Un bus transphobe a roulé à Paris... dans l'indifférence générale
Actualité

Un bus transphobe a roulé à Paris... dans l'indifférence générale


Un bus orange aux messages agressifs contre le genre et la transidentité n’a pas croisé grand monde ce midi. Ah si, Frigide Barjot !

Lui qui promettait de se frotter « à tous les parents d’élèves » s’est surtout frotté aux quartiers chics et à leurs trottoirs vides. CitizenGo à Porte Maillot, CitizenGo au Trocadéro, CitizenGo au Grand Palais… Les réseaux sociaux ont suivi les aventures pas très trépidantes du « bus de la liberté d’expression » qui s’est cantonné au triangle d’or, ses live pas très maîtrisés autour de la place du Trocadéro. Mais pas beaucoup d’interlocuteurs ni de spectateurs à l’horizon pour admirer son slogan pas très chiadé : « Mon identité de genre n’est pas un jeu ». Ni à première vue de journalistes, malgré la « conférence de presse » annoncée en grande pompe par l’organisation. Sur le live tweet animé par CitizenGo, c’est surtout des portes ouvertes sur un bus vide agrémenté d’une image glauque d’un enfant marionnette qui circulent à foison.

Pourtant, sur son site internet, la plateforme se targue de rassembler plus de 200.000 adhérents contre la prétendue théorie du genre. Derrière l’anonymat d’internet, CitizenGo attaque en surface les livres scolaires, par des informations grossières sur des ouvrages Magnard qui écrirait que « si votre fille se sent fille, ce n’est pas naturel, c’est que vous lui avez transmis vos préjugés », ou sur l’apprentissage de la sodomie à des bambins (cf. le site onsexprime.fr qui enseigne l’éducation sexuelle aux ados et jeunes adultes). Et combat en profondeur les études de genre, la différence entre l’identité biologique et l’identité culturelle, clamant à contre-courant de Simone de Beauvoir qu’on naît femme ou qu’on naît homme.

À LIRE AUSSI :

« École et sexe » : le site d’information propagandiste de la Manif pour tous

À cause perdue, personne disparue. Frigide Barjot, qu’on n’avait pas beaucoup aperçue depuis qu’elle s’était infiltrée de force – parce que refusée par la sécurité – au QG de campagne de François Fillon concourant à l’Elysée, a croisé le chemin et le flash des militants de CitizenGo. Et la voici posant devant un slogan pas peu ironique : « la théorie du genre, elle n’existe pas et pourtant elle revient… »

À LIRE AUSSI :

Frigide Barjot, paria vedette chez François Fillon

Si ce nouveau venu chez la fachosphère vous est inconnu, c’est parce que l’initiative est en réalité espagnole : un piètre ersatz de l’association catholique ultra-conservatrice HazteOir (« fais-toi entendre »), qui grince des dents chaque fois qu’un personnage homo apparaît à la télé ibérique. Née de la cuisse de cette Manif pour tous à l’espagnole (elle se présente sur son site comme une « organisation indépendante » mais les adresses IP ne mentent pas), CitizenGo est tout aussi pro-vie et anti-égalité que sa grande sœur.

En 2016, HazteOir faisait aussi voyager un bus orange et transphobe à travers l’Espagne contre une campagne d’affichage publique soutenant les enfants transgenres. Mais son road trip s’est cogné contre une plainte pour discrimination, 125.000 signatures de pétition, une enquête pour incitation à la haine portée par le procureur général de Madrid et une interdiction de circuler. À Valence, il a été accueilli par un drapeau bleu-blanc-rose, symbole de la transidentité, déroulé devant la mairie ainsi que par une foule déterminée à l’affronter. Le véhicule a finalement été immobilisé par les forces de l’ordre à Madrid.

En Île-de-France, le bus CitizenGo devraient rouler jusqu’au lundi 9 octobre mais plusieurs dizaines d’associations LGBT réunies en une tribune offensive montrent déjà les dents contre cette « propagande réactionnaire » :

Nous […] appelons à faire barrage par les mots et l’action.

