En Suisse, des baisers historiques pour que les homos puissent se marier
Actualité

En Suisse, des baisers historiques pour que les homos puissent se marier


En Suisse, où les couples gays et lesbiens ne peuvent s’unir que dans un partenariat civil, la principale association LGBT du pays a lancé une drôle de campagne en faveur du mariage pour tous.

L’année dernière, l’Autriche puis l’Allemagne ont rejoint les rangs des 14 pays européens autorisant le mariage pour les couples de même sexe. En France, l’avancée fêtera ce printemps ses 5 bougies. Au milieu de tout ça, la Suisse semble soudain à la traîne. Ses habitants ont voté l’autorisation des unions civiles pour les couples homos en 2005 et la loi est entrée en vigueur en 2007, offrant mêmes droits de succession, de pension et de réduction d’impôts qu’aux époux hétéros, mais sans résoudre tous les problèmes. Depuis le 1er janvier 2018, les couples gays et lesbiens du pays peuvent adopter l’enfant de leur conjoint.e, ce qui était jusqu’alors réservés aux couples hétéros, mais la procréation médicalement assistée reste l’apanage des couples mariés et donc – pour le moment – hétéros.

En 2013, les Verts ont soumis une initiative parlementaire pour légaliser le mariage, mais cinq ans plus tard, le Parlement suisse ne s’est toujours pas prononcé sur la question, et a même prolongé son délai de décision de deux ans. Pink Cross, la plus grande association LGBT du pays, a décidé de faire mauvaise fortune bon cœur, et concédé que cette attente lui permettrait de dialoguer avec la population. Et de demander conseil à l’antenne de Düsseldorf de la prestigieuse agence de communication TBWA pour l’aider à lancer une campagne d’appel aux dons.

campagne suisse Pink Cross
PinkCross/Instagram

Mignonne et friquée

D’après l’association, c’est en récoltant des fonds qu’elle pourra efficacement convaincre les politiques du pays, mener des actions de lobbying et peser sur l’opinion publique, certes déjà majoritairement acquise au mariage pour tous (7 personnes sur 10 selon un sondage de 2016). La campagne ne cache pas son objectif financier : des billets, plein de billets, mais pliés en deux pour donner lieu à des baisers imaginaires, factices mais historiques. Simple et efficace. « On veut montrer que le mariage pour tous est l’affaire de tous », ajoute l’association.

campagne suisse Pink Cross campagne suisse Pink Cross campagne suisse Pink Cross campagne suisse Pink Cross

Cette campagne sera affichée dans les rues de Berne et de Zurich, imprimée dans les journaux locaux et diffusée sur les réseaux sociaux. Le compte à rebours est lancé : le Parlement a jusqu’à l’été 2019 pour élaborer un projet de loi sur l’application du mariage pour tous dans toute la Suisse.

À LIRE AUSSI :

Genève : Il filme son agresseur homophobe dans le tram et renverse la situation

₭weens : la nouvelle monnaie qui fleurit dans le milieu LGBTQ parisien

TÊTU Récap 2017 : Les pays qui ont ouvert le mariage aux couples de même sexe

ads