Un enfant de 8 ans au cœur d'un clash entre la Manif pour tous et Raphaël Enthoven
Actualité

Un enfant de 8 ans au cœur d'un clash entre la Manif pour tous et Raphaël Enthoven


Le portrait de Nemis, petit garçon de 8 ans qui adore se transformer en Lactatia, drag-queen diva, a fait le tour du globe cet été. Et la controverse qu’il suscite n’épargne pas la France.

« Je porte le tutu de ma sœur depuis que j’ai 3 ou 4 ans. Je crois que j’ai toujours eu Lactatia au fond de mois depuis ma naissance. C’est pourquoi j’aime la chanson « Born this way ». » Assis sur un fauteuil blanc, Nemis, 8 ans, ne tient pas en place. Des cheveux mi-longs attachés en queue de cheval et de fausses boucles plein les oreilles, il trépigne avec l’énergie propre à son âge.

Aux journalistes de Elle US venus l’interviewer ce jour-là, le petit garçon raconte à quel point il aime se déguiser, danser et se maquiller, car ça « (le) rend heureux et (lui) donne le sentiment d’être accepté. » Il y a un an, il a découvert le concours télé RuPaul’s Drag Race avec sa mère, et il a commencé à créer, avec le soutien de cette dernière, son propre personnage, en apprenant autant sur la performance de genre que sur la tolérance.

J’aime les drag-queen parce qu’elles font ce qu’elles ont envie de faire et elles n’ont pas peur.

À LIRE AUSSI :

Les larmes de ce garçon trans ont ému Internet

Lactatia, la diva blonde dont il prend les traits devant la caméra, est finalement surprise en pleine performance par la venue de la flamboyante Vivacious a.k.a concurrente de la 6e saison de RuPaul’s Drag Race. Complice et admirative de l’enfant déterminé, l’artiste distille ses conseils et enfonce le clou : « Quand tu auras 12 ans, tu seras une arme de destruction massive. »

Record de vues et de réactions

Comble de l’ironie pour un média pas si habitué que ça à bousculer les stéréotypes de genre, la vidéo de Nemis publiée au début du mois d’août sur la page Facebook de Elle US a comptabilisé plus de 30 millions de vues, ce qui en fait la vidéo la plus regardée mais aussi la plus partagée de l’histoire du féminin selon AdWeek. Du point de vue de la réception, ça oscille néanmoins entre les encouragements, la condamnation des parents voire la dénonciation de la sexualisation du personnage de Lactatia.

À LIRE AUSSI :

D’après Christine Boutin, on va bientôt manger des enfants…

Rediffusée ce week-end sur le compte Twitter du magazine, la vidéo n’a pas échappé au radar de la Manif pour tous ce lundi 4 septembre qui, faute d’acquis sociaux à ronger, aboie régulièrement sur les réseaux sociaux.

Vigilant à la lutte contre l’homophobie, le philosophe et chroniqueur pour Europe 1 Raphaël Enthoven a jugé bon de rétorquer :

Immédiatement, une horde d’anciens militants de la Manif pour tous nie que cette phrase ait jamais été présentée comme un slogan officiel de LMPT, cette dernière ayant d’ailleurs été très attentive à ne pas ternir son image en ses rangs. Assurant qu’ils auraient condamné de tels propos, les adjuvants numériques de La Rochère avancent que les Manif pour tous furent « le lieu d’échange tout à fait exceptionnel » comptant parmi elles « des personnes à tendances homosexuelles » (sic.), à n’en point douter. Un autre internaute venant en soutien à Raphael Enthoven a toutefois tenu à ressortir cette photographie qui montre la place des enfants entraînés par certains parents dans la Manif pour tous, en tête de cortège et de barricades…

À LIRE AUSSI :

Sur Disney Channel, deux actrices lesbiennes doublent deux mamans lesbiennes

Qui se cache derrière « In a heartbeat », le court-métrage gay phénomène ?

Couverture : Elle Magazine (US)/Facebook

  • benji

    S’offusquer d’être traité d’homophobes, c’est la défense habituelle des presqu’homophobes, voire des homophobes tout court, n’est-ce pas Madame Boutin condamnée l’an passé pour incitation à la haine ?

  • QueeretPatriote

    Y en a marre de la théorie du genre. Marre que têtu et Cie participent à cette confusion homo/désir d’être une femme. Têtu nourrit lhomophobie

    • Berenice Lucas

      Tu savais que dans le sigle « LGBT » y avait les lettre « B » et « T » aussi ?

  • akihito

    Y en a surtout marre de la manif pour tous ! des gros c.

  • akihito

    En tout cas Raphael Enthoven les a bien mouchés !

ads