Musculation : Faut-il répéter les mêmes exercices plusieurs fois par semaine ?
Santé/Forme

Musculation : Faut-il répéter les mêmes exercices plusieurs fois par semaine ?


Dans quelle mesure est-il pertinent d’effectuer les mêmes exercices de musculation plusieurs fois par semaine ? Romain Moreau, coach sportif professionnel, fait le point avec nous.

Il est classique d’avoir ses exercices préférés, soit parce que vous avez pris l’habitude de les répéter à chaque fois que vous allez à la salle, soit parce que vous n’en connaissez pas d’autres. Mais, est-ce bon de répéter les mêmes exercices plusieurs fois par semaine ?

À LIRE AUSSI :

Musculation : s’entraîner tous les jours ?

Booster un groupe musculaire

Si vous souhaitez développer un groupe musculaire en particulier, le solliciter plusieurs fois à travers le même exercice peut être une stratégie payante. Mais cette stratégie a des limites qu’il convient de bien appréhender avant de faire ce choix. Tout d’abord, il conviendra d’être attentif aux contraintes imposées par la récupération, en particulier la récupération nerveuse et articulaire.

À LIRE AUSSI :

Comment éviter ou soulager les courbatures après un effort sportif ?

Faire attention à sa récupération nerveuse…

À chaque fois que vous effectuez un mouvement, vous fatiguez le réseau neuronal qui permet de réaliser ce mouvement (ce qu’on appelle le schéma moteur). Or la récupération de ce schéma moteur peut prendre plus d’une semaine si vous avez beaucoup forcé et/ou si vous avez des difficultés de récupération (âge, hygiène de vie, production hormonale…). La répétition du même mouvement peut ainsi se révéler contre-productive : au lieu de progresser, vous stagnez ou pire, vous régressez !

Si vous observez ce phénomène de stagnation voire de régression lors de vos entraînements, revoyez donc votre organisation.

À LIRE AUSSI :

4 conseils simples pour améliorer sa récupération par le sommeil

… ainsi qu’à sa récupération articulaire

Une facette importante – et pourtant souvent négligée – de la récupération est la récupération articulaire. Les tendons (la partie du muscle qui se rattache à l’os) mettent en effet du temps à se reconstruire après un entrainement. Cette récupération articulaire est même bien pus longue que la récupération musculaire. Vous pouvez de fait progresser sur un exercice tout en endommageant progressivement votre tendon qui n’a pas le temps de se reconstruire d’un entraînement à l’autre.

Comment s’en rendre de compte ? Par la sensation de petites douleurs au niveau articulaire. Si vous observez ce phénomène, il est urgent de vous demander quels sont les exercices en cause et réduire leur fréquence d’utilisation, voir les écarter complètement de votre entraînement.

À LIRE AUSSI :

Musculation : 3 erreurs techniques qui causent des blessures

Comment contourner les problèmes de récupération ?

Si, malgré tout, vous tenez coûte que coûte à effectuer vos exercices favoris plusieurs fois par semaine, une solution s’offre à vous. Elle consiste à réduire l’intensité de vos efforts lors de la seconde séance de la semaine. Allégez les charges et allongez le nombre de répétitions de vos séries. Cette stratégie vous permettra de moins solliciter votre système nerveux et vos articulations, et ainsi de faciliter votre récupération.

Exemple : utilisez une charge qui vous permet de faire des séries de 6 à 12 répétitions le lundi et réduisez la charge le jeudi pour viser un nombre de répétitions supérieur à 15 par série.

Bonne rentrée à tous !

À LIRE AUSSI :

3 conseils pour un programme de musculation pertinent et efficace

Retrouvez notre coach Romain Moreau sur son site : rm-coach-sportif

coach sportif vie professionnelle sport

Couverture : @tomdaley1994/Instagram

  • Sausalito

    Bonjour, ces conseils sont valables pour les grosses séances de muscu? Ou pour tout? Genre sa série de pompes et d’abdos du matin plusieurs fois par semaine c’est pas bon ou contre productif?

ads