Le film gay culte
Culture

Le film gay culte "My Beautiful Laundrette" va devenir une série américaine


Alerte cinéphile : le film britannique My Beautiful Laundrette, réalisé en 1985 par Stephen Frears (The Queen, Florence Foster Jenkins) et qui valut une nomination aux Oscars à Daniel Day-Lewis, va être adapté en série.

L’histoire ? Omar, jeune Pakistanais de la banlieue Sud de Londres, prend la gérance d’une vieille laverie appartenant à son oncle. Il est aidé par Johnny, qui devient son amant. Mais quand son cousin Salim blesse un membre de l’ancien gang de Johnny, une bagarre éclate… Une histoire rare de couple mixte qui a marqué les spectateurs depuis sa sortie. Culte pour de nombreux gays – et pas que pour la jolie scène d’amour -, cette histoire avait d’ailleurs déjà été adaptée au théâtre.

C’est le petit écran – et nos tablettes – qui accueilleront cette déclinaison imaginée par Kumail Nanjiani, acteur et humoriste pakistano-américain. Il coprésente l’émission de stand-up The Meltdown with Jonah and Kumail sur la chaîne Comedy Central. L’acteur connait bien le sujet des relations amoureuses entre personnes d’origines différentes, il en a même réalisé un film à succès, diffusé par la plateforme Amazon Prime. Dans The Big Sick, il raconte sa véritable histoire avec sa femme Emily V. Gordon, mais aussi les joies et difficultés d’immigrés sud-asiatiques de deuxième génération aux États-Unis. Une intrigue qui rappelle… My Beautiful Laundrette ! Aucune date n’a été annoncée pour le moment.

Considéré comme un allié de la communauté LGBT, le réalisateur s’était clairement opposé, en août 2017, au principe de faire des blagues transphobes, expliquant les conséquences que cela pouvait avoir dans la vie réelle…

C’est le studio Super Deluxe, qui s’est fait un nom en créant des vidéos irrévérencieuses destinées aux jeunes (un peu comme Golden Moustache en France), propriété du groupe américain Turner, qui produira ce projet. Super Deluxe diffuse déjà des projets sur Netflix, Facebook et Sundance Now, les nouveaux réseaux de distribution numérique de films. Dans leur catalogue, on trouve notamment des films LGBTfriendly, comme Bayard and me, un docu-court sur Bayard Rustin, activiste américain pour les droits civils et contre le racisme, très proche de Martin Luther King. Dans les années 80, il avait adopté son partenaire Walter Neagle afin de le protéger juridiquement, comme certains couples gays ont parfois été obligés de le faire.

 

À LIRE AUSSI :

Les 15 films qui parlent bien de la vraie sexualité gay

TÊTU Récap 2017 : Les 22 films LGBT qui ont marqué l’année, à voir ou à revoir

« Nu », la nouvelle série française qui met tout le monde à poil (vidéo)

ads