À LIRE AUSSI :

Espagne : Autorités et anonymes se liguent contre un autobus transphobe

Couverture : @CitizenGofr/Twitter

  • jay

    Pas spécialement sérieux. « Dieu » « sait » faire bcp plus soft comme malformation. L’Histoire aura de quoi pleurer comme hérésie ès-ignorance. Sale temps.

  • Julien Richard

    Je constate que la rhétorique n’a pas beaucoup évolué depuis les années 70, on est juste passé des homos aux trans.

    Années 70 : Des homos-pédophiles vont entrer dans vos écoles pour
    recruter parmi vos enfants, l’homosexualité n’est pas naturelle car si
    vous avez un pénis vous aimez les vagins et si vous avez un vagin alors
    vous aimez les pénis. Si votre enfant présente des symptômes d’homosexualité, nous pouvons le guérir.

    Aujourd’hui : Des homos-trans vont entrer dans vos écoles pour
    recruter parmi vos enfants, la transidentité n’est pas naturelle car si
    vous avez un pénis vous êtes un garçon et si vous avez un vagin alors
    vous êtes une fille. Si votre enfant présente des symptômes de transidentité, nous pouvons le guérir.

    Le suicide de Bobby Griffith ne leur a apparemment pas suffi : laissez les enfants être ce qu’ils sont ! Si un gosse est homo et/ou trans, DEAL WITH IT !

  • Vicenta Ps

    Prétendre nier un constat objectif c’est la folie ou la bêtise?
    La différence biologique existe et ceux qui prétendent enseigner le contraire avec l’appui du politiquement correcte sont des illusionnistes! Votre homosexualité est dans votre cerveau et dans les désirs débridés; Pas de contrôle sur soi ! maintenant c’est j’en veux, je suis! Bon vent au bus de la vérité!

    • Dorothée Stas

      Quand je lis votre commentaire nauséabond je ne peux m’empêcher de croire que vous êtes un gros refoulé : « pas de contrôle sur sois ». Et sachez même si je sais que je perds mon temps qu’être homosexuel(le), transgenre etc ne se choisi pas ! ON NAÎT COMME ÇA!!!!MERDE À LA FIN!!!

      • EveLouise Giugno

        non, on ne naît pas comme cela,…..pas toujours, vous savez qu’il y a de nombreux cas qui le deviennent après (surtout à cause de viols dans l’enfance), et cessez d’insulter Vicenta qui a raisons. les LGBT sont issus du péché originel (Adam et Eve) Ils seront tous purifiés avant le retour du Christ et croyez moi , ils seront tous très heureux de découvrir que Dieu soit si aimant et miséricordieux, car Dieu aime les LGBT qui sont ses enfants, même si ceux-ci ont été bernés par le diable, qui fait tout pour détruire les âmes…. ils vivront l’Amour Saint au Paradis, sauf ceux qui ne voudront pas car Dieu ne force pas. Je prie pour eux car ils sont victimes du démon. Et ceci n’est pas une discrimination. C’est la Vérité.

        • Apoq

          C’est votre vérité, pas la mienne. On ne choisit pas ses désirs, un hétérosexuel n’a pas de désirs homosexuels, si quelqu’un annonce qu’il doit faire un contrôle sur lui même pour pas etre gay, c’est qu’il est déjà attiré par des individus du meme sexe et qu’il est déjà gay.

          Par ailleurs de nombreuses études scientifiques s’intéressent à l’épigénétique ( science de l’expression des gènes ) et qui tendent à montrer que l’orientation sexuelle d’un individu est en fait déjà prédéterminée à sa naissance.

          Personne ne nie la différence biologique, on sait tres bien faire la difference entre les sexes biologiques. Cependant on nie le fait que le sexe biologique, de naissance donc, détermine nécessairement l’identité de genre de l’individu. Pour donner un exemple tres simple, encore une foi scientifique, en science il y a 3 sexes pour ainsi dire : male, femelle et inter-sexe. Les intersexes sont des individus qui ont par exemple les chromosomes XY ( donc génétiquement male ) mais qui ont des organes génitaux externes femelle ( naissent avec un vagin ). Ces personnes n’ont pas de puberté. Ces personnes vont s’identifier homme ou femme. Et ça n’aura pas de lien avec leur sexe.

