Le maire de Londres s'engage contre la fermeture des bars LGBT
Actualité

Le maire de Londres s'engage contre la fermeture des bars LGBT


En dix ans, Londres a perdu 58% de ses bars et boîtes de nuit LGBT. Un chiffre inquiétant, au point que Sadiq Khan, le maire de la ville, s’est engagé contre leur fermeture.

C’est une étude réalisée par le laboratoire d’urbanisme de l’University College de Londres, publiée la semaine dernière, qui a confirmé ce que beaucoup de Londoniens avaient déjà réalisé depuis des années : les bars et boîtes de nuit LGBT de Londres ferment à une vitesse affolante. Les lieux de vie LGBTQ+ (bars, boîtes de nuit, cabarets et cafés) sont beaucoup plus susceptibles de fermer que les autres : sur les dix dernières années, 58% de ces bars et boîtes de nuit LGBT de Londres ont fermé, contre 35% pour leur équivalents hétéro. Une différence qui frappe, mais qui montre aussi que la nightlife de Londres est déjà en difficulté sur les lieux non-LGBT. Deux raisons principales à ces fermetures en série, aussi bien pour les lieux LGBT qu’hétéro : l’augmentation de leur loyer, ou un refus de la part des propriétaires de renouveler leur bail.

Shadiq Khan, le maire de Londres, a très tôt compris l’importance de l’économie de la nuit et a à ce titre nommé en novembre 2016 une personne chargée spécifiquement d’aider les bars et boîtes de nuit. Le job, qui porte officiellement le nom de … Tsar de la Nuit (Night Czar en anglais, ndlr) (soit le meilleur nom de métier au monde), est revenu à Amy Lamé, une lesbienne qui a travaillée pendant plus de vingt ans dans l’un des plus grand clubs LGBT de Londres, le Royal Vauxhaull Tavern.

« Nous allons nous battre »

Amy Lamé est très impliquée dans la préservation des lieux de vie LGBT londoniens : dans une récente interview au journal britannique The Evening Standard, elle a annoncé avoir été « dès le premier jour » contactée à ce sujet.

Je suis absolument choquée de voir que nous avons perdu 58% de nos lieux de vie LGBT en dix ans. C’est complètement inacceptable dans une ville mondiale comme Londres, une ville qui célèbre sa diversité et l’acceptation de toutes les cultures et orientations sexuelles. Nous avons laissé ces fermetures arriver parce que nous ne prêtions pas assez attention à la vie nocturne auparavant, mais les choses vont changer. Nous allons nous battre pour empêcher ses fermetures et encourager de nouveaux lieux LGBT à ouvrir. Ces lieux sont extrêmement important dans notre communauté : nous avons besoin d’endroits où nous nous sentons en sécurité, où nous pouvons totalement nous exprimer. La communauté LGBT fait partie intégrante de la vie dans la capitale, comme toutes les autres communautés, et je pense qu’il est nécessaire d’attirer l’attention sur ce qu’il se passe en ce moment.

Le maire Sadiq Khan a lui aussi récemment annoncé vouloir faire son possible pour « faire en sorte qu’il soit extrêmement facile de continuer d’exister pour les lieux LGBT, et extrêmement difficile de fermer ces endroits. Nous ferrons tout ce qui est en notre pouvoir pour maintenir les bars LGBT ouverts et empêcher leur fermeture. »

Un plan d’action a été décidé et sera mis en place très prochainement. Amy Lamé sera dépêchée pour négocier elle-même avec les propriétaires de terrain voulant augmenter leur loyer ou refusant de renouveler le bail. Une charte LGBTQ+ devra également être signée par tous les établissements, et un audit annuel sera mené afin de pouvoir aider à leur sauvegarde.

Amy Lamé l’affirme : « Je veux le dire haut et fort : si vous connaissez ou possédez un établissement LGBT en difficulté, contactez-moi avant qu’il ne soit trop tard. J’appelle aussi tous les opérateurs et toutes les compagnies à signer la charte LGBT+, et à vous engager pour conserver une vie nocturne LGBT à Londres prospère et plus dynamique que jamais. Ensemble, nous pouvons stopper la vague de fermeture, et aider Londres à garder son statut de capitale de la diversité.« 

  • Math

    J’adore ce maire. Mais c’est quand qu’on a des politiciens dans ce genre en France, des politiciens qui se ballent REELLEMENT contre toutes les discriminations.;

  • jay

    Merci ! Ça c’est cool, chic et sensé comme peut-être nulle part ailleurs ! Manquait plus qu’ils fassent la plus cool et sensée marche arrière de l’Histoire et réintègrent l’UE. Pour le bien de ceux – y en a tout un tas – pour qui l’humanisme fait encore du bien et que son contraire… blesse !

ads