La vidéo crypto-gay de ces étudiants provoque une mini-révolution en Russie
Actualité

La vidéo crypto-gay de ces étudiants provoque une mini-révolution en Russie


La diffusion de leur vidéo à l’ambiance crypto-gay sur une musique de Benny Benassi n’avait pas été au goût de leur hiérarchie… Les étudiants de l’aviation russe reçoivent le soutien de leurs camarades d’autres universités, qui ont eu envie de les imiter !

Cette petite vidéo postée sur YouTube est plus puissante qu’elle n’en a l’air : initialement diffusée à l’automne par les étudiants de l’Institut de l’aviation civile d’Oulianovsk, elle a connu une telle viralisation au mois de janvier qu’elle a atterri sur l’écran du directeur. En réclamant une enquête et en menaçant de virer les 14 étudiants pour avoir posté une vidéo d’eux dansant en slip sur le tube « Satisfaction » de Benny Benassi, la Fédération russe du transport aérien a malgré elle déclenché une mini révolution sociétale en Russie.

Voici la vidéo originale :

Si le clip n’est pas d’une classe folle, il faut dire que les termes employés par la hiérarchie de ces étudiants ne manquent pas de piquant : « Je travaille ici depuis 20 ans et c’est la première fois que ça arrive, a dit le responsable du campus. Quelle honte ! Nous nous investissons tellement pour ces jeunes, et c’est de cette manière qu’ils se comportent. » Pas étonnant quand on sait qu’en Russie, la loi de Vladimir Poutine contre la « propagande homosexuelle » interdit quiconque d’évoquer, de représenter, ou même de parler d’homosexualité dans l’espace public. Or l’homo-érotisme qui se dégage de la vidéo n’est pas une vue de l’esprit…

Mais face à la vague de soutien reçue par les étudiants, en particulier sur les réseaux sociaux, le gouverneur de la région d’Oulianovsk, Sergueï Morozov, aurait recommandé à leur directeur de ne pas les renvoyer.

À LIRE AUSSI :

Les Russes sont plus homophobes que jamais et les conséquences en sont lourdes

La jeunesse solidaire

Assiste-t-on à un conflit de génération ? Après les cadets de l’aviation, des étudiants en agronomie, des étudiantes en médecine, des étudiants de l’institut national des pompiers, ou encore des apprentis cavaliers ont suivi le mouvement, rebaptisant leurs vidéos le « Satisfaction Challenge ». Jugez par vous-mêmes :

Des biathlètes :

Des élèves du ministère des situations d’urgence :

Des étudiantes en médecine à Dimitrovgrad :

Encore plus surprenant, une pétition intitulée « Contre l’expulsion des cadets d’Oulianovsk » et signée pour l’heure par plus de 60 000 personnes a vu le jour. Leur créateur écrit :

La vidéo était conçue comme une blague et n’avait pas de sous-texte, les cadets de première année ne pensaient pas que cela pouvait gâcher le prestige de leur institution […] Cette mise en scène positive ne doit pas priver de formation ces jeunes pilotes prometteurs.

Benny Benassi, lui, n’a toujours pas réagi…

 

À LIRE AUSSI :

Trois activistes LGBT font condamner la Russie pour sa loi anti-« propagande gay »

Kadyrov se défend d’avoir tué Zelimkhan Bakaev, le chanteur tchétchène disparu

 

  • Fanfan 16

    La chape de plomb moralisatrice et bigote qui s’est abattue sur la Russie depuis une quinzaine d’années commence visiblement à fatiguer la jeunesse russe, qui montre là une réaction très saine. Si seulement cela pouvait se traduire dans les urnes aux prochaines élections !

    • Les urnes aux prochaines élections… LOL ! En Russie la majorité des bureaux de vote sont extrêmement bien tenus par l’oligarchie du Kremlin et il ne sert vraiment pas à grand chose d’aller voter. (A l’exception de quelques bureaux à Moscou ou Saint-Petersbourg où le vote et le dépouillement peuvent se faire de manière transparente devant quelques citoyens et journalistes vigilants).

      • Lucien Dédé

        tout juste.

  • JP

    Ben moi je trouve que le clip est classe ! Ils sont jeunes et avec des artifices basiques ils font se dégager un homo érotisme qui a fait mouche. Et c’est devenu politique. Encore plus classe même si c’est involontaire. Et ils ont provoqué une chaîne de soutiens dans un pays où l’homophobie est virulente … certainement parce que son dirigeant a des problèmes personnels avec ça. Bravo les jeunes.

  • Lucien Dédé

    bravo les jeunes au moin des courageux

ads