3 conseils pour reprendre la course à pied
Santé/Forme

3 conseils pour reprendre la course à pied


Maintenant que les températures remontent et que les journées se rallongent, découvrez 3 conseils à mettre en œuvre pour débuter ou pour reprendre la course à pied.

Activité sportive historique, pratiquée en groupe ou en solitaire, ne nécessitant que très peu de matériel et synonyme de santé dans l’imaginaire collectif, la course à pied connaît une popularité impressionnante. Vous avez décidé de vous y (re)mettre ? Voici 3 conseils à prendre en compte pour partir du bon pied !

Prévoir un effort modéré

La course à pied n’échappe pas aux grands principes de l’entraînement. Parmi eux, la progressivité !

Ainsi, prévoyez tout d’abord une durée d’effort/distance de course raisonnable et augmentez-la très progressivement, semaine après semaine. Il en va de même pour la vitesse de course : prenez soin de garder des ressources lors de vos premières sorties. Aucune honte à entrecouper ses sorties de quelques minutes de marche pour récupérer (principe de l’entraînement fractionné) !

Exemple débutant : 3 x 5 à 10 minutes de course entrecoupées de 2 à 5 minutes de marche à pied.

Toute performance mesurée s’améliore

Il paraît ! Et un très grand nombre d’outils est aujourd’hui utilisable pour mesurer ses performances. Du simple chrono aux applications smartphone en passant par la montre GPS, la technologie répond présent pour vous aider.

Si vous désirez vous passer de la technologie mais mesurer vos performances, empruntez les mêmes parcours pour évaluer le temps parcouru. Un petit coup d’œil à l’heure en partant et en arrivant vous permettra d’évaluer votre progression.

Des chaussures au top

Niveau chaussures, choisissez des « running » adaptées à votre type de foulée (supinatrice, universelle, pronatrice). Si vous avez l’habitude d’user l’extérieur de vos chaussures, vous avez une foulée supinatrice. Si c’est davantage l’intérieur, vous avez une foulée pronatrice.

Le type de surface arpentée a aussi son importance. Une paire présentant un bon amorti sera préférable sur une surface dure de type route, tandis qu’une paire de chaussures ayant un maximum de stabilité sera privilégiée pour les surfaces souples de type chemins.

N’hésitez pas à essayer de multiples paires en magasin et de demander conseil à votre vendeur.

Bonne reprise !

 

Retrouvez notre coach Romain Moreau sur son site : rm-coach-sportif
© Flickr / CrossfitPaleoDietFitnessClasses
Couverture : Course à pied au bord de la Tamise – crédit photo Alan Light/Flickr
  • Melos

    Je préfère largement le vélo elliptique (que l’on trouve en salle pas les produits vendus par les grands magasins de sports que je trouve très mauvais). Car la course à pied c’est sympa mais au bout d’un moment ça ruine les articulations, le dos etc etc.

    C’est l’énorme avantage (à mon sens de elliptique) aucun choc on ne maltraite pas son corps. L’inconvénient (comme pour le cardio en salle d’une manière général) c’est la monotonie. Pour casser ce sentiment on peut alterner plusieurs appareils elliptique, rameur, machine qui simule des escaliers, vélo etc.

    Ne jamais hésiter à demander des conseils/programmes aux « coachs » 😀

ads