvent et forment des unités familiales et peuvent et ont des enfants à la fois biologiques et adaptés. Avec toutes les horreurs qui se passent dans les orpahanges russes; Les couples homosexuels pourraient être de très bons parents pour eux.

      • gauchedecombat

        opposer une discrimination à une autre discrimination est ridicule. Poutine n’es pas musulman à ce que je sache

        • François Janssen

          La Tchétchénie est majoritairement de confession sunnite.

        • ludwig123

          Il n’y a pas de discrimination ici contre un autre. C’est un fait simple. Et Poutine est membre de l’église rustique d’Ortthodox. Tous les religieux devraient pouvoir adorer librement comme ils le souhaitent dans les lois civiles et pénales d’un pays et ne pas être discriminé. Cependant, certains groupes religieux pensent qu’ils sont au-dessus de la loi et, pour cette raison, ils se livrent à des meurtres et à d’autres actes similaires

    • ludwig123

      La communauté internationale et moi-même avons exercé des pressions sur le gouvernement russe pour qu’il fasse quelque chose à ce sujet et rejeter la personne sous la positoire de ces horribles actes qui se déroulent, probablement au nom de l’islam. > Que faites-vous, ne demandez pas au monde de faire pour vous, mais ce que vous pouvez faire pour le monde pour apporter la paix, éliminer la discrimination et l’harmonie entre tous nos frères .

  • Elisio Correia Ribeiro

    Il y a plus de quarante ans, un membre du gouvernement portugais m’a déclaré – à moi ! – que l’homossexualité n’éxistait pas au Portugal. Maintenant c’est la Tchétchénie qui est devenu ce paradis où les hetéros font le plein… La stupidité humaine n’a vraiement pas de limites !

    • ludwig123

      !Vous et moi savons que l’homosexualité existe dans tous les pays et toutes les espèces vivantes des plantes et des animaux.

      Cela me rappelle le président iranien qui est venu aux États-Unis et a déclaré que l’Iran n’avait pas de gais – juste après qu’il avait signé un mandat pour accrocher deux adolescents simplement parce qu’ils s’aimaient.

  • gauchedecombat

    le communiqué du porte parole du gouvernement tchéchéne, quand on lui pose la question est assez glaçant.. https://gauchedecombat.net/2017/04/11/torture-et-meurtres-dans-des-prisons-pour-homosexuels-en-tchetchenie-lgbt-antifa/

ads