Zachary Quinto étale son amour fou pour Miles McMillan sur les réseaux
Buzz/People

Zachary Quinto étale son amour fou pour Miles McMillan sur les réseaux


On connaît mal Zachary Quinto en France. Sauf quand on aime la science-fiction ou les beaux couples gays célèbres. Héros de Heroes, star de Star Trek, il est aussi le héraut des acteurs ouvertement gays à Hollywood, et l’étoile qui brille dans les yeux de Miles, son amoureux…

Sur TÊTU, nous faisons régulièrement le portrait de personnalités qui ont fait leur coming-out et qui exposent fièrement leur vie privée sur les réseaux sociaux, par exemple. Point de voyeurisme, nous ne fouillons pas dans la vie de ces personnes OUT & PROUD (sorties du placard et fièrement LGBT), mais nous trouvons réconfortant de voir ces porte-paroles étaler sans fard leur compagnon et vie de famille, comme – presque – n’importe qui aujourd’hui sur Instagram. Avec la force du symbole en plus…

En 2006, Dans le show de Tori Spelling, So noTORIous, il embrassait déjà goulument un comparse comédien. Mais c’était encore de la fiction.

La même année, il devenait le méchant Sylar de Heroes, dépassé par ses pouvoirs surnaturels. L’année suivant la fin de cette mythique série, en 2011, Zachary Quinto faisait son coming-out dans le New York Magazine. Il expliquait alors sa décision sur son site officiel par l’annonce du suicide de Jamey Rodemeyer, un adolescent gay de 14 ans qui avait décidé de mettre fin à ses jours face au harcèlement dont il faisait l’objet au collège :

Suite à la mort de Jamey, il m’est apparu clair qu’être gay sans le reconnaître publiquement n’était simplement pas suffisant pour participer à l’immense chantier qui nous attend afin d’atteindre l’égalité complète. La vie de Jamey Rodemeyer a changé la mienne. Et bien que sa mort me pousse à souhaiter d’avoir fait ça plus tôt, je lui suis éternellement reconnaissant d’avoir été le catalyseur pour le changement en moi. Et je ne peux qu’espérer pouvoir servir de catalyseur à au moins une autre personne dans ce monde.

Déjà en octobre 2010, il avait tourné un spot pour la campagne « It Gets Better » (« ça va mieux ») à destination des jeunes gays. Et joué sur une scène new-yorkaise une nouvelle version de la pièce Angels in America, dans laquelle il jouait un homosexuel qui abandonne son petit ami atteint du sida.

Dans le film I Am Michael, James Franco et Zachary Quinto jouaient deux amoureux en 2015 – et même une scène à 3 avec l’acteur Charlie Carver.

Passé par d’autres films plus ou moins réussis, Zachary Quinto est surtout connu pour être devenu Spock dans la saga Star Trek dès 2009. Quatre ans plus tard, date de sortie du deuxième opus de la série, il rencontrait Miles, 27 ans, mannequin et artiste-peintre. Le couple a emménagé dans un loft à New-York avec ses 3 chiens : Noah, Skunk et Rocco. Ils partagent depuis leurs moments de bonheur sur les réseaux sociaux, avec une gourmandise et une mignonnerie qui nous feraient presque friser de jalousie…

everything is more fun with @milesmcmillan by my side.

Une publication partagée par Zachary Quinto (@zacharyquinto) le

one of the most epic weekends of all time. a rite of passage done right! i am in a blur of gratitude for all the friends and family who surrounded me in celebration and reminded me how truly loved i am. it was meaningful and moving. it was fun and full of life. and how inspired i feel to spring into a new decade with confidence and purpose and freedom and joy! and to @milesmcmillan (without whom none of it would mean anywhere near as much)… thank you! for your generosity of spirit. your culinary expertise. your humor. your heart. your gifts. your love. i am above all blessed with you in my life and i cannot wait to keep forging our path together side by side. happy four year anniversary! i love you madly…

Une publication partagée par Zachary Quinto (@zacharyquinto) le

 

À LIRE AUSSI :

« GRAND AMOUR » révèle les amours homosexuelles des grands hommes

On dirait que Jake Shears, ex Scissor Sisters, passe sa vie en maillot de bain

Woodkid se livre comme jamais : virilité, identité, homosexualité

  • jay

    Merci Têtu, adoré. Abonné. <3+ Z.Q.

ads