La génération Z inonde Twitter de fiers selfies avec #Gaybaes
Actualité

La génération Z inonde Twitter de fiers selfies avec #Gaybaes


L’idée a germé dans la tête d’une Twittos lesbienne aux Etats-Unis. Elle est extrêmement simple, mais assez puissante… En demandant aux LGBT+ de fièrement poster des selfies, elle a provoqué un véritable raz-de-marée.

C’est le genre de folie rendue possible par Twitter. Un week-end d’hiver, des ados qui se tournent les pouces dans leurs chambres, et soudain : quelqu’un propose un jeu ! Trop tentant.

Traduction : Salut les filles et les garçons, je lance un tag gay. Vous tous, les LGBT+, postez des photos mignonnes de vous et soyez fiers ! Le hashtag est #GAYBAES. Impliquez-vous, homos !

Pouvoir de conviction des lettres capitales ? Timing parfait ? La proposition de la jeune Daddy Ells a en tout cas été prise au pied de la lettre par des centaines de congénères lesbiennes, gays, bis, trans, queers. Le hashtag #Gaybaes est allé jusqu’à se classer samedi 6 janvier à la septième place des hashtags les plus utilisés au monde, repris en particulier par de nombreux comptes français, preuve indéniable de sa viralité. Mot-valise composé de « gay » et de « bae » (« before anyone else », avant tout le monde), cette expression est aussi utilisée comme une contraction de « baby ».

Résultat : Twitter ressemble à un arc-en-ciel d’ados qui manient le smartphone à la perfection, en se demandant tous s’il vont « faire un flop » pour mieux se complimenter les un.e.s les autres sur leurs looks et leurs minois. Florilège :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Traduction : Je ne peux pas dormir, donc je rêve éveillé en regardant vos #gaybaes, je vous aime.

 

  • Relischisvaicedsh

    Qui est-ce sur la photo du milieu ?

  • Adrien Chevalier

    Jadore

  • Yunflo

    Mouai, j’ai jamais compris le principe du selfie ou autre pourtant il parait que c’est de ma génération… je trouve ça d’un niveau de conne… Enfin je pars avant de me faire taper dessus.

ads