Trump interdit catégoriquement aux personnes trans de servir dans l'armée
Actualité

Trump interdit catégoriquement aux personnes trans de servir dans l'armée


Le président américain vient d’annoncer sur Twitter que les trans américain·e·s ne pourront plus « servir d’aucune manière » l’armée américaine.

Après avoir consulté mes généraux et les experts militaires, nous annonçons que le gouvernement des États-Unis n’acceptera ni n’autorisera plus les personnes trans à servir dans l’armée d’aucune manière que ce soit. Notre armée doit se concentrer sur la victoire [contre Daesh, ndlr] et ne peut pas se préoccuper des coûts médicaux faramineux générés par les personnes trans dans l’armée. Merci.

En trois tweets, Donald Trump a pris une décision radicale : interdire aux personnes trans d’entrer dans l’armée. Cette annonce va à l’encontre de la ligne que le gouvernement Obama avait tracé. En juillet 2016, Ash Carter, le ministre de la Défense sous Barack Obama, avait levé pour les personnes trans l’interdiction de rejoindre l’armée. ll leur avait également apporté son soutien, en insistant sur le fait que « rien ne devait les empêcher de servir dans l’armée » si elles en éprouvaient l’envie et « passaient les tests d’aptitude » nécessaires. Les premières recrues ouvertement trans auraient dû commencer leur formation à partir du 1er janvier 2018, selon Buzzfeed US. En 2011, Barack Obama avait aussi décidé d’interdire la pratique du « Don’t Ask Don’t Tell » qui empêchait les personnes LGBT servant dans l’armée américaine de révéler leur orientation sexuelle, sous peine de devoir démissionner.

Cette décision de Donald Trump est inattendue et soulève une vague de protestations aux États-Unis. Le député démocrate de l’Ohio Tim Ryan a très vite réagi. Il s’est attristé de cette décision « honteuse » qui « affaiblit l’armée (du) pays« .

La lanceuse d’alerte et icône de la cause trans, Chelsea Manning, a elle aussi commenté la décision du président américain.

https://twitter.com/xychelsea/status/890215240461430785

Alors comme ça la plus grande, plus forte, plus riche armée du monde pleurniche à cause de quelques trans, mais finance les F-35 ? [projet d’avions militaires développé par le pentagone, ndlr] Ça rassemble à de la lâcheté.

Trump interdit aux trans de servir dans l’armée. À tous ceux qui ont cru que Trump serait un ami des LGBT, il est temps de reconnaître que vous avez été dupés.

D’autres utilisateurs ont aussi fait resurgir un ancien tweet de Donald Trump, où celui-ci promettait qu’il saurait mieux défendre les droits de la communauté LGBT que sa rivale Hillary Clinton.

Merci à la communauté LGBT ! Je promets de me battre pour vous, alors qu’Hillary Clinton fait rentrer dans ce pays de plus en plus de gens qui menacent votre liberté et vos croyances.

Cette décision surprise de Donald Trump intervient une semaine après que les députés américains ont rejeté un amendement qui aurait privé les militaires trans de couverture médicale en cas de transition. Les frais médicaux liés aux opérations et aux prescriptions hormonales n’auraient plus été pris en charge en cas de vote favorable.

En 2016, un rapport de l’organisme RAND estimait à 2.500 le nombre de personnes trans présentes dans l’armée américaine. Celui-ci démontrait que la prise en charge des frais médicaux de transition ne modifierait que très faiblement le budget de la défense, puisqu’elle augmenterait « de 0,04% et 0,13% du budget des dépenses liées à la couverture santé des militaires. »

  • Patricia L

    Le plus dérangeant dans tout ça ? Le « Thank you » à la fin comme pour dire « Le Boss a parlé. C’est comme ça et pas autrement » ».

  • benji

    Cet homme ne manque pas une seule occasion de se ridiculiser ! Cet homme est une honte à la sagesse.

ads