Pierre Bergé, l'ancien patron de TÊTU, est mort
Actualité

Pierre Bergé, l'ancien patron de TÊTU, est mort


Ardent défenseur du mariage pour tous, chef d’entreprise et amoureux des arts, Pierre Bergé est mort ce matin. Il avait dirigé TÊTU pendant dix-huit ans.

Pierre Bergé était né sur l’île d’Oléron. Il est décédé 700 kilomètres plus à l’est dans les Bouches-du-Rhône, à Saint-Rémy-de-Provence, à l’âge de 86 ans, tôt ce matin des suites d’une « longue maladie », a annoncé la Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent. Il était un mécène, un entrepreneur, et un philanthrope.

2013. À l’instant où nous savourions la victoire à l’Assemblée de l’égalité devant le mariage tant disputée, on apprenait que Pierre Bergé quittait la direction de TÊTU, magazine qu’il avait créé en 1995, cinq ans après avoir lancé Courrier International, et une année seulement après s’être allié à Line Renaud pour fonder l’association Sidaction.

Pierre Bergé a financé TÊTU pendant près de 20 ans, premier média gay à reprendre le flambeau laissé de braise par Gai Pied. Il a cédé le titre à Jean-Jacques Auguier pour un euro symbolique en janvier 2013, mais ce n’est que dans le numéro d’avril de la même année que son nom est effacé sous le titre « directeur de la publication. »

Celui qui connut une relation amoureuse avec le peintre Bernard Buffet et qui partagea la vie et la carrière du grand couturier Yves Saint-Laurent pendant une cinquantaine d’années fut tour à tour fondateur de sa maison de couture, président de l’Opéra Bastille, soutien du Parti socialiste puis d’Emmanuel Macron, et actionnaire du plus grand quotidien français, Le Monde, dès 2010.

En mars 2017, le collectionneur d’art épousait dans la plus grande discrétion son compagnon Madison Cox, dont il avait d’abord été un grand ami depuis les années 70. On doit à ce paysagiste de 59 ans la beauté du jardin Majorelle de Marrakech où repose le premier grand amour de Pierre Bergé. C’est dans cette même ville que Pierre Bergé peaufinait un musée dédié à Yves Saint Laurent et dont l’ouverture est prévue pour le mois d’octobre, accompagné d’un autre musée similaire à Paris.

Photographie de couverture :
Pierre Bergé
Rue Bonaparte, Paris, 2015
© Eric Jansen

  • « La différence entre la mode et l’art? La mode, c’est ce que l’on trouve beau et qui devient laid, l’art, c’est ce que l’on trouve laid et qui devient beau. »

ads