Le Q c'est Mmh... Testez vos connaissances sur la sexualité gay !
Juillet-Août 2017 (215)

Le Q c'est Mmh... Testez vos connaissances sur la sexualité gay !


Santé sexuelle, pratiques secrètes et identités plurielles : voici notre QCM pour auto-tester votre appétence à la coquinerie, à la diversité et au sexe sans risque avant de dévorer les fruits pas-du-tout défendus de l’été…

 

A/ Qu’est-ce qu’une personne HSH ?

1/ Une personne « Habituée Sexuellement aux Harnais »

2/ Une personne « Hyper Sociable sur Hornet (mais pas en vrai) »

3/ Un « Homme ayant des relations Sexuelles avec des Hommes », comme on le dit dans le jargon de la santé

 

B/ Qu’est-ce qu’un sling ?

1/ Une sorte de balançoire pour adultes où l’on ne fait pas que balancer un HSH passif

2/ Un string avec une faute de français

3/ Contraction de Slut et King, qui signifierait quelque chose comme « le roi des garçons faciles »

 

C/ À partir de quand une personne séropositive ne peut-elle plus transmettre le VIH ?

1/ Grâce à son traitement, sa charge virale (nombre de copies de VIH dans le sang) est indétectable, c’est-à-dire inférieure à 40 copies/ml

2/ Si elle fait des incantations magiques à Sainte-Tapiole à toutes les pleines lunes

3/ Si elle fait des offrandes sacrées sur la tombe de Sainte Dalida sur un air de Freddie Mercury

 

D/ Qu’est-ce que le chemsex ?

1/ De Cheum (moche en verlan) et Sex (sexe en anglais) : faire un plan avec un moche

2/ De Chem (chimique/drogue en argot anglais) et Sex (sexe en anglais) : faire du sexe sous « substances psychoactives », plus connues sous le nom de drogues (GHB, cocaïne, crystal…)

3/ De Cheminée et Sexe : être obligé de passer la cheminée pour arriver chez un plan cul

 

E/ Combien de temps après une exposition au risque du VIH peut-on prendre un traitement post-exposition ?

1/ Maximum 12 minutes après, il faut donc coucher uniquement avec des infirmiers sur place

2/ Au mieux dans les 4 heures qui suivent l’exposition, au plus tard jusqu’à 48 heures après

3/ Ce traitement n’existe pas

Il vous reste 75% de ce QCM. Pour faire la suite, retrouvez le TêtuMag de l’été en kiosque !

« Promenons-nous… » : Au sommaire du numéro de l’été 2017 de TÊTU !

 

Premières réponses : A/3 – B/1 – C/1 – D/2 – E/2
  • Jean-Luc Martin

    Bonjour, quand vous écrivez : « 1/ Grâce à son traitement, sa charge virale (nombre de copies de VIH dans le sang) est indétectable, c’est-à-dire inférieure à 40 copies/ml » et que vous considérez que ce n’est plus une personne à risque, sur quoi vous basez vous ? Inférieur à 40 copies, c’est que j’ai comme charge virale, le jour où je serai une personne qui ne sera plus à risque, ce sera le jour où ma charge virale sera à zéro. Ce qui est sûr, c’est qu’il y a moins de risques avec une charge virale inférieure à 40 copies, mais juste moins de risques !!!!

    • momom

      C’est juste Auguste, mais malheureusement, Têtu écrit tellement d’âneries, que ça ne vaut pas la peine de commenter, la bataille est perdue d’avance…

ads