Importunée par des homophobes, cette paroisse rameute une manif LGBT
Buzz/People

Importunée par des homophobes, cette paroisse rameute une manif LGBT


Un temple protestant de la ville de Geneva dans l’Illinois, aux États-Unis, est un front de la bataille entre les antis et les pros égalité. Mais jusqu’à présent, ce sont les drapeaux arc-en-ciel qui l’emportent par leur nombre.

Tout est parti d’un petit groupe de manifestants ouvertement homophobes, qui ont décidé de distribuer leur diatribe imprimée sur flyers à la sortie de la messe de la Première église congrégationaliste de Geneva, une paroisse protestante qui revendique son ouverture à toutes et tous, indépendamment de la religion, de la politique, de l’orientation sexuelle et de l’identité de genre.

Geneva manif lgbt

Congrégation friendly

En 2014, elle avait ainsi abrité une exposition sur les familles traditionnelles, mixtes, recomposées, homo et monoparentales. Sur les recommandations d’une paroissienne, le lieu de culte a même affiché des pancartes arc-en-ciel sur son terrain (voir la photo ci-dessus), mais ces dernières ont été vandalisées il y a plusieurs mois – cet été déjà, leurs silhouettes cartonnées représentant des couples homos avaient été tailladées tandis que celles des couples hétéros, laissés intactes, ont raconté les habitants au Chicago Tribune.

Alors, en voyant cette troupe d’activistes défendant que l’homosexualité est un péché, les responsables du temple ne sont pas restés cois. Le dimanche suivant, le 26 novembre, plus de trois cent personnes ont affronté le froid matinal pour se porter devant le bâtiment armé du slogan « Got Love? » (Vous avez de l’amour ?) écrit sur fond arc-en-ciel. Des personnes de tous âges, paroissiens ou non, et même plusieurs habitants des villes voisines ainsi que le maire de Geneva en personne, formant une troupe bruyante qui débordait des trottoirs, galvanisée par les discours progressistes.

Geneva manif lgbt Geneva manif lgbt Geneva manif lgbt Geneva manif lgbt

Rebelotte

Dans la foulée, une liste d’adresses mail est créée pour appeler manifestants LGBT-friendly à la rescousse en cas de relents homophobes. Le 3 décembre, une nouvelle troupe se forme devant la Première église congrégationaliste de Geneva pour défendre l’inclusivité du culte.

Mais la semaine suivante, sept militants anti-gay ont pointé le bout de leur idées antédiluviennes devant les membres de la paroisse. Qu’à cela ne tienne, les troupes arc-en-ciel se sont aussitôt reformées. Une demie-heure après qu’un paroissien ait donné l’alerte, une cinquantaine de personnes faisait le pied de grue devant le temple, pour une contre-manifestation pacifique contre les slogans homophobes.

On prédit aisément que la communauté de Geneva restera sur le qui-vive (la page Facebook Genevas Got Love est même née de l’initiative) si d’autres manifestants homophobes venaient à s’approcher des abords du temple.

À LIRE AUSSI :

La Ville de Bondy ruine un rassemblement de la Manif pour tous

Vidéo : le « Big Gay Kiss-in » qui a retourné un supermarché londonien

Les internautes trollent la Manif pour tous avec le bouton rainbow

Couverture : ©First Congregational Church of Geneva/Facebook

  • werpout

    Ça fait chaud au coeur, surtout dans un pays où la violence (armée) est omniprésente.

ads