Musculation : les trois choses à ne pas faire quand vous débutez
Santé/Forme

Musculation : les trois choses à ne pas faire quand vous débutez


Si vous avez décidé de vous mettre à la musculation, trois écueils sont à éviter. Le coach sportif professionnel Romain Moreau vous les présente.

Chaque rentrée de septembre, nombreux sont ceux qui veulent se lancer dans la pratique de la musculation. Afin que chacun puisse profiter pleinement de cette discipline en plein essor, il ne faut pas griller les étapes. Voici trois erreurs classiques à éviter si vous voulez progresser.

Erreur n°1 : ne pas faire les exercices en lien avec vos objectifs

La pratique de la musculation peut être motivée par divers objectifs : être plus fort, vous sentir plus en forme, combattre des douleurs lombaires, perdre du poids, développer des parties musculaires spécifiques de votre corps… En fonction de ce que vous recherchez, il faut adapter votre programme sportif et diététique.

Par exemple, si vous souhaitez être plus fort, la quasi totalité de votre programme sera axée sur des mouvements poly-articulaires (qui mettent en jeu plusieurs articulations en même temps), tels que les développés, les mouvements de tirage, le squat…

Alors que si vous désirez développer un physique harmonieux, vous travaillerez sur des exercices qui ciblent vos points faibles à l’aide de mouvements que l’on appelle « d’isolation ».

Si par contre vous souhaitez perdre du poids, vous devriez privilégier des exercices qui engagent de grosses masses musculaires et permettent ainsi d’obtenir une forte dépense énergétique. Inutile de perdre votre temps avec des petits exercices d’abdominaux interminables.

Erreur n°2 : avoir une fréquence d’entraînement en dents-de-scie.

Boosté par les vacances, vous risquez de fixer la barre de vos objectifs trop haut. Or, si vous ne les atteignez pas, cela risque de vite vous décourager. Pour éviter d’en arriver là, n’hésitez pas à vous freiner pour arriver à un rythme que vous serez capable de tenir toute l’année.

Le rythme de 2 à 3 séances par semaine est largement suffisant pour obtenir de très bons résultats. Poursuivre son activité physique toute l’année, même avec un rythme modéré, sera toujours bien plus efficace que de s’entraîner très fréquemment un mois sur deux.

Petite astuce : notez vos séances sur votre téléphone ou sur un petit carnet. Cela vous permettra d’observer vos progrès et de vous motiver lors des semaines les plus difficiles.

Erreur n°3 : brûler les étapes

Internet regorge de vidéos qui peuvent être source de motivation. Mais, attention, ne copiez pas les pratiquants qui y figurent. Ils sont très expérimentés. Vous risqueriez de brûler les étapes.

Comparez-vous à vous même ! Le simple fait de progresser régulièrement doit être votre seul objectif.

Si vous êtes impatient de ressembler à certains physiques, ne tombez pas dans le piège des aides chimiques. Le dopage est une vision à court terme.Si vous travaillez régulièrement, vous progresserez régulièrement. Et même si cette progression vous semble lente, vous serez fier de vous !

Retrouvez notre coach Romain Moreau sur son site : rm-coach-sportif

coach sportif vie professionnelle sport

ads