Les 6 séries LGBT et queer qu'on aimerait voir revenir ASAP
Culture

Les 6 séries LGBT et queer qu'on aimerait voir revenir ASAP


Dynasty, Will&Grace, Sense8 … Il semblerait que les « reboots », ces nouvelles versions de séries ou film plus anciens, soient dans l’air du temps. Et LOIN de nous l’idée de nous plaindre.

Tout d’abord, il y a eu l’annonce en septembre dernier que la mythique série Dysnaty (et l’un des premiers personnages gays dans une série américaine) allait être rebootée, puis l’emballement médiatique autour de la déprogrammation puis du retour de la queerissime Sense8, et enfin, cette semaine une autre bombe : le retour de la série culte lesbienne The L Word, pour le plus grand bonheur des fans qui attendaient de revoir Shane, Bette et Alice à l’écran depuis des années.

« Mes prières ont finalement été entendues. #TheLWord »

 

Voici les 6 autres séries pour lesquelles on aimerait de telles annonces, tellement elles ont marqué nos esprits, enfances et inconscients.

 

6 Feet under

Aaah, 6 Feet under ! Comment oublier David et Keith, l’un des couples phares de la série ? Six feet under, qui date tout de même de 2001, avait démonté de manière intelligente et très touchante de nombreux clichés sur l’homosexualité grâce à l’histoire du couple, qui fut en plus le premier couple homosexuel à la télé composé d’un afro-américain et d’un homme blanc. Chapeau bas.

On se refait un petit extrait, pour la route, en attendant (on l’espère très très fort), un reprise ou un reboot incessamment sous peu.

Queer as folk

Doit-on vraiment encore présenter Queer as folk ? La première série aux États-Unis à suivre les aventures sentimentales d’un groupe d’amis gay ? Et à montrer à la télévision des scènes de sexe entre deux hommes, ainsi que pas mal d’alcool et de drogues ? Et le tout dès 1999 pour la version anglaise ? Doit-on vraiment encore dire pourquoi nous avons besoin de son retour sur les écrans ?

True Blood

S’il ne fallait choisir qu’une seule raison (et pourtant il y en a plein), ce serait pour rendre hommage à Lafayette, le personnage mythique incarné par Nelsan Ellis, malheureusement mort en début de semaine. Cette série est pour beaucoup, une métaphore de l’homosexualité : après avoir vécu dans l’ombre, les vampires sont sortis du placard et vivent désormais, plus ou moins acceptés, au grand jour…

Buffy contre les Vampires

Quelqu’un ici présent a-t-il un seul argument contre le retour de La Trilogie Du Samedi Soir (Amen), et encore plus contre celui de Buffy contre les Vampires ? Hm ? Quelqu’un ? Là aussi, avec le premier couple de femmes qui a une vraie histoire d’amour (Willow et Tara) cette série a fait date.

Skins

C’est LA série phare de la fin des années 2000, qui a pendant 7 saisons fait vivre BEAUCOUP d’émotions à ses téléspectateurs. Entre drogues, alcool et sexe dans tous les sens, la série avait surtout réussi à fidéliser son public par sa manière très réaliste de raconter la vie des jeunes pour les jeunes, un exploit encore malheureusement inégalé. Entre le personnage de Maxxie dans la première génération et l’histoire d’Emily et Naomi dans la deuxième, la série aura également réussi à parler des jeunes LGBT de manière très juste. On se souviendra aussi de la B.O., toujours au top.

Looking

Bien trop courte à notre goût, la série américaine Looking, qui suivait la vie de 3 amis gays vivants à  San-Francisco, a été diffusée sur HBO pendant seulement deux petites saisons de 8 et 10 épisodes, entre 2014 et 2015. Patrick, le personnage principale de la série, était gravement atteint de la fameuse maladie du « crush sur son nouveau boss ». Ne vous inquiétez pas, il n’a pas eu de problème au niveau de la guérison. Par contre, la déprogrammation au bout de la deuxième saison (même si un téléfilm a été réalisé pour finir l’histoire), elle appelle clairement à un vaccin, le Rebootix.

Retrouvez le nouveau numéro de TÊTU en kiosque !

« Promenons-nous… » : Au sommaire du numéro de l’été 2017 de TÊTU !

  • David Mamm

    Ce qui est intéressant pour Dynasty c’est le coming out du personnage, en VO il dit « Je suis gay. Dites le ! Je suis gay ! » et en VF c’est devenu « Je suis malade. Dites le ! Je suis malade ! »

  • Victor Poulard

    Et Eyewitness alors?

    • Je confirme ! En parlant de séries norvégiennes (la série US est un remake), il y a Skam qui réussit à parler de manière réaliste des ado. Et en plus Skam aborde l’homosexualité et la question de la pansexualité, ce qui est encore plus rare !

      • Merci je vais regarder ça alors (avec sous-titres du coup) ^^
        En plus j’étais tellement déçu de savoir qu’il y aurait qu’une saison d’Eyewitness (heureusement que Tyler Young joue dans « Polaroid » qui sort août :p)

ads