Buzz/People

"Queer eye" : Netflix ressuscite le relooking des hétéros mal fagotés


Netflix, après le reboot de La fête à la maison, rejoue la carte revival avec un projet étonnant : faire revivre une émission de télé-réalité over-gay…

Mis à jour le 19/01/2018

Vous vous souvenez peut-être de l’éphémère version française Les queers, 5 experts dans le vent, sur TF1 en 2004 ? Quand on n’osait pas dire « Les gays » et qu’on ne savait pas encore ce que voulait dire « queer » (en anglais, queer veut plus souvent dit gay qu’en France où l’on englobe dans ce terme tout ce qui n’est pas binaire ou conforme à une norme, plus dans son sens « étrange » originel, ndlr)… Une sorte de pré-Cordula et ses Nouveau look pour une nouvelle vie, une émission de relooking de garçons hétéros par 5 garçons homosexuels – un peu clichés, mais qui ne l’est pas à la télévision ?

Les 8 épisodes ne laissent pas de trace immémoriale dans les anales de la télévision mais ont au moins eu le mérite de montrer cinq garçons pleins de charme aux ménagers et ménagères peu habituées à ce déluge de gaytitude sur la première chaîne européenne.

Le concept vient en fait d’une émission de télé-réalité comme les États-Unis savent en produire à la chaîne : de 2003 à 2007 aux USA, cinq hommes représentant chacun une spécialité (la diététique, la déco, la culture, la mode, la beauté) assommaient de conseils un garçon, hétéro (mais aussi une fille dans un spin-off dédié), mal fagoté et un peu perdu… C’était Queer eye for a straight guy. Carson Cressley, l’expert mode, est depuis devenu l’un des juges les plus drôles de RuPaul’s drag race.

Depuis, le relooking queer a été assuré aux États-Unis par les drag-queens de l’émission Drag U (de 2010 à 2012) où des femmes uniquement était amenées par des drag-queens à performer une féminité caricaturale et à en jouer pour gagner en confiance.

Netflix a annoncé le retour du format le 7 février 2018. Cinq gays seront de retour au service des « fashion victims » et plus largement de garçons mal dans leurs vies pour leur prodiguer des conseils avisés : Antoni Porowski (Food & Wine), Bobby Berk (Interior Design), Karamo Brown (Culture), Jonathan Van Ness (Grooming) et Tan France (Fashion), ci-dessous !

Encore une série de clichés, ou une visibilité nécessaire ? Reste à voir ce que cette nouvelle génération de « queer eyes » saura imprimer comme image dans les yeux des spectacteur·rice·s de 2018… Voici la bande-annonce :

À LIRE AUSSI :

Les fans ont vu une histoire d’amour gay cachée dans Stranger Things

ads