5 bonnes raisons d’aller traîner au festival Intérieur queer à Lyon
Culture

5 bonnes raisons d’aller traîner au festival Intérieur queer à Lyon


Le festival Intérieur Queer vient bousculer la Capitale des Gaules, en réunissant le meilleur de la scène LGBT locale, et même au delà… Voici ce qu’il ne faudra pas manquer…

Lyon pétille, Lyon rugit ! Si on connait son éruptive soirée Garçon Sauvage, au Sucre, on connaît moins le collectif qui l’a créée : Plus Belle La Nuit. Mickaël, aka Chantal La Nuit, en est la Reine Mère. Avec ses comparses, elle propose cette année « Intérieur Queer », un festival multiculturel et festif, nocturne et diurne, qui mélange ce que Lyon fait de meilleur dans l’underground et le populaire. Madame LA Nuit nous explique ce qu’il ne faut pas y rater !

 

Un événement engagé

Mickael aka Chantal La Nuit, Fondateur du collectif « Plus belle la nuit » nous explique la genèse du projet :

On met en avant des idées politiques, queer, l’état d’esprit, la déco, les thèmes, les musiques, on amène les gens à se poser des questions, on amène le public à être acteur de l’événement, pas juste consommateur. On a essayé de dézinguer un milieu un peu viriliste, avec des soirées populaires sur ce genre de sujets, on fait un peu les chevaux de Troie…

Un événement inclusif

Dans nos soirées, on a autant de mecs que de filles, des hétéros, des personnes trans, c’est transgénérationnel, dans le public comme pour les performers. Dernièrement, on a eu deux dames de 65 ans, des théâtreuses qui ont fait de la voyance… On a aussi fait un flyer avec un papy qui portait du rouge à lèvres…

 

Un événement qui mélange les acteurs locaux

On a rencontré les gens de Culture Next, qui dirigent le Sucre et produisent « Nuits Sonores », ils ont vraiment compris notre démarche. On a fusionné nos équipes sur une idée de festival…

Lyon fourmille d’initiatives, d’artistes, des gens plus radicaux, des commerçants LGBT engagés dans la vie locale…

On avait envie de mettre ensemble tous ces gens… On crée un laboratoire, on espère avoir des subventions pour la suite, mais pour l’instant on travaille sans…

La soirée à ne pas manquer : la soirée Garçon Sauvage, avec 1800 personnes (800 habituellement), une scène live, Cornelius Doctor et l’homme seul, deux lyonnais….

Un événement accessible

Plus de la moitié des événements gratuits : la soirée du 14 juillet, des conférences sur le queer… Des événements plus festifs viennent finir le tout : les commerçants ont créé un circuit à travers le Lyon LGBT, de l’apéro festish à un bar qui a embauché un accordéoniste, il y en aura pour tous les goûts…

Moi je m’occupe de la soirée Kinky France au Groom, l’idée c’est de mettre en avant ce qu’on a de plus beau dans la culture française, aussi bien popeux qu’électro… La dernière fois on avait une fanfare à moitié nue, en string… Là on programme David Bolito, Plaisirs de France, The man inside Corrine, et un battle de Synchro-lèvres, deux maisons de drag vont s’affronter…

 

Un événement original

On mettra aussi en avant la gastronomie de Jean Cock La nuit. Dans le cadre du sublime restaurant À la piscine du Rhône, on mélange la cuisine et la culture queer, le chef proposera un repas à l’envers, à partir de la figure de l’inverti.

5 jours, 15 lieux, 50 artistes : En voiture Simone, dans le bolide Intérieur Queer !

Du 12 — 16 JUILLET à LYON

 

http://interieurqueer.eu/

https://www.facebook.com/interieurqueer/

ads