L'Allemagne a dit
Actualité

L'Allemagne a dit "oui" au mariage homosexuel


Les députés ont voté : l’Allemagne va devenir le 23ème pays dans le monde et le 14ème d’Europe à autoriser le mariage entre personnes de même sexe.

Les députés allemands ont voté ce matin pour autoriser le mariage pour tous. Depuis 2001, les couples de même sexe pouvaient signer un partenariat enregistré, équivalent du pacs français, et pouvaient même adopter l’enfant de leur compagnon·gne.

Loin de créer la polémique et de provoquer des débats interminables comme en France, la loi a été adoptée après seulement … 38 minutes de débats parlementaires.

L’ancien président du parlement européen et actuel rival d’Angela Merkel pour les élections législatives de septembre, Martin Schulz, a été l’un des premiers hommes politiques à s’exprimer ce matin sur le résultat du vote des députés.

 » Le mariage pour tous est décidé. Il y a maintenant l’unité, la justice et la liberté en Allemagne tous ceux qui s’aiment. »

« Une semaine historique »

Tout est allé vite, très vite. Lundi soir, dans une interview accordée au magazine allemand Brigitte, Angela Merkel créait la surprise en levant son opposition de principe à l’ouverture du mariage aux couples de même sexe, qui avait jusqu’alors empêché la loi d’être présentée au parlement. Si Angela Merkel était jusque là opposée au mariage « par soucis pour le bien-être des enfants« , sa rencontre avec un couple de lesbiennes à qui l’assistance publique a confié 8 enfants l’a fait changer d’avis. « Quand les services sociaux font confiance à un couple lesbien pour la garde de huit enfants, on ne peut plus argumenter contre l’adoption au nom du bien de l’enfant« , avait-elle déclaré.

Le changement d’avis d’Angela Merkel a fait l’effet d’une détonation dans le paysage médiatique allemand dès le mardi matin, et Martin Schulz, avait annoncé dans un tweet son intention de procéder très rapidement au vote de la loi.

« Nous faisons notre possible pour faire passer la loi sur le mariage pour tous. Cette semaine. »

Le mardi après-midi, une commission de députés approuve le renvoi en séance plénière du projet de loi de mariage pour tous, qui aura lieu trois jours après, le vendredi matin. « C’est vraiment une semaine historique pour l’Allemagne », confie Klaus Jetz, porte parole de la LSVD, la fédération gay et lesbienne allemande. « On ne s’attendait pas du tout à ça, la réponse d’Angela Merkel a été une vraie surprise. Puis tout s’est fait si vite : en 4 quatre jours, la question du mariage pour tous a été réglée, alors que cela faisait 27 ans que nous revendiquions ce droit. »

Une décision politique

Le revirement de la chancelière sur la question du mariage ne doit certainement pas tant au couple de lesbiennes qu’au paysage politique allemand. Angela Merkel et ses élus bloquaient depuis longtemps le passage du projet de loi devant l’assemblée, de peur de froisser la partie la plus conservatrice de l’électorat de la CDU (parti des Chrétiens démocrates, conservateurs) ainsi que la CSU, un parti bavarois allié aux positions très traditionalistes sur les questions de société. Mais dernièrement, le mariage pour tous était devenu une revendication emblématique des partis politiques avec lequel Angela Merkel pourrait envisager de former une coalition après les élections législatives de septembre. C’était aussi un vrai sujet de société : un récent sondage de la chaîne de télé ZDF donnait 73% des Allemands en faveur du mariage pour tous. Le seul autre parti à toujours s’opposer au mariage pour tous est l’AFD, un parti d’extrême droite.

  • David Mamm

    4 ans après la France mais tellement mieux que nous !

  • benji

    Aujourd’hui, un mur à Berlin est tombé. Un mur séparant des familles entières, des parents et des fiancé(e)s. #EheFuerAlle

ads