Connaissez-vous ces 16 orientations sexuelles et amoureuses ?,
Sexo/Psycho

Connaissez-vous ces 16 orientations sexuelles et amoureuses ?,


L’éventail des orientations sexuelles est bien plus large que nous l’imaginions !

« Au commencement », il y avait l’hétérosexualité supposée de tous et toutes, même si la bisexualité et l’homosexualité était largement connues et pratiquées depuis toujours. Puis les médecins (Kraft Ebing, 1886) ont mis un terme sur les personnes qui ont des relations exclusivement entre personnes de même sexe : « homo »… Naquît alors, en regard, le mot « hétéro » qui n’existait pas vraiment.

Depuis, on a précisé le propos, en fonction de l’auto-détermination de chacun-e, des personnes ne se reconnaissant pas forcément dans les cases existantes ou dans le spectre défini par le chercheur américain Alfred Kinsey (d’exclusivement hétéro à exclusivement homo – rapport révolutionnaire en 1948, qui fut un peu plus élargi par le Dr Fritz Klein en 1978).

Et puisqu’au-delà de nos désirs (orientations sexuelles), et indépendamment du genre (masculin, féminin, non-binaire, androgyne) et de l’identité de genre (transgenre, cisgenre ou intersexes), nous sommes aussi des êtres mus par des sentiments (orientations romantiques), d’autres termes ont été créés. Loin de donner des étiquettes, cette terminologie permet d’ouvrir l’éventail des possibilités est un large rainbow, dans lequel chacun-e peut se retrouver, ou s’inventer.

L’éventail des orientations sexuelles et inclinaisons amoureuses

Androsexuel 

Personne qui est attirée sexuellement et émotionnellement par la masculinité (que ce soit une femme masculine ou un homme masculin, indépendamment du fait qu’il ou elle soit lesbienne, hétéro, gay).

Androgynosexuel 

Personne attirée par les androgynes, les personnes qui possèdent à la fois des traits masculins et féminins (indépendamment de leurs orientations sexuelles).

Aromantique

Certaines personnes ne ressentent pas d’attirance romantique et ne tombent donc pas amoureuxSes au sens traditionnel du terme. C’est un peu le pendant de l’asexualité mais au niveau amoureux. Au contraire, les personnes qui ressentent une attirance romantique quelconque sont dites alloromantiques ou zedromantiques.

Asexuel

Personne qui ne ressent pas d’attraction sexuelle envers autrui selon le site Asexuality.org. Ils peuvent êtres attirés par quelqu’un sur un plan esthétique ou intellectuel mais pas sexuellement (parfois de la tendresse).

Autosexuel 

Personne qui est attirée sexuellement et émotionnellement par elle-même.

Demisexuel 

Personne qui ne ressent pas d’attirance sexuelle sauf si elle a déjà noué des liens affectifs profonds avec une personne.

Demiromantique 

Comme une personne demisexuelle, une personne demiromantique ne ressentent pas d’attirance sentimentale envers autrui sauf si elle a déjà noué des liens affectifs profonds avec une personne.

Gynesexuel

Une personne attirée sexuellement et émotionnellement par la féminité. Le pendant à l’androsexuel, mais du côté féminin. Une personne gynesexuelle pourrait sortir avec une femme cisgenre féminine, une femme trans féminine ou un garçon très efféminé.

Graysexuel 

Une personne qui s’identifie comme graysexuel se place dans la zone grise entre l’asexualité et la sexualité, ils peuvent aussi se dire en même temps gay, hétéro ou toute autre identité sexuelle.

 

 

Lithromantique ou Akoiromantique

Selon Asexuality.org, ce terme décrit « une personne qui éprouve des sentiments amoureux mais ne souhaite pas que ceux-ci soient réciproques ».

Pansexuel (ou omnisexuel) 

Désigne une personne qui se sent sexuellement attiré par n’importe quel genre de personne (homme, femme, cis, trans…). Les pans se distinguent des bisexuel-Les car ils/elles incluent davantage les variations de genre « non-binaires » et les personnes trans, par exemple. Ils/Elles ne posent pas la question de l’objet de leur désir en fonction du genre, de l’orientation sexuelle, de l’identité de genre

Panromantique 

Une personne qui est attirée sentimentalement – mais pas sexuellement – par tout type de personnes, indépendamment de leur sexe ou de leur genre.

Polymaoureux/polysexuel 

Désigne une personne capable d’entretenir deux ou plus relations amoureuses ou sexuelles suivies d’intensité quasi-similaire (de vraies histoires d’amour parallèles).

Queer-platonique 

Personnes qui ont des relations « pas vraiment sentimentales » mais qui passent par des liens affectifs très forts souvent plus profonds ou intenses que ceux qui définissent traditionnellement l’amitié.

Sapiosexuel

Se dit d’une personne attirée sexuellement et émotionnellement avant tout par l’intellect d’une personne, par son intelligence, sa vivacité d’esprit. On est à la fois sapiosexuel et hétérosexuel, gay ou bisexuel, indépendamment du genre (masculin, féminin, non-binaire, androgyne) ou de l’identité de genre (trans, cis)…

Skoliosexuel

Selon Genderqueerid.com, la skoliosexualité se réfère à « l’attirance sexuelle envers les individus non-binaires (qui ne se reconnaissent pas dans l’opposition entre les genres féminin et masculin) » ou ceux qui ne se définissent pas en tant que cisgenre.

 

Et vous, de quelle orientationS vous sentez vous la plus proche ?

 

Retrouvez toutes les vidéos de Cordélia sur la sa chaîne « Prince(sse) LGBT » ici : https://www.youtube.com/channel/UCbIOqOXBjp4QYNL2CGRDXLg

 

A LIRE AUSSI

Ces 10 événements ont révolutionné la sexualité gay

« Grandir gay » : le film qui explique que les LGBT sont plus vulnérables en santé mentale

  • Patricia L

    Oubliez toutes ces définitions alambiquées. Six lettres suffisent : H-U-M-A-I-N.

    • Shuuhei Desu

      Je plussoie! Dans toutes ces définitions, à la fois il n’y en a aucune qui me corresponde parfaitement et plusieurs qui pourraient me ressembler…J’ai arrêté d’essayer de me définir, de me mettre dans une case. Je suis bien mieux comme ça.

      • Camus Petrich

        Ses beau

  • Bruno

    c’est un peu tiré par les cheveux je trouve car on pourrait varier cela à l’infini. Peut-on une sexualité dans un seul genre et en allant même plus loin peut on se définir dans un seul genre/catégorie sexuelle ? Bien des gens se sont dit hétéro et se révèlent bi (sans toutefois s’assumer) mais le cas inverse existe, des gens qui s’affichent gay et qui pourtant ont des période hétérosexué (envers une meilleurs bff par exemple)

ads