          Enfin, je tiens à rappeler que personne n’a été insulté ici. Et je tiens aussi à rajouter que si Dieu est aimant et  » ne force pas » ça serait sympa que ses adeptes soient tout aussi aimant et ne forcent personne à suivre leurs idées, notamment leurs enfants LGBT : si votre enfant est gay ou bi ou trans, s’il vous plaît arrêtez de vouloir le changer, ça n’est pas possible, c’est d’ailleurs prouvé depuis des décennies maintenant et cela a des conséquences psychologiques désastreuses sur vos enfants. Respectez vos enfants et ceux des autred en respectant vos propres préceptes : être aimant et ne forcer personne à suivre ses idées.

          • EveLouise Giugno

            Jesus est le chemin la verite et la vie et il y a pas dautres chemins…..et surtout cest le sauveur des 8 milliards dhumains sur terre. Il est en train de venir guerir et liberer de tout le mal qui se trouve dans le monde. Mais il faut aussi notre collaboration. Se convertir et croire en lui en fait partie.

          • Mira

            Vincenta et Eve-Louise, vous portez un discours extrémiste, dogmatique et LGBTphobe. Recentrez vous sur votre propre spiritualité en privé et elle vous apprendra la paix, pas la guerre.

          • Apoq

            Chacun son point de vue, c’est ke votre et je le respecte. C’est votre vision de la « vérité » et je la respecte tout autant. Que Jésus soit amour j’en convient seulement il serait temps que ses adeptes arrêtent de foutre leurs enfants a la rue sous prétexte que leur homosexualité est contraire a la Bible, qu’ils arrêtent aussi de les envoyer faire des thérapies de conversions inefficaces, désastreuses pour leur santé, ils seraient temps aussi que ces mêmes adeptes appliquent aussi les préceptes qu’ils apprennent à la messe dans la vraie vie, l’amour su prochain ne se limite pas à l’amour de celui qui me ressemble. Et quand bien même les adeptes de Jésus considèrent l’homosexualité comme un péché, leur religion condamne la haine au profit du pardon et de l’amour, leur religion condamne les préjugés au profit de la tolérance, leur religion est ouverte à « tous les enfants du seigneur » que je sache, et elle ne leur permet pas non plus de forcer les autres à changer.

            Je n’ai rien contre Jésus et son beau message d’amour et de tolérance. J’ai été élevé dans une famille catholique. J’ai connu des gens très attachés à leur religion. J’ai remarqué que ces gens font exactement le contraire de ce que leur religion leur enseigne.

            Je suis beaucoup trop scientifique pour croire en la miséricorde de qui que ce soit. Ma vérité a moi c’est que si tu ne te bouges pas pour faire changer les choses, pour aider les gens toi même, personne ne le fera à ta place. Alors j’aide des gens, je mets des jeunes LGBT en contact avec des associations lorsqu’ils en ont besoin, je leur explique que non, ils ne sont pas des abominations, je leur explique que oui, ils peuvent etre heureux dans la vie, et avoir une vie normale : un travail, se mettre en couple, avoir une famille. Je leur explique qu’ils ne sont pas seuls, et que les moqueries et violences qu’ils subissent sont injuste et douloureuses mais que ça s’arrangera plus tard, je leur explique comment éviter les mauvaises rencontre, je leur explique comment se protéger des mst. Et de l’autre côté je fais aussi de la sensibilisation contre les lgbt-phobies largement véhiculées par les beaux adeptes de Jésus, pour éviter que d’autres jeunes soient dans la meme détresse que ceux que j’essaie d’aider.

