cyril hanounaEnora Malagré confie pourquoi elle a quitté TPMP suite au canular homophobe

Par Julie Baret le 15/06/2017
canular homophobe,TPMP,Touche pas à mon poste,Enora Malagré

Enora Malagré, a disparu de TPMP suite à la séquence du canular homophobe dont tout le monde a parlé. Quelque jours après, le 29 mai, elle annonçait en vidéo son départ de l'émission. Dans une interview fleuve pour Pure médias, l'animatrice télé et radio ouvertement bisexuelle a expliqué pourquoi elle avait sauté pied joint hors du navire Hanouna, à l'instar de Thierry Moreau.

Le canular homophobe de Cyril Hanouna, qui a raflé à lui tout seul l'équivalent de tous signalements au CSA que TPMP enr en six ans, a été la séquence de trop pour beaucoup, hors écrans comme en plateau. La chroniqueuse emblématique de l'émission qui suit Baba depuis la rentrée 2010, souvent engagée par ses propos contre le sexisme, les amalgames, le racisme ou l'homophobie, a, à la surprise de tous, cessé sa collaboration avec son mentor.

"Ma propre réaction au canular m'a dérangé"

Alors bien-sûr, "un septennat, c'est long !", comme en plaisante la chroniqueuse : l'équipe "a évolué, pas forcément sur le même rythme" et elle se trouvait "de moins en moins à l'aise" sous les traits de personnages de télé-réalité dans laquelle se sont mués les acolytes de Hanouna. Mais c'est surtout la fausse annonce bisexuelle sur un site de rencontre, et l'humiliation live de plusieurs interlocuteurs gays, qui a vraiment déclenché son départ :

Ce qui m'a dérangé, c'est une réaction : la mienne. Moi qui suis très militante, je me suis retrouvée à rire. Dans cette émulation de bande, j'ai complètement oublié mes valeurs. [...] on se sentait porté par liberté d'expression et l'absolue nécessité de pouvoir rire de tout. Je m'en veux d'avoir ri à quelque chose [...] qui peut s'apparenter à de l'homophobie ordinaire. [...] 80% de mon environnement homosexuel m'a reproché d'avoir participé.

Admettant être "un peu honteuse" de sa présence en plateau ce jour-là, elle reprend l'argumentaire de TPMP : l'erreur était collective, l'équipe a "sous-estimé les conséquences", la déflagration qui en a suivi était justifiée. Et puis, au fil des réponses, on comprends aussi que la chroniqueuse a discrètement, mais sûrement, été évacuée de l'émission car elle souhaitait revenir et débattre sur la séquence. Annulée une heure avant l'émission du 22 mai sous prétexte "qu'il y avait trop de monde en plateau", puis la semaine suivante parce qu'un mea culpa "n'était pas très à propos".
Alors même que les chroniqueurs ne cessent depuis de revenir sur la polémique (mais pour se défendre), sur les médias qui en feraient trop selon eux, et sur les sanctions du CSA concernant les précédents signalements... Enora Malagré aurait-elle été muselée alors que c'est justement pour son côté franc qu'elle avait été embauchée et mise en avant pendant de longues années ? Sur le bateau TPMP, il ne fait semble t-il pas bon aller à l'encontre du Capitaine...

Marre du (bad) buzz

Matthieu Delormeau, véritable poulain de Cyril Hanouna à qui ce dernier commençait à confier des prime time et des volumes de production, n'est pas non plus réapparu dans Touche pas à mon poste depuis le canular du 18 mai. La farce basée sur une simulation d'homicide dont il était le dindon en novembre 2016 a coûté une semaine de séquences publicitaires (et les recettes qui vont avec) à l'émission, sur sanction du CSA.  Selon Enora Malagré, "il se pose des questions sur son avenir" à TPMP et "quand il décidera de parler, ce sera intéressant de l'écouter".

Outre la déconnade lourde - qu'elle en devient carrément asphyxiante -, Enora Malagré critique (et auto-analyse) cette culture du sensationnalisme. "Je suis devenue une caricature, sans m'en rendre compte, décrypte la chroniqueuse qui s'empêtrait dans les polémiques à répétition, un jour je me suis dit : à part gueuler, qu'est-ce que tu proposes ? Réponse : pas grand chose. [...] Je suis devenue une coquille vide". Et d'admettre avec une vulnérabilité surprenante que le "désamour" et les critiques l'ont aidé à se rendre compte que "tout le monde est remplaçable. [...] On est rien, ne l'oublions pas, on ne fait que de la télévision."

Malagré, future militante LGBT ?

Fini les plateaux télé ou radio ? Que va faire l'animatrice Derrière le Poste, du nom de son émission produite par Hanouna ? Enora Malagré confie, malgré les caricatures, être surprise d'enchaîner les entretiens d'embauche pour "le job (qu'elle) a en tête" mais dont elle fait mystère. Celle qui s'était imposée à des maintes reprises comme le porte-voix féministe de Touche pas à mon poste avance aussi que ce départ sera "l'occasion de (s')engager encore plus dans cette cause" de lutte contre l'homophobie. Voici un mégaphone qui pourrait faire grand bruit s'il rejoignait les rangs militants.
Suite à l'annonce en vidéo de son départTPMP est brièvement revenu sur une carrière phare au sein de l'émission :

Couverture : capture écran du Conseil de classe d'Enora Malagré dans TPMP en février 2017
 

Retrouvez TÊTU en kiosque :