Festival émouvant de demandes en mariage à la Pride de Londres (vidéos)
Buzz/People

Festival émouvant de demandes en mariage à la Pride de Londres (vidéos)


Militaires, rugbymen et policières : trois couples pour un concours improvisé de romantisme et de larmes à l’œil. Attention, émotion !

Depuis quelques années, les demandes en mariage ponctuent de romantisme la Pride de Londres. Cette année, trois couples concourent dans la catégorie : « demande la plus fleur bleue ».

Les premiers nommé·e·s  : un couple de militaires

Le caporal Damian Dagg et Josh Thorne se sont rencontrés lors de la Pride de 2016. Quoi de plus symbolique que de se demander en mariage l’année d’après, au même endroit ?

Alors que Josh Thorne jouait au sein de l’orchestre de l’armée, son compagnon lui a fait signe de s’avancer. Devant le corps de militaires et d’employés du ministère de la Défense, Damian s’est mis à genoux et a demandé Josh en mariage. D’un hochement de tête, il a dit « oui » avant d’embrasser son futur mari. Le tout avec, en fond sonore, les applaudissements fournis de leurs collègues.

 

 

Les deuxièmes nommé·e·s : un couple de rugbymen

Le « Kings Cross Steelers » est le premier club de rugby britannique ouvertement gay-friendly. Depuis quelques années, les joueurs sont devenus des habitués de la Pride de Londres. Cette année, ils avaient secrètement organisé la demande en mariage de l’un des joueurs. Alors qu’ils se mettaient en place pour faire la démonstration d’un lancé en touche, Fernando Ferreira est sorti du rang pour rejoindre son compagnon Greg Woodford qui assistait à la scène derrière les barrières. À genoux, il lui a demandé sa main. Greg, en sanglots, a réussi à lâcher un « oui » avant de tomber dans les bras de son compagnon.

Les troisièmes nommé·e·s : une policière et sa compagne

Elles ont offert aux spectateurs présents une courte mais très touchante demande en mariage. À genoux, dans les règles de l’art, la compagne d’une officière de police lui a demandé sa main. Ses collègues ont filmé la scène, larges sourires pendus à leurs lèvres. Elles faisaient partie des 150 officiers de police a avoir pris part à la Pride londonienne. La vidéo a été partagée par le compte Twitter officiel de la police des transports britanniques.

Faire face aux réactions

Espérons que ces trois couples n’aient pas à vivre les mêmes lendemains de Pride que les deux couples qui s’étaient engagés l’année dernière. En effet, deux policiers avaient profité de la marche pour demander la main de leur conjoint respectif. La vidéo était devenue virale.

Un an après, les deux couples ont témoigné de l’hostilité qu’ils ont subi à la suite de cette vidéo. Dans le Guardian, ils ont évoqué les nombreux messages insultants et homophobes qu’ils ont reçu. « J’avais cru que cela resterait dans la « bulle » de la Pride, comme chaque année pour les demandes en mariage », évoque l’un d’entre eux. Il ajoute : « Un de mes collègues actuels et un ancien collègue ont réagi de manière hostile. Ces deux réactions, ajoutées aux autres, ont suffit à me faire regretter de l’avoir fait. » Puis, il nuance :

Néanmoins, j’étais très émotif dès le lendemain. J’avais un fiancé merveilleux et des messages incroyables de soutien de mes amis et de mes collègues. J’ai aussi regardé les commentaires en ligne du public britannique et la plupart étaient fantastiques.

 

Retrouvez le numéro d’été de TÊTU en kiosque !

« Promenons-nous… » : Au sommaire du numéro de l’été 2017 de TÊTU !

ads