            Mais on n’est pas assez nombreux a faire ça, chaque année des jeunes mettent fin a leurs jours à cause de leur religion, de leur entourage et des persécutions qu’ils subissent. Je ne suis pas un spectateur qui prie de son côté en attendant que les choses se fassent, je suis bien trop terre a terre pour penser qu’un miracle va se produire. Croyez en ce que vous voulez, je n’y crois plus. Et si vous tenez tant à vos préceptes chrétiens s’il vous plaît respectez les, et au lieu de juger et de dire que les LGBT sont victimes du démon, apprenez à les connaître, intéressez vous au sujet en mettant 5 minutes de côté ce que votre religion vous apprend. Intéressez vous aux études faites sur le sujet, allez apprendre ce que c’est que l’épi génétique, allez apprendre pourquoi les gays naissent gays, et ne le deviennent pas, allée comprendre pourquoi etre gay n’est pas le résultat d’une tentation diabolique a laquelle on aurait cédé, et veuillez respecter le fait que l’amour entre un homme et une femme n’est pas la seule forme d’amour possible. Là peut etre que vous pourrez aider Jésus à guerir et liberer de leur mal les LGBT qui souffrent en silence, plutot que de vouloir les changer en des personnes qu’ils ne sont pas et qu’ils ne peuvent pas etre.

          • Nathanaël Meaurel

            Ça faisait longtemps que j’avais pas lu un discours aussi con ! Eve Louise Guignol

        • Magali Petit

          vas donc te pendre ….pour dire des conneries pareil il vaux mieux t abstenir tu crois tout savoir tu te prends pour dieu?
          je pense que si qqun dois aller en enfer ce sera toi pour tenir de tel propos….

          • Apoq

            Magali Petit : « Aime ton prochain comme toi même ». Retourne lire ta bible avant d’envoyer ce genre de messages, je pense que si l’enfer existe, c’est justement toi qui devrait y finir pour tenir de tels propos.

        • Brice Chaumsberg

          pourquoi il a prevu de revenir quand chrit .?? parsque vendredi j’ai aqua ponaey du coup je suis pas trop dispo :/

          des bisous tien moi au courant de son heure d’arriver en esperant qu’il ai pas de probleme a la douane

    • Titi Peufman

      Dans la transidentité on accepte la différence biologique (anatomique en faite, le pénis et le vagin quoi) mais il y a d’autres critères déterminant le sexe et le genre… le sexe génétique, le sexe du cerveau qui se différencie au stade fatal même si ça reste à creuser, pas beaucoup de recherche là dessus mais ça commence à venir, c’est une bonne piste pour expliquer notre mal-être.. Si tel est le cas le cerveau d’une fille trans est conçu pour géré l’œstrogène et non la testostérone et inversement. Alors qu’es ce qu’on fait on continue de vivre comme un cisgenre jusqu’au jour où notre cerveau n’en puisse plus, et qu’on aille se tailler les veines. Sans compter les personnes obstrues qui nous dicte comment un homme doit être et une femme doit être et qui bien sure sont bien plus déranger par « un homme qui ose refuser sa prétendu supériorité » et qui devient une femme que l’inverse. Ou bien on décide de passer le cap, de donner à notre corps, surtout notre cerveau les substances qu’il ne peut produire et dont il a besoin pour fonctionner sans mal.

      « Votre homosexualité est dans votre cerveau » Oui dans le développement de notre cerveau quand on était dans le ventre de notre mère et qu’on a eu un pic de testostérone qui est arriver trop en avance ou trop en retards ou pas du tout… J’ai envie de dire et alors ?.. Dans la nature ça existe aussi et ça se passe très bien. Non il n’y a que chez l’humain où cette particularité pose problème.

      La transidentité existe dans la nature… et ça j’en ai vue un exemple bien concret avec le chien de mes grands parents qui prenait vraiment des attitudes plus de femelle… Jusqu’à avoir un développement mammaire et des montées de lait certes légères quand il était en contact avec des chiots

      • Aline Andout

        Ouais, perso je suis sataniste, donc ça me dérange pas d’être « bernée » par le démon si je suis plus tolérante…